Semoule de chou-fleur fraîcheur, à l’orange et pignons de pin

Un gros restant de chou-fleur, des oranges à utiliser et voilà comment est née cette semoule de chou-fleur très sympathique pour une petite entrée fraîche et riche en saveur maintenant que le printemps pointe le bout de son nez !
IMG_9611

Pour 4 personnes :

420g chou-fleur cru
2 oranges bio (le jus des 2 et le zeste d’une)
1/2 citron non traité (jus et zeste)
1cs de ciboulette ciselée
2cs de coriandre ciselée
10g de gingembre frais râpé très finement
100g de fromage blanc
20g de fromage frais (type St Môret)
50g de pignons de pin entiers grillés
30g de pignons de pin réduits en poudre
1cs d’huile de noix
sel, poivre

Lavez le chou-fleur et réduisez les bouquets en semoule  fine au mixeur (avec l’ustensile râpe).
Versez cette semoule dans un bol.
Lavez les oranges et le 1/2 citron, prélevez les zestes et râpez-les finement. Pressez le jus. Ajoutez à la semoule les jus d’agrumes et les zestes, le gingembre râpé, le fromage blanc et le fromage frais, les pignons, les herbes et l’huile. Salez et poivrez à votre convenance.
Répartissez la préparation dans des verres, placez au frais au moins une heure et servez en entrée, avec quelques pignons de pin en décoration.

Boulettes moelleuses de saumon et courgette

Après ma première tentative de boulettes de saumon ultra moelleuses, j’ai eu envie de réitérer mais en associant le saumon à de la courgette.
Et bien le résultat était tout aussi bon et moelleux, à refaire encore et encore et à décliner avec d’autres ingrédients…

Pour une quinzaine de boulettes :

2 courgettes (350g)
275g de saumon sans la peau
1 œuf
3 échalotes
100g de comté râpé
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre

Lavez les courgettes et râpez-les au robot avec la râpe la plus fine. Égouttez les courgettes râpées.
Découpez le saumon en morceaux. Épluchez et coupez les échalotes en morceaux.
Dans le bol du robot placez le saumon, l’échalote et l’œuf et mixez. Placez le tout dans un saladier et incorporez le comté râpé, les courgettes râpées et la ciboulette. Salez et poivrez.
À l’aide de cuillères a soupe formez des boulettes et déposez-les dans le panier de la cocotte-minute. Faites-les cuire 4-5 minutes à la cocotte-minute (à partir du chuchotement).

Servez les boulettes de saumon et courgette, avec simplement un filet de citron (elles sont tellement moelleuses que ça n’est pas sec du tout) ou bien nappées d’une sauce, accompagnées de riz blanc par exemple.

Vous pouvez également préparé ces boulettes à l’avance et les réchauffer au four (à 160˚C pendant 15 minutes environ).

 

Filets de cabillaud panés aux herbes

Vous ne savez plus comment cuisiner le poisson blanc ? Vous vous demandez comment le rendre plus appétissant ? Et bien voici une recette très simple mais bien goûteuse pour déguster un filet de cabillaud, cette petite croûte d’herbes apporte un délicieux croustillant parfumé.

Pour deux personnes :

2 filets de cabillaud (de 150g environ)
1 œuf
40g de chapelure
2cs de persil ciselé
1cs de ciboulette ciselée
farine
sel, poivre
huile d’olive

Préparez trois assiettes à soupe :
– dans la première placez de la farine
– dans la deuxième cassez l’œuf et battez-le en omelette avec une pincée de sel
– dans la troisième mélangez la chapelure, les herbes ciselées, une pincée de sel et de poivre.
Préparez une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Prenez les filets de cabillaud, déposez-les dans la farine et retournez-les pour les enrober sur toute la surface. Plongez-les ensuite dans l’œuf battu (sur chaque face de nouveau). Déposez-les enfin dans l’assiette de chapelure et enrobez-les bien de chapelure sur toute la surface.
Dans la poêle huilée saisissez à feu vif les filets enrobés de chapelure, 2 minutes sur chaque face ; baissez ensuite le feu et laissez cuire 5 à 8 minutes en fonction de l’épaisseur des filets.
Servez chaud avec du riz pilaf par exemple.

Petites terrines de poisson et courgette

Ça fait un petit moment que je m’étais noté des recettes de terrines à faire bien vite (poisson, légumes…). Ayant acheté des filets de perche chez le poissonnier c ‘était l’occasion de me lancer dans une terrine de poisson.
Le résultat est était très sympa : original, frais (ou tiède si vous préférez), léger !
N’hésitez plus, laissez-vous tenter et pensez que vous pouvez les décliner avec bien d’autres ingrédients.

Pour une dizaine de terrines individuelles :

420g de filet de poisson (perche ici)
1 courgette (300g)
130 g de crème liquide à 5% de MG
3 blancs d’œufs
10 gouttes de tabasco
le zeste d’un petit citron jaune non traité
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre

Préchauffez le four à 150°C.

Dans le bol du mixeur, avec l’ustensile double-lame, mixez 300g de perche (si votre mixeur n’arrive plus à mixer, ajouter un peu de crème fraîche). Au fait, vous n’avez pas besoin de désarrêter le poisson puisque les arrêtes seront mixées aussi. Détaillez en petits dés le poisson restant.

Râpez avec la plus fine râpe la courgette égouttez-les.

Dans un saladier mélangez les blancs d’œufs, la ciboulette ciselée, les zestes de citron râpés finement, le Tabasco le sel et le poivre. Ajoutez la purée de poisson, les dés de poisson, la courgette râpée, la crème fraîche et mélangez bien.

Versez la préparation dans des moules à muffins (en silicone ici, si ce n’est pas le cas beurrez et farinez des moules individuels, puis  retournez-les pour retirer l’excédent de farine). Enfournez et faites cuire pendant environ 50mn (vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau elle doit ressortir sèche).
Sortez les terrines du four et laissez-les refroidir.

Vous pouvez les déguster tièdes ou froides, en entrée ou plat complet accompagnées d’une petite salade.

Blinis de courgette, saumon fumé et quinoa

Depuis que j’ai goûté aux blinis et pancakes salés (ceux au tahiné et ensuite ceux aux petits pois et noix de cajou) j’ai envie d’en tester à chaque fois des nouveaux. En effet ces recettes ont plein d’avantages : elles sont simples et rapides à préparer, les blinis garnis et souvent accompagnés d’une petite tartinade (artichauts, houmous, brocolis…) ou de rillettes maisons (de thon, saumon ou encore sardine), constituent un repas léger mais très équilibré (des œufs, du lait, des légumes et possibilité d’y ajouter des protéines, comme ici le saumon fumé). Ils sont donc parfaits pour moi qui consomme peu de viande et de moins en moins de poisson. Et puis bien sûr le plus important dans l’histoire, c’est qu’ils sont bien gourmands, moelleux et délicieux.

Alors convaincus ? Laissez-vous tenter et vous m’en direz des nouvelles.

Pour une dizaine de gros blinis :

520g de courgettes environ (soit à peu 2 belles courgettes)
150g de chutes de saumon fumé
40g de quinoa cru (90g cuit)
100g de farine blanche
50g de farine complète
3 œufs
25cl de lait
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre
huile d’olive

Rincez le quinoa et placez-le dans une casserole d’eau froide. Portez à ébullition et faites cuire à petits bouillons une dizaine de minute (à partir de l’ébullition). Égouttez ensuite le quinoa.
Lavez les courgettes et râpez-les avec la plus fine râpe du robot. Égouttez-les bien.
Dans un saladier battez les œufs et le lait. Incorporez ensuite les farines. Puis ajoutez les courgettes râpées, le quinoa et le saumon. Terminez en ajoutant la ciboulette, une pincé de sel et une de poivre. Mélangez bien.
Dans une grande poêle légèrement huilée, déposez des petites louches de pâte espacées. Laissez cuire les blinis à feu moyen jusqu’à ce que des bulles apparaissent à la surface. Retournez alors les blinis et laissez dorer 3 minutes environ de l’autre côté. Servez-les chauds-tièdes, avec une tartinade ou des rillettes variées.

Si vous avez préparé ces blinis à l’avance, glissez-les 5-10 minutes dans un four tiède (140˚C) pour les tiédir légèrement.

Pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Rillettes de sardine simples et légères

Après les rillettes de saumon et celles de thon, qui m’avaient beaucoup plues toutes les deux, j’ai voulu tester celles aux sardines. Et bien c’est également une réussite ! Et ce qu’il y a de vraiment très bien avec toutes ces rillettes c’est qu’elles sont ultra simples et rapides à préparer, du coup même en cas d’invités pas prévus on à quelque chose à servir à l’apéro.

Pour une dizaine de petits toasts :

 une boîte de filet de sardine à l’huile de tournesol ou olive (135g poids égoutté)
50g de fromage  blanc à 0% de MG
2 échalotes
1cc de ciboulette ciselée
quelques gouttes de citron
sel, piment d’espelette

Épluchez les échalotes et émincez-les finement. Dans un bol mélangez tous les ingrédients et émiettez le tout à la fourchette  afin de garder des petits morceaux de sardine.
Corrigez l’assaisonnement si nécessaire et réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Servez ces rillettes sur des toasts ou avec des crudités, assaisonnées d’un filet de citron. Pour moi c’était sur mes pancakes de petits pois tièdes et c’était un délice !!!

Cannelés saumon ciboulette

J’adore les cannelés salés et depuis ma première tentative aux courgettes et comté, je ne cesse de les décliner à toute sorte de garniture (et j’en profite pour modifier quelques petits trucs par ci par là dans la recette de base également), vous pourrez par exemple les retrouver aux figues fraîches et fromage de brebis ou encore aux blettes et chorizo. Pour cette fois-ci ce sera au saumon fumé et ciboulette, avec une recette inspirée de Christel.

De nouveau c’était un délice, par contre la cuisson est toujours aussi délicate. Enfin c’est le démoulage qui est le plus délicat. Ce que je fais pour avoir des cannelés bien dorés sur le dessus et correctement cuits, c’est que je réalise ma première cuisson dans les moules, puis je les démoule très délicatement (c’est là le plus dur car ils ne se tiennent pas bien), les dépose sur une feuille de papier sulfurisé et les ré-enfourne pour dorer le dessus et finir la cuisson.

Pour une dizaine de gros cannelés et une vingtaine de petits :

150g de chutes de saumon fumé
50g de gruyère râpé
50cL de lait
70g de beurre
1 œuf
1 jaune d’œuf
100g de farine
2cc de ciboulette ciselée
sel, poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Versez le lait dans une casserole avec le beurre et faites bouillir.
Dans un saladier battez l’œuf et le jaune, salez et poivrez. Incorporez la farine et mélangez. Versez ensuite le lait en plusieurs fois et mélangez ; attention à ce qu’il n’y ait pas de grumeaux, pour cela ajoutez au départ très peu de lait pour détendre un peu la pâte, puis procédez par petits ajouts successifs.
Ajoutez au mélange les chutes de saumon fumé en petits morceaux, le gruyère et la ciboulette ciselée puis mélangez.
Versez la pâte dans les moules à cannelés (ne remplissez pas jusqu’en haut) et mettez au four pendant 35 minutes pour les petits et 45 minutes pour les gros. Démoulez très délicatement les cannelés encore chauds, placez-les sur une feuille de papier sulfurisé et ré-enfournez pour 15 minutes au moins, jusqu’à ce que le dessus soit doré et qu’ils se tiennent mieux.

Ces cannelés se dégustent de préférence tiède, donc si vous les avez fait à l’avance, réchauffez-les au four une dizaine de minutes.

Ils se congèlent également très bien et pour les décongeler il suffit de les glisser, encore congelés, dans le four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes. Du coup plus d’excuse pour organiser des apéros de dernière minute !

Rillettes de saumon

Cela faisait un petit moment que je voulais préparer des rillettes de saumon et pour une fois que j’avais tout ce qu’il fallait dans mes placards et mon frigo je me suis lancée.

Pour moi qui adore le saumon je n’ai pas été déçue du résultat. À refaire encore et encore, peut-être en remplaçant l’oignon par une échalote pour la prochaine fois.

Pour une assiette à soupe de rillettes (une bonne vingtaine de tartines je pense) :

1 filet de saumon frais (140g avec la peau)
150g de chutes de saumon fumé
1/2 citron jaune non traité (jus et zestes)
1 oignon (ou 1 échalote)
2 grosses cs de fromage blanc à 0% de MG
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre

La veille ou quelques heures avant de faire les rillettes, cuisez le saumon frais au four en papillote, pendant 15-20 minutes à 180°C.
Une fois le poisson refroidi, retirez la peau et émiettez-le.
Épluchez l’oignon et émincez-le très finement, en tout petits morceaux. Prélevez le zeste du demi-citron et coupez-le en tout petits morceaux. Recoupez les chutes de saumon fumé en petits morceaux.
Mélangez tous les ingrédients, assaisonnez de sel et poivre et mélangez en écrasant à la fourchette.
Réfrigérez jusqu’au moment de servir et proposez ces rillettes sur des toasts ou des blinis maison, au tahiné par exemple, c’était un délice !

Gougères au saumon fumé et ciboulette

J’adore dégoter de nouvelles idées de choses à grignoter pour l’apéro, car en fait je peux tout à fait faire un repas juste en grignotant toutes ces petites mignardises salées (mais il faut quand même que je fasse un vrai repas pour mon fiancé car pour lui ça ne suffit pas les amuses-bouches !).
Étant inscrite à la newsletter de Christel, j’avais vu sa recette de gougères au saumon il y a quelques temps et ça m’avait donné envie. Mais ici pour la recette d’inspiration j’ai choisi celle de Caro (sur son blog Le bonheur est dans l’assiette), parfumées à la ciboulette ces gougères sont un petit délice.

Pour une vingtaine de gougères :

180g d’eau
90g de beurre
110g de farine
4 œufs
150g de chutes de saumon fumé
80g de parmesan râpé
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre du moulin

Préchauffez votre four à 180°C.
Dans une casserole portez à ébullition l’eau, le beurre, le sel et le poivre. Hors du feu versez ensuite en une fois la farine et mélangez vigoureusement à la cuillère en bois. Replacez la casserole sur feu doux pendant 3 à 5 minutes pour dessécher la pâte. Hors du feu ajoutez les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf. Incorporez enfin le parmesan, le saumon en morceaux et la ciboulette. Formez des petits choux et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé. Enfournez pour 25 minutes environ.
Laissez tiédir sur la grille et servez ces gougères tièdes ou froides, avec un filet de citron si vous le souhaitez.

Dip de fromage frais citronné à la ciboulette

Une recette archi simple et qui a beaucoup plu à mes invités pour notre apéro de samedi soir.
Je n’ai malheureusement pas de photo à vous montrer car mes invités se sont justement jetés sur les toasts.

Pour un petit bol (une dizaine de tartines) :

100g fromage frais (type St Môret)
1 botte de ciboulette (peut-être un peu moins)
le jus d’1/2 citron
poivre

Battez le fromage frais avec le citron. Ajoutez la ciboulette ciselée finement et le poivre, mélangez bien. Servez soit sur des toasts, soit en guise de sauce avec des crudités (carotte, concombre, radis…).