Biscuits coco-choco

Ce sont de petits biscuits à la texture assez particulière que je vous propose ici, ils ne sont pas très gourmands je vous l’avoue, donc pour ceux qui recherchent des cookies ultra gourmands et forts en chocolat, passez votre route.
Par contre ils ont la particularité d’être à IG bas et assez sains de part leur composition, donc pour un petit plaisir sans culpabilité ils feront l’affaire. La recette vient de Kélou.

Pour une vingtaine de petits biscuits :

75g de farine de sarrasin
1cs de son d’avoine 
2cs de cacao amer sans sucre type Van Houten (soit 30g environ)
30g de sucre de coco (j’ai voulu trop diminué par rapport à la recette initiale et je vous conseille de rester sur les 50g)
40g de noix de coco râpée
70g de lait de coco (crème de coco dans la recette initiale)
1 œuf
1 pointe de couteau de vanille (facultatif)
le zeste d’un demi citron vert (facultatif mais cela fait ressortir les arômes chocolat et coco)
1 pincée de sel 

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez tous les ingrédients secs ensemble : farine, son d’avoine, noix de coco râpée, cacao, sucre, sel, vanille et zeste de citron.
Ajoutez l’œuf et le lait de coco et mélangez de nouveau.
Prélevez de petites cuillères de pâte et déposez-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé un d’un silpat, en les espaçant. Aplatissez les biscuits avec la paume de la main ou le dos d’une cuillère à soupe légèrement mouillée.
Enfournez pour 10 minutes environ.
Sortez les biscuits du four et laissez tiédir avant de les décoller de la plaque et de les déguster.

Taboulé de chou-fleur aux figues & raisins secs, noix de cajou & amandes, et herbes fraîches

Par ce beau temps et ces chaleurs rien de tel que des salades fraîcheurs pour se faire plaisir et remplir son estomac. Et pour changer je vous propose ici un délicieux taboulé de chou-fleur, en sucré-salé.
Je vous en avais déjà proposé une version il y a plusieurs années, agrémenté d’abricots secs, pomme granny, tahin et gingembre.
Pour 4 personnes en entrée :

300g de chou fleur cru (environ)
le jus et le zeste d’1 citron vert
le jus d’1/2 citron jaune
2cs de ciboulette ciselée
2cs de coriandre ciselée
2cs de menthe ciselée
5g de gingembre frais râpé très finement
2 belles figues sèches
une petite poignée de raisins secs
15g de noix de cajoux concassées
15g d’amandes concassées
2cs d’huile d’olive
1cs d’huile d’olive
1cs d’huile de noisette
1cs de graines de sésame
sel, poivre

Lavez le chou-fleur et réduisez les bouquets en semoule  fine au mixeur (avec l’ustensile râpe).
Versez cette semoule dans un grand bol.
Découpez les figues en tout petits dés. Si les raisins sont gros coupez-les également, sinon conservez-les entiers.
Lavez le citron vert, prélevez les zestes à la râpe. Pressez le jus du citron vert ainsi que celui du citron jaune.
Ajoutez à la semoule de chou fleur le jus de citron, les huile, le gingembre râpé, les zestes de citron vert, les morceaux de fruits secs, les noix de cajou et amandes concassées, les graines de sésame et les herbes. Salez et poivrez à votre convenance. Mélangez bien. Placez au frais au moins une heure avant de servir.
Servez en entrée, en accompagnement ou comme plat complet en grande salade accompagnée d’une belle tartine de pain et fromage.

Tartare de courgettes jaunes & champignons aux herbes

Une petite salade fraîcheur en ce printemps ça vous tente. Simple, rapide, coloré et goûteux, ce petite tartare est idéal pour un petit repas léger.
Pour une personne :

une petite courgette jaune
deux petits champignons de Paris
le jus d’1/2 citron jaune
1cs d’huile d’olive
quelques brins de ciboulette (et si vous avez des fleurs n’hésitez pas à en mettre)
2 tiges de feuilles de menthe
1/2 échalote
1 rondelle de gingembre frais
sel, poivre

Trente minutes à 1 heure avant de dégustez préparer le tartare.
Lavez la courgette et les champignons. Coupez-les en petits cubes et placez-les dans un bol. Emincez finement l’échalote ; coupez le gingembre en tout petits morceaux. Ajoutez celà aux courgettes.
Assaisonnez du jus de citron, de l’huile, de sel et poivre. Ciselez finement les herbes dessus et mélangez le tout.
Laissez reposer au frais jusqu’au moment de servir. Dressez dans un joli bol, avec la fleur de ciboulette.
Pour en faire un repas complet, n’hésitez pas à l’accompagner d’un morceau de pain et de fromage ou encore d’un oeuf à la coque.

Blinis de courgette, féta et citron

Je vous ai déjà proposé plusieurs recettes de blinis avec des courgettes : ici et là avec du saumon fumé.
Pour cette fois-ci j’avais de la féta à écouler et j’avais envie d’une recette rapide. Le résultat de délicieux blinis bien moelleux.

Pour une dizaine de gros blinis :

1 courgette de 300g environ
50g de farine blanche
50g de farine de sarrasin
1/2 sachet de levure boulangère déshydratée
2 oeufs
150g de féta
60g de parmesan râpé
les zestes d’un demi citron
piment d’espelette
huile d’olive pour la cuisson

Lavez la courgette et coupez-la en gros morceaux.
Dans le bol du robot, battez les oeufs avec les farines et la levure. Ajoutez la féta, le parmesan et les zestes de citron et mixez de nouveau. Ajoutez enfin les morceaux de courgette, le piment d’espelette et mixez.
Dans une poêle huilée à l’aide d’un sopalin imbibé d’huile d’olive, déposez de petits tas de pâte espacés. Laissez dorer au moins 4-5 minutes de chaque côté sur feu moyen.
Dégustez tiède.

Houmous de haricots blancs

J’aime beaucoup toutes les tartinades qui se déclinent à l’infini suivant les envies, les humeurs, les fonds de frigo et placard…
En voici une version aux haricots blancs, idéale soit pour l’apéro à déguster sur des toasts ou avec des crudités, soit pour compléter une salade végétarienne, elle apportera une source de protéines végétales et un peu de gourmandise.

Pour un petit bol :

1/2 boîte de conserve de haricots blancs (poids net égouttés et rincés : 140g)
1cs de tahini
1cc d’huile d’olive
1 grosse cc de fromage blanc
1 tranche de gingembre frais
le jus d’1/2 citron
quelques brins de ciboulette
sel, poivre, cumin

Rincez plusieurs fois les haricots blancs et égouttez-les bien.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixer et mixez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre si besoin. Placez au frais jusqu’au moment de déguster.

Au moment du service, vous pouvez creuser un petit puits pour ajouter un peu d’huile d’olive.

Petits moelleux au citron, polenta, poudre d’amande

De petits moelleux tout ce qu’il y a des plus simples et rapides à préparer mais bien parfumés avec le citron, et un peu de croquant sous la dent avec la polenta et la poudre d’amandes.

Pour 5 moelleux :

1 oeuf
15g de cassonade
10g de purée d’amande
125g de yaourt aromatisé à l’amande
1 citron jaune bio
5g d’huile de coco
33g de polenta
40g de poudre d’amande
17g de fécule de maïs
1/4 sachet de levure

Préchauffez le four à 160°C.
Faites fondre l’huile de coco au micro-onde.
Dans un saladier, mélangez la polenta, la poudre d’amandes, la fécule de maïs et la levure.
Lavez bien le citron, essuyez-le et râpez finement le zeste. Pressez le citron et réservez le jus.
Fouettez l’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez-y la purée d’amande, l’huile de coco fondu et le yaourt. Ajoutez le jus et le zeste de citron.
Ajoutez le mélange sec et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Versez l’appareil dans des petits moules à muffins en silicone et enfournez environ 30 minutes. Vérifiez avec la pointe d’un couteau que la pâte est cuite.
Laissez refroidir les moelleux puis dégustez.

Cake vegan à la courge butternut, 4 épices & citron

Je vous propose ici un cake fondant, gourmand, à la courge butternut et subtilement parfumé aux zestes de citron et 4 épices. Un délice, et je n’ai pas fait exprès mais cette recette est vegan.

Pour 6-8 personnes :

100g de farine de châtaigne
100g de farine blanche
230g de purée de courge butternut
40g de sucre
1/2 sachet de levure chimique
1 pincée de bicarbonate
1 pincée de sel
1cc de mélange 4 épices
1cc de cannelle en poudre
le zeste d’un citron
1cs d’huile de coco fondue
150g de crème de soja
50g de lait soja

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez les farines avec le sucre, les épices, la poudre à lever, le sel et le bicarbonate.
Ajoutez l’huile et le mélange lait. Mélangez puis incorporer la purée de courge et les zestes de citron.
Mélangez le tout afin d’obtenir une pâte lisse et homogène.
Versez la pâte dans un moule à cake (en silicone ici), puis enfournez pour 40 minutes.
Laissez refroidir avant de découper et dégustez.

Houmous de courgettes

Je vous ai déjà proposé plusieurs recettes de tartinades et déclinaisons de houmous : houmous de carottes, houmous de betterave, houmous de patate douce, houmous de courgette déjà ici aussi et .

Et voici une recette bien fraîche en ces fortes chaleurs ce sera parfait à tartiner à l’apéro.

Pour un bon bol de houmous :

2 courgettes
1cs d’huile d’olive
le jus d’1/2 citron vert
1/2cm de gingembre
3 fines lamelles de piment vert
1 gousse d’ail
280g de pois chiches (égouttés et rincés en conserve)
5cs de tahina (pas la pâte de sésame que vous trouvez en boutique bio, mais bien la tahina ou encore tahini, tahin, téhina ou tahiné, qui est une crème de sésame, préparation orientale faite à partir de graines de sésame broyées, avec un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte lisse et assez liquide)
20g de yaourt, lait ou sojade
1cc rase de cumin moulu
sel, poivre

Lavez les courgettes et coupez-les en tout petits cubes.
Epluchez la gousse d’ail et coupez-la en petits morceaux. Découpez également le morceau de gingembre et le piment en tout petit.
Placez dans une assiette creuse les dés de courgette avec le gingembre, le piment, l’ail, le jus de citron et l’huile, ainsi qu’une pincée de sel. Mélangez bien et laissez mariner pendant au moins 1 heure au frais (une nuit pour moi), en remuant régulièrement.

Une fois les courgettes marinées, versez-les dans le bol du mixeur. Ajoutez le reste des ingrédients aux courgettes et mixez finement.
Vérifiez l’assaisonnement, en rajoutant éventuellement un peu du liquide (huile, citron, lait) du sel et du poivre. Réservez au frais au moins une heure avant de servir.

Cheesecake ultra onctueux et gourmand

Je ne fais pas si souvent que cela des cheesecake, déjà parce qu’il n’y a (normalement) pas de chocolat (sauf dans ma recette de retour de voyage à San Francisco où j’avais dégusté celui de la Cheesecake Factory en version cacahuètes-caramel-chocolat, autant vous dire une tuerie que j’ai voulu refaire à ma façon dès le retour !), mais aussi parce que c’est quand même une pâtisserie assez riche et « lourde », mais tellement gourmande quand elle est réussie.
Je vous avais proposé aussi ma version du Cheesecake New Yorkais, délicieux aussi.
Et pour cette fois une version loin d’être des plus légères mais tellement onctueuse avec l’association fromage frais-mascarpone-crème entière. La voici sans plus attendre.

Pour 8 personnes :

200g de speculoos
60g de beurre
300g de fromage frais
250g de mascarpone
10cL de crème liquide entière
15cL de lait
55g de sucre en poudre
20g de farine
1 citron non traité (jus et zeste)
3 oeufs

Préchauffez le four à 180°C.
Mixez le beurre fondu et les biscuits secs. Tapissez le fond d’un moule à manquer avec le mélange en tassant bien. Réservez au frais 20 minutes puis enfournez 10 minutes.

Préchauffez ensuite le four à 210°C.

Détendez le fromage frais avec le mascarpone. Ajoutez ensuite la crème et le lait et mélangez. Incorporez le sucre et le citron (jus + zeste coupé en tout petit morceau). Ajoutez ensuite la farine et terminez par les œufs. Mélangez bien.
Versez le mélange sur le biscuit cuit et enfournez à 210°C pendant 10 minutes puis diminuez le four à 90°C et laissez cuire 1 heure. Éteignez le four et laissez refroidir une bonne heure dans le four éteint.
Laissez le gâteau refroidir hors du four avant de le mettre au frais pendant 3 à 4h avant de le déguster.

Baby carrot cake healthy aux noix, gingembre et dattes 

Des carrot cake en version mini et ultra healthy (seulement 2 cuillères à soupe d’huile d’olive) qui ont eu un vif succès auprès de tous ceux à qui j’ai fait goûter. Parfumés au goût délicat du gingembre et des épices, un peu de croquant avec les noix et du moelleux entre la texture du muffin et les dattes.

Pour 12 carrot cake de taille muffins :

375g de carottes râpées
190g de farine
65g de flocons d’avoine
60g d’amande en poudre
1/2cc de bicarbonate de soude
1/2cc de levure
2cc de gingembre en poudre
1/2cm de gingembre frais râpé finement
80g de sucre roux (mais 65f auraient suffi, lorsque j’ai goûté la pâte crue j’ai eu peur que ce soit trop fade mais une fois cuit c’était un chouilla sucré pour moi)
3 œufs
le jus d’un demi citron et le zeste entier râpé finement
200g de compote de pomme
60g de lait (végétal ou non)
2cs d’huile d’olive
100g de dattes dénoyautées (ou raisins secs ou cranberries)
50g de noix concassées

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la farine, la poudre d’amande, les flocons d’avoine, le bicarbonate, la levure et les gingembres.
Prélevez le zeste du citron et râpez-le à l’aide d’une râpe fine. Pressez une moitié du citron et réservez le jus.
Coupez les dattes en morceaux.
Dans un récipient, battez le sucre avec les œufs. Ajoutez le jus et les zestes de citron,, l’huile d’olive, la compote, le lait et les carottes râpées en mélangeant bien entre chaque ajout d’ingrédient.
Incorporez le mélange farine / poudre puis les dattes et les noix.
Versez dans des moules à muffins (ou deux moules à cake) en silicone ici. Enfournez et cuisez 20 minutes pour de petits muffins, 30 pour des plus gros et 40 à 45 minutes si c’est une version cake.
Laissez refroidir sur une grille et dégustez enfin.