Galettes de blettes à la réunionnaise (lentilles corail, colombo, raisins secs, citron vert et gingembre)

Pourquoi à la Réunionnaise ?
Parce que ça me fait penser aux poêlées de blettes aux épices et aux raisins secs que nous avions déguster à La Réunion. Et ici j’ai voulu décliner ce mariage en galettes (car j’adore picorer et c’est plus pratique avec des petites galettes, muffins… qu’avec une poêlée !). Et voici vraiment un mariage original et parfumé entre le gingembre, le citron vert et le colombo.
Et des galettes équilibrées puisqu’on allie des légumes que sont les blettes, à des légumineuses, lentilles corail ici.
IMG_9288

Allez je vous donne ma recette improvisée au cas où ça vous donnerai envie !

Pour une dizaine de galettes :

600g de blettes crues
200g (environ) de lentilles corail
50g de raisins secs (noirs ici)
50g de pignons de pin dorés
50g de farine de pois chiche
50g de fromage frais (type Saint Morêt)
1 œuf + 1 jaune d’œuf
15g de gingembre frais
le zeste d’un citron vert
1 échalote
1cc d’épices à colombo
sel, poivre
huile d’olive

Lavez les blettes et détaillez-les en morceaux. Faites-les cuire à la cocotte-minute (4-5 minutes) ou dans une casserole d’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Égouttez-les bien ensuite.
Rincez les lentilles corail et faites-les cuire dans 2 fois leur volume d’eau pendant 10 minutes environ à légers frémissements. Égouttez-les.|
Réhydratez les raisins secs dans un peu d’eau bouillante (laissez tremper 10 minutes environ puis égouttez-les).
Épluchez le morceau de gingembre et râpez-le très finement. Râpez également très finement le zeste de citron vert.
Épluchez et émincez finement l’échalote et faites-la revenir légèrement dans une poêle avec une cuillère à café d’huile d’olive.
Dans un saladier mélangez tous les ingrédients (il n’y a pas vraiment d’importance dans l’ordre). Salez et poivrez et mélangez bien.

Préchauffez le four à 180˚C.
Sur une grande feuille de papier sulfurisé, déposez des petits tas de pâte et aplatissez-les un peu pour former des galettes. Enfournez les galettes pour 20 minutes environ.
Si vous le souhaitez, retournez les galettes et laissez de nouveau 5 minutes pour qu’elles grillent aussi de l’autre côté.
Servez ces galettes chaudes ou tièdes, elles se suffisant à elles-mêmes, mais elles peuvent également accompagner à merveille une viande ou un poisson.

Muffins au potimarron, ananas, noix de coco et citron vert

Je ne sais pas si vous vous souvenez de la tarte amandine au potimarron, ananas et citron vert, qui était tout simplement divine, avec un mariage de saveurs tip-top ! Et bien lorsque je l’avais faite il me restait de la poêlée de fruits, du coup j’ai eu envie de décliner une autre version, en muffins cette fois-ci et avec de la noix de coco (pour rester dans l’esprit des îles avec l’ananas). Ces petits muffins étaient bien bon (bien qu’à ma grande surprise je crois bien préférer l’association de ces fruits avec l’amande plutôt qu’avec la noix de coco).
IMG_9152

Pour 6 gros muffins :

200g de dés de potimarron (bio ou non traité car le potimarron ne s’épluche pas)
200g de dés d’ananas
le jus d’un demi citron vert
120g de farine
1cc de levure chimique
60g de noix de coco râpé
40g de sucre
2 œufs
70g + 5g de beurre

Lavez le potimarron, égrenez-le et coupez-le en tout petits cubes. Épluchez l’ananas et découpez la chair en tout petits cubes.
Faites fondre 5g de beurre dans une grande poêle et faites-y colorer les dés d’ananas et potimarron. Ajoutez ensuite le jus de citron vert, puis réservez.

Mélangez la farine, la levure chimique, le sucre et la noix de coco.

Faites fondre le beurre et une fois légèrement refroidi, ajoutez les œufs battus. Incorporez ce mélange dans le mélange sec sans trop mélanger. Ajoutez enfin la préparation aux fruits, avec le jus de cuisson.
Préchauffez le four à 180˚C.
Versez la préparation dans des moules à muffins et enfournez pour laissez cuire 28 minutes.

Laissez ensuite refroidir et dégustez tiède ou froid.

Tarte amandine au potimarron, ananas et citron vert

Cette tarte est tout simplement délicieuse : le mariage de l’amande avec le trio de choc potimarron-ananas-citron vert est une tuerie. J’imagine bien cette tarte sur la table de Noël, pour un dessert qui fera son effet je vous l’assure… (bien que la photo ne paye pas de mine).
IMG_9137

Pour 10 personnes :

une pâte sablée à la poudre d’amande
1 petit ananas (575g de dés d’ananas cuits)
un potimarron (bio ou non traité car le potimarron ne s’épluche pas) de 400g environ (375g de dés de potimarron cuits)
150g de sucre roux
150g de poudre d’amande
160g + 20g de beurre
2 œufs
1 citron vert

Lavez le potimarron, égrenez-le et coupez-le en tout petits cubes. Épluchez l’ananas et découpez la chair en tout petits cubes.
Faites fondre 20g de beurre dans une grande poêle et faites-y colorer les dés d’ananas et potimarron. Ajoutez ensuite le jus de citron vert, puis réservez.

Préparez l’appareil amandine : battez le beurre pommade avec le sucre. Ajoutez ensuite les œufs et mélangez. Incorporez enfin la poudre d’amande.

Préchauffez le four à 180˚C.
Étalez la pâte sablée sur le plan de travail fariné et foncez-en un moule à tarte. Piquez le fond avec une fourchette. Répartissez la préparation aux fruits rôtis sur le fond de tarte, puis versez dessus l’appareil amandine.
Enfournez et laissez cuire 35 à 40 minutes.

Un conseil : dégustez cette tarte tiède, les saveurs et parfums des fruits n’en ressortent que davantage.

Pâtes aux sardines et avocat, sauce à la pâte de sésame et citron vert

Et voici la première recette que j’ai concocté avec ma pâte de sésame maison : une petite improvisation avec un avocat qui restait du marché, une boîte de sardines du placard et un citron vert. Et bien comme souvent quand je me lance dans une impro le résultat était très sympa et l’association originale.
IMG_8933

Pour 2 personnes :

1 petite boîte de sardine (95g égouttées)
1 avocat
1 citron vert non traité
10g de pâte de sésame (maison ici)
15cL d’eau de cuisson
300g de pâtes (complètes ici)
10 à 20cL d’eau de cuisson des pâtes
huile d’olive
sel, poivre

Faites cuire les pâtes dans une grande casserole d’eau bouillante salée.
Pendant la cuisson des pâtes préparez la sauce : dans un bol avec une fourchette ou au robot, réduisez en purée 1/4 d’avocat, la pâte de sésame, 30g de filets de sardine égouttés, le jus du citron vert et 1/3 du zeste.

A la fin de la cuisson des pâtes, égouttez-les en réservant 20cL d’eau de cuisson.
Replacez les pâtes dans la casserole sur feu doux, avec une cuillère à café d’huile d’olive ; ajoutez la sauce, une pincée de sel et de poivre et 10 à 20cL d’eau de cuisson en fonction de la consistance souhaitée.
Découpez le reste d’avocat en lamelles et égouttez les filets de sardines.

Servez bien chaud et répartissez sur le dessus les filets de sardines et les lamelles d’avocat. Parsemez des zestes de citron vert en décoration.

Poulet rôti parfumé au citron vert

Pour changer du traditionnel poulet rôti au four (tout simple mais tellement bon), je n’ai rien inventé de bien compliqué mais comme il me restait des zestes de citron vert (que j’avais pressé pour faire mon pesto de menthe-pistache-ricotta-citron vert) je me suis dis qu’ils parfumeraient bien mon poulet. Voici donc la recette toute simple mais vraiment bien parfumée…

Pour 4 à 6 personnes :

un poulet rôti (1,7kg ici)
le zeste d’un citron vert
1 gousse d’ail épluchée
quelques branches de thym
eau

Préchauffez le four à 190˚C.
Placez le poulet dans un grand plat allant au four.
Frottez la gousse d’ail et quelques zestes de citron sur le poulet, Découpez ensuite la gousse d’ail et répartissez les morceaux sur et dans le poulet. Procédez de même avec les zestes de citron vert. Salez et poivrez le poulet, saupoudrez également de thym et arrosez le poulet d’un peu d’eau.
Enfournez et laissez cuire 1h15 environ. Arrosez régulièrement le poulet de jus de cuisson. Si il n’y a pas assez d’eau n’hésitez pas à en rajouter.

J’ai décidé d’accompagner ce poulet d’un duo de tagliatelles et tagliatelles de courgette au pesto de menthe, pistache, ricotta et citron vert. Mais pour un dîner tout aussi simple et bon, vous pouvez ajoutez des pommes de terre épluchées et coupées en morceaux au moment de la cuisson du poulet (comme ça les pommes de terre se parfumeront également du citron vert).

Pesto de menthe et pistache à la ricotta et au citron vert

Ce pesto est un délice et il a accompagné à merveille mon duo de tagliatelles et tagliatelles de courgette.

Pour 340g de pesto :

100 g de pistaches mondées non salées
1 bouquet de menthe (27g de feuilles de menthe ici)
100g de ricotta
50g de fromage blanc à 0%
le jus d’1 citron vert
2cs d’huile d’olive
1cc d’huile de pistache
10g de parmesan râpé
1 gousse d’ail épluchée
sel, poivre

Torréfiez les pistaches en les grillant dans le four en mode grill pendant 3 à 5 minutes (attention ça colore vite) en mélangeant à la moitié pour une coloration homogène.
Lavez et séchez les feuilles de menthe.

Dans le bol du mixeur placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir la consistance d’une purée. Salez légèrement (à cause du parmesan) et poivrez.

Conservez ce petso au frais jusqu’à son utilisation. Il accompagnera parfaitement des pâtes (comme mon duo de tagliatelles et tagliatelles de courgettes), ou encore il se prêtera à la préparation de sauce pour un poisson ou une viande.

Muffins aux couleurs des îles : thon, lait de coco, curry, raisins secs

Partie dans ma série lait de coco (et oui ma brique de lait de coco faisait 500mL donc il m’a fallu trois recettes pour les écouler), j’ai farfouillé sur la blogosphère des recettes originales au lait de coco. Après ma première expérience de sucré-salé réussie dans mon wok de poulet au lait de coco-citron vert-gingembre, j’ai voulu réitéré l’expérience dans ces muffins avec l’intrigante association du thon avec de la noix de coco. J’ai trouvé cette inspiration de recette chez Annellenor de « Passion… gourmandise« .

Verdict : un délice (en tout cas pour les amateurs de sucré-salé, de coco et de curry), ces muffins sont moelleux, absolument pas secs et parfumés juste comme il faut en curry et noix de coco. À refaire !!!

Pour 6 gros muffins :

Pour la marinade :
1 boîte de thon au naturel (140 g égoutté)
1 oignon
un citron vert (jus et zestes)
50g de raisins secs
15g de gingembre frais finement râpé
45g d’huile d’olive
1cc de coriandre ciselée
Pour le mélange sec :
150g de farine
50g de flocons d’avoine
25g de noix de coco râpée
1 sachet de levure chimique
1cs de curry en poudre (4g)
sel, poivre
Pour le mélange humide :
4 gros œufs
125mL de lait de coco
sel, poivre

Commencez par préparer la marinade :
– épluchez et émincez finement l’oignon
– prélevez le zeste du citron vert et coupez-le en tout petits morceaux
– pressez le jus du citron vert
– râpez très finement le morceau de gingembre frais
– égouttez le thon au naturel
Mélangez enfin tous les ingrédients de la marinade dans un bol et laissez reposer au frais pendant une heure.
Dans deux autres saladiers mélangez d’une part les ingrédients secs et d’autre part les ingrédients humides.
Préchauffez le four à 180°C.
Versez les ingrédients humides dans le saladier du mélange sec. Mélangez rapidement sans trop travailler (la pâte doit rester grumeleuse). Ajoutez enfin les ingrédients de la marinade et mélangez toujours rapidement sans trop travailler.
Versez la pâte dans des moules à muffins en silicone et enfournez pour 30 minutes environ (pour de gros muffins ici). Surveillez la cuisson en plantant la lame d’un couteau dans un muffin : celle-ci doit ressortir sèche.
Dégustez ces muffins tièdes, accompagnés d’une petite salade ou découpés en petits morceaux pour l’apéro (avec un petit cocktail à base de rhum pour rester dans les îles)…

Wok de poulet au lait de coco, gingembre et citron vert

Ayant une grosse brique de lait de coco qui arrivait à expiration bientôt, j’ai cherché plusieurs recettes pour l’écouler : en voici une première, en version sucré-salé qui s’est avérée très bonne et originale. Il s’agit d’une recette de poulet au lait de coco avec des petites touches d’exotisme en plus apportées par du gingembre et du citron vert.

Pour 3-4 personnes :

675g de blancs de poulet
1 citron vert (zeste et jus)
15g de gingembre frais
15 g de beurre
3cs de miel
2cs de sauce soja
20cL de lait de coco
1 yaourt nature (125g)
2cc de coriandre fraîche ciselée
sel, poivre

Prélevez le zeste du citron vert et coupez-le en tout petits morceaux. Pressez le jus et réservez-le. Éplucher le gingembre frais et râpez-le très finement.
Dans un wok faites fondre le beurre avec le miel. Ajoutez ensuite le gingembre râpé et les zestes de citron et faites caraméliser à feu doux.
Pendant ce temps, hachez la chair du poulet au mixeur (avec l’ustensile double lame, ou bien à la main au couteau). Incorporez à la viande hachée le jus de citron, la sauce soja et une pincée de sel.
Quand les zestes de citron sont devenus translucides, versez le poulet haché dans le wok et mélangez à feu vif pour que le poulet forme de petites boulettes. Laissez-les cuire (et peut-être un peu griller). Quand la viande est juste cuite ( qu’elle n’est plus rosée à l’intérieur), ajoutez le lait de coco et laissez mijoter à feu (très) doux pendant 15 à 20 minutes (le lait de coco ne doit pas bouillir). Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.
Pendant que le poult mijote, vous pouvez préparer une garniture d’accompagnement : soit des épinards ou encore un riz pilaf.
Servez le poulet chaud, sur un lit de riz ou d’épinards et parsemez de coriandre ciselée.

Cocktail au citron vert, ananas, gingembre et rhum

En parcourant le blog de Cécile, Torchons et serviettes, que je vous invite vivement à consulter, un pur bonheur pour les yeux et les papilles, je suis tombée sur une recette de cocktail au citron vert et gingembre bien sympathique. Je l’ai donc décliné en apéro alcoolisé (bah oui il ne faut pas se laissez abattre) en ajoutant du rhum et comme j’avais un ananas j’en ai mis également !

Pour 2 personnes :

le jus de 2 citrons verts
10g de gingembre frais râpé
1/2 ananas (336g de morceaux d’ananas)
7cL de rhum blanc
(sucre si besoin)

Portez le jus de citron vert à ébullition. Coupez ensuite le feu, versez le gingembre et laissez infuser en couvrant 15 minutes environ.
Filtrez (ou non si comme moi vous adorez le gingembre) le jus de citron, ajoutez l’ananas en morceaux et le rhum et mixez au blender jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de morceau. Versez dans des verres et réfrigérez jusqu’au moment de servir.
Servez bien frais (avec des glaçons peut-être) et si besoin rajoutez un peu de sucre ou du sirop de sucre de canne (pour nous l’ananas sucrait suffisamment le cockail).
Verdict : cocktail parfait pour se rafraîchir lors d’un apéro en terrasse.