Tartelettes aux châtaignes, noix et sirop d’érable

Des tartelettes d’hiver à déguster à l’heure du thé ou en dessert.

Pour 3 tartelettes :

une pâte semi brisée semi feuilletée
220g de châtaignes coupées en deux (en conserve ici)
4 œufs
120g de sirop d’érable
40g de cassonade
15g de miel
50g de noix concassées

Préchauffez le four à 180° C.
Sur le plan de travail fariné, étalez la pâte, découpez des cercles et foncez-en des petits moules à tartelette.
Répartissez les châtaignes et noix sur les fonds de tartelette.
Dans un bol, battez les œufs avec le sirop d’érable, le miel et la cassonade et versez sur la pâte.
Enfournez pour 35 minutes environ, ou jusqu’à ce que la garniture soit bien ferme.
Laissez tiédir et dégustez tiède de préférence.

Quiche aux carottes, châtaigne & fêta sur pâte brisée à l’huile d’olive et farine de sarrasin

Depuis ma dernière quiche aux courgettes et fêta sur une pâte à la farine de sarrasin que j’avais beaucoup appréciée, j’avais bien envie d’en refaire avec cette même base de pâte mais d’autres garnitures. La voici donc en version plus automnale avec des châtaignes et carottes.

Pour 6-8 personnes :
Pour la pâte :
100g de farine
100g de farine de sarrasin
4cL d’huile d’olive
80mL d’eau
1cc de sel
Pour l’appareil :
4-5 carottes
170g de féta
200g de châtaigne (en conserve ici)
5 œufs
40cL de lait
1cm de gingembre
1/2cm de piment
huile d’olive
sel, poivre

Commencez par préparer la pâte à tarte.
Dans un saladier mélangez les farines et le sel, creusez un puits et versez-y l’huile d’olive et l’eau (si la pâte est trop friable, rajoutez de l’eau). Avec une cuillère en bois mélangez grossièrement puis pétrissez la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’à formation d’une boule qui n’accroche pas aux parois. Placez dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 200°C.
Lavez les carottes, épluchez-les et découpez-les en rondelles. Epluchez et émincez le morceau de gingembre et coupez très finement le piment. Placez le tout dans un plat allant au four avec 1 à 2 cs d’huile d’olive, du sel et poivre. Faites cuire au four pendant une trentaine de minutes et réservez.
Battez les oeufs, ajoutez le lait, du sel et du poivre et battez le tout.
Découpez la fêta en petits morceaux.

Préchauffez le four à 200˚C.
Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez-en une moule à tarte. Piquez le fond de tarte.
Répartissez les carottes, les châtaignes et la fêta émiettée sur le fond de tarte.
Versez ensuite la préparation lait-oeuf.
Enfournez la tarte et laissez cuire pendant 35 minutes.
Dégustez tiède ou froide, avec une petite salade.

EnregistrerEnregistrer

Crèmes aux oeufs salées aux châtaignes et parmesan

Des petites crèmes aux oeufs pour des repas légers. J’en fais souvent avec des déclinaisons à chaque fois différentes mais j’avoue ne pas toujours vous proposer les recettes…
Alors en voici pour ce week-end.

Crèmes aux oeufs parmesan & châtaigne

Pour 4 crèmes aux oeufs :

3 oeufs
140g de yaourt (maison ici)
260g de lait de soja
70g de parmesan râpé
150g de châtaignes surgelées
sel, piment d’espelette

Faites cuire les châtaignes tel qu’indiqué sur le paquet (dans l’eau bouillante salée pour moi). Egouttez-les et réservez.

Préchauffez le four 200°C.
Battez les oeufs dans un saladier. Ajoutez du sel, une pincée de piment d’espelette, le lait, le yaourt, puis le parmesan.

Emmiettez les châtaignes cuites au fond de 4 ramequins allant au four. Versez l’appareil précédent dessus.
Enfournez les crèmes et laissez-les cuire 20 à 25 minutes. Laissez tiédir et servez chaud.

Sablés au parmesan et châtaignes

Que diriez-vous de sablés bien gourmands pour l’apéro ? Ceux-là sont au parmesan avec des morceaux de châtaignes cuites que j’avais ramené de Bordeaux  (notre gentil voisin en avait tout plein et d’énormes). La recette est assez similaire à celle de mes sablés au parmesan et piment d’espelette qui plaisent beaucoup.
Sablés au parmesan et châtaigne

Pour une trentaine de biscuits :

50g de châtaignes cuites concassées en petits morceaux.
100g de farine blanche
50g de farine de châtaigne
90g de beurre ramolli
50g de parmesan râpé
1 jaune d’oeuf
2 pincées de fleur de sel

Mélangez le beurre ramolli, le parmesan, les châtaignes en petits morceaux et le jaune d’oeuf dans un saladier.
Ajoutez la farine et les pincées de fleur de sel et mélangez (avec les doigts) jusqu’à obtenir un pâton. Formez un ou plusieurs boudins dans un film alimentaire, placez le tout 30 minutes au réfrigérateur (vous pouvez aussi les congeler pour les cuire plus tard).

Préchauffez le four à 180°C.
Tranchez le boudin en rondelles et déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 20 minutes en surveillant. On doit obtenir des biscuits bien croquants.

Velouté de potimarron et châtaignes pimenté

Et voilà nous y sommes vraiment dans l’automne et dans le froid. Alors rien de tel que de bonne soupes bien chaudes, goûteuses et relevées comme ce délicieux velouté relevé par un petit morceau de piment. Je n’avais encore jamais testé le duo potimarron-châtaigne mais je savais qu’il serait réussi ; maintenant que je l’ai goûté je dirais que c’est divin !
Velouté de potimarron et châtaignes pimenté

Pour 4 à 6 bols :

1  petit potimarron (600g sans ses graines)
200g de châtaignes (en bocal déjà cuites ou de purée de châtaigne ici
1 oignon
1 échalote
1 gousse d’ail
1 cube de bouillon de légumes
1 petit piment
800mL d’eau
sel

Lavez le potimarron, coupez-le en deux pour retirer les graines et découpez en morceaux.
Epluchez et émincez l’oignon, l’échalote et l’ail. Découpez le piment en tout petits morceaux.
Dans une casserole remplie d’eau, placez le potimarron, l’oignon, l’échalote, l’ail, le piment, le cube de bouillon, un peu de gros sel. Portez à ébullition puis baissez sur feu moyen, couvrez et laissez cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que le potimarron s’écrase en purée. Si vous avez opté pour des châtaignes en bocal ajoutez-les dans la casserole au bout de 10 minutes.
Mixez  jusqu’à obtenir un velouté tout lisse, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et dégustez bien chaud.

Velouté de châtaignes et brebis corse râpé

Et voilà enfin ma première soupe de l’automne ! De mon dernier week-end bordelais, j’ai ramené un gros sac de châtaignes, ramassées chez notre voisin. Elles sont énormes, et ma première idée pour les cuisiner a été un velouté. Un délice ce velouté, accompagné de quelques noix (fraîches aussi ramenées de chez mes parents également), de brisures de châtaignes et de copeaux de brebis corse (ramené de notre voyage en Corse de cet été).
Velouté de châtaignes et copeaux de brebis corse

Pour 4 personnes :

500g de châtaignes épluchées
1 cube de bouillon de légumes
40cL de lait
80cL d’eau
sel, poivre

Commencez par éplucher les châtaignes. Incisez-les à l’aide d’un couteau et plongez-les 15 minutes environ dans l’eau bouillante. Egouttez-les, rincez-les à l’eau froide et épluchez-les.
Dans une casserole placez le lait, l’eau, du gros sel, les châtaignes et le cube de bouillon de légumes. Mettez à feu vif ; une fois l’ébullition, baissez à feu moyen et laissez cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les châtaignes soient cuites.
Réservez quelques châtaignes et mixez le reste jusqu’à obtenir un velouté (rajoutez de l’eau si nécessaire).
Servez chaud en dressant le velouté dans des bols avec des brisures de châtaignes réservées, des cerneaux de noix concassées et des copeaux de brebis ou de comté.

Cookies châtaigne, noisettes, pépites de chocolat

Un week-end où j’avais déjà pourtant beaucoup beaucoup cuisiné (des cannelés salés, des verrines, du chocolat en crème et en fondant, un cake, un gâteau aux pommes… pfff rien que ça !!), j’ai eu envie de finir par une touche gourmande et croquante avec des cookies de Cléa. Tout ce que j’aime dedans et que du bon pour la santé : un mix châtaigne, noisette et chocolat et de la purée d’amande. Miam !
Cookies aux châtaignes, noisettes, chocolat

Pour une vingtaine de biscuits :

70g de marrons cuits au naturel (surgelés pour moi)
60g de noisettes
100g de chocolat noir (fort ici)
80g de flocons d’avoine
50g de cassonade
180g de farine de châtaigne
1cc de bicarbonate de sodium
100g de purée d’amande
2cs de lait
1 oeuf
40g d’eau

Coupez les marrons en morceaux. Concassez grossièrement les noisettes. Taillez le chocolat en gros éclats.

Mélangez dans un saladier avec les flocons, le sucre, la farine et le bicarbonate. Faites un puits et versez la purée d’amande, le lait, l’oeuf entier et l’eau. Mélangez à la fourchette jusqu’à ce que toute la farine soit incorporée, mais pas trop (sinon la pâte va commencer à coller).

Préchauffez le four à 160 °C.
Préparez une grille recouverte de papier sulfurisé. Formez une vingtaine de boulettes de pâte avec vos mimines aplatissez-les et déposez-les sur la grille. Espacez les cookies de 2 bons centimètres. Enfournez et laissez cuire pendant 20 minutes.
Laissez refroidir sur la grille.

Vous pouvez conserver ces cookies dans une boîte hermétique.

Gnocchis de châtaigne à la crème de gorgonzola et poires

Depuis mon test assez concluant des gnocchis à la patate douce, j’ai envie de tester avec d’autres légumes et ingrédients. Lorsque j’ai découvert les recettes de Sylvia, j’ai eu envie de tout goûter et tout tester !!

Mais comme il a bien fallu faire un choix et qu’avec le froid et l’hiver j’aime bien profiter des recettes à base de châtaigne, j’ai commencé par tester les gnocchis de châtaigne, avec une sauce ultra gourmande au gorgonzola et poire. Un délice et un mariage idéal entre ces trois saveurs. Le seul bémol c’est que les gnocchis avaient un peu de mal à se tenir après cuisson, ils s’émiettent un peu mais sinon gustativement j’étais plutôt satisfaite.
Gnocchis châtaigne gorgonzola poire

Pour 2 personnes si servi en plat unique (pour 3-4 si c’est un accompagnement) :
Pour les gnocchis :
420g de châtaignes cuites (en bocal ici)
180g de pommes de terre à chair farineuse (cuites à l’eau ici)
40g de farine de châtaine ici (+ de la farine blanche pour le plan de travail)
2 jaunes d’oeufs
sel, poivre
Pour la crème de gorgonzola et poire :
200g de gorgonzola
1 poire (Comice ou Conférence)
10cl de lait (ou de crème liquide si vous aimez les sauce riches)
sel, poivre

Commencez par préparer les gnocchis.
Ecrasez les pommes de terre cuites et les châtaignes avec une fourchette (ou mixez au robot) et versez la purée obtenue dans un saladier. Ajoutez la farine, une belle pincée de sel et les jaunes d’oeufs.
Du bout des doigts, pétrissez la pâte obtenue quelques minutes pour la rendre lisse et homogène, puis façonnez-la en boule. Farinez le plan de travail, puis réalisez des boudins d’environs 1 cm d’épaisseur, en prélevant à chaque fois des petits morceaux de pâte. Roulez les boudins dans la farine et coupez-les en morceaux d’environ 1 cm à l’aide d’un couteau. Poursuivez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte et déposez les gnocchis sur une assiette couverte de papier sulfurisé. Réservez au frais jusqu’à la cuisson.

Préparez maintenant la sauce.
Coupez le gorgonzola en morceaux et disposez-les dans une casserole. Ajoutez-y le lait, et un peu de sel et poivre. Lavez la poire (pelez-là si vous préférez) et coupez-la en petits dés. Ajoutez la moitié des dés de poire aux ingrédients dans la casserole. Assaisonnez avec un peu de jus de citron les restants dés de poire pour ne pas la faire noircir et réservez-les dans une petite assiette. Placez la casserole sur feu doux et faites cuire la sauce jusqu’à ce que le gorgonzola et soit fondu. Laissez la sauce sur le feu jusqu’à ce qu’elle épaississe légèrement.

Avant de passer à table, passez à la cuisson des gnocchis.
Portez à ébullition de l’eau dans une casserole, salez-la, puis plongez-y les gnocchis peu à peu. Dès qu’ils remontent à la surface de l’eau, récupérez-les avec une écumoire, égouttez-les et déposez-les dans les assiettes.

Pour le service, saupoudrez les dés de poire précédemment réservés sur les gnocchis, ajoutez la sauce bien chaude et servez aussitôt.

Fondant au chocolat et à la châtaigne fraîche

Il y a deux semaines nous étions en week-end prolongé bordelais et j’ai eu la chance de profiter des châtaignes de notre très cher voisin. Et encore cette année elles étaient magnifiques, super grosses et délicieuses. J’en ai donc profité pour régaler ma maman avec une soupe de châtaigne et une purée de châtaigne aux noisettes (fraîches, du jardin également). N’ayant pas noté mes recettes, je vous renvoie vers celles que j’avais pu faire l’année dernière.

Et pour en venir à cette recette de fondant au chocolat et châtaigne, j’ai ramené évidemment un bon kilo de châtaignes à Paris et j’ai eu envie de les utiliser dans une recette sucrée. J’ai donc testeéce fondant, je vous avoue qu’il est assez costaud et contrairement à la plupart des recettes qui conseillent de le déguster bien froid après une nuit au frais, mois je le préfère tiédi.
IMG_0737

Pour 8 fondants individuels environ :

 750g de châtaignes cuites et épluchées (1kg environ cru et avec leurs coques)
100g de sucre
150g de beurre
150g de chocolat noir

Pour retirer la peau des châtaignes, entaillez-les (10 par 10) et mettez-les à chauffer pendant 1 minute au micro-onde. Retirez alors la peau des châtaignes (attention c’est chaud, mais c’est ainsi que c’est le plus simple pour retirer les deux peaux).

Dans une grande casserole d’eau bouillante faites cuire les châtaignes pendant au moins 20 à 30 minutes, elles doivent s’écraser en purée facilement. Egouttez les châtaignes et réduisez-les en purée au robot.

Dans une casserole, faites fondre le beurre et le chocolat. Ajoutez ensuite le sucre et mélangez. Hors du feu ajoutez la purée de châtaignes et mélangez bien pour amalgamer le tout et avoir une consistance homogène.

Versez le tout dans un moule ou des moules individuels (en silicone ici, idéal pour démouler facilement) et laissez durcir au frigo.
Servez frais ou bien tiédissez les fondants pendant 10 secondes au micro-onde.