Blueberry, cherry & apple pie

Toujours dans le livre des recettes  de New York de Marc GROSSMAN, j’ai testé cette fois-ci sa Cherry pie à ma façon, c’est-à-dire en version Blueberry, cherry & apple pie, soit une tourte aux myrtilles, cerises et pomme.
Contrairement à mes tartes qui sont d’habitude assez fines, j’ai voulu faire cette tourte à sa façon, un peu comme il peut les proposer dans ses boutiques parisiennes, c’est-à-dire assez épaisse. Comme je n’avais pas de moule à tourte, j’ai utilisé mon moule à manquer que je prends pour mes gâteaux habituellement, du coup il faut avouer que la tourte est ici très très épaisse ! (mais du coup avec beaucoup de fruits).

Malgré ces adaptations de ma part, et le fait que je n’étais pas satisfaite à 100% du résultat, cette tourte a beaucoup plu aux différents goûteurs et gourmands qui ont testé. A refaire alors mais peut-être selon la vraie recette, ou en évitant de mettre toutes les myrtilles dans la casserole avec les pommes pour éviter d’avoir une confiture de myrtille…
Apple cherry blueberry pie 1

Pour une tarte de 24cm de diamètre et 5cm d’épaisseur au moins :

Pour la pâte :
250g de beurre
500g de farine
50g de sucre glace
1cc de sel
8cs d’eau froide
1cs de jus de citron
Pour la garniture :
40 à 60g de maïzena (selon la texture souhaitée)
6cs de jus de citron
160g de sucre
630g de pommes épépinées
450g de myrtilles (surgelées)
350g de cerises (de préférence griotte ou amarena, mais ici ce sont des cerises au sirop rincées et égouttées)
Pour la dorure :
1 jaune d’oeuf
1cc d’eau

Commencez par préparer la pâte. Sablez le beurre et les ingrédients secs, à l’aide d’une fourchette ou avec vos doigts. Incorporez l’eau et le jus de citron à la main jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Divisez la pâte en 2 boules de  même taille, emballez-les dans du film alimentaire et laissez-les reposer au réfrigérateur pendant au moins une heure.
Si vous préparez cette pâte la veille, pensez à la sortir du frigo 1 à 2 heures avant de la manipuler (sinon elle est trop dure).

Préparez à présent la garniture. Lavez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits cubes. Mélangez le jus de citron avec la maïzena. Dans une casserole placez les dés de pomme, les cerises et la moitié des myrtilles congelées. Ajoutez le mélange de maïzena et le sucre, mélangez et placez sur feu moyen. Faites cuire le tout pendant 15 minutes environ en remuant. Laissez ensuite complètement refroidir.

Préchauffez le four à 180°C.
Sur le plan de travail fariné (j’utilise une feuille de papier sulfurisé que je farine), étalez les boules de pâte en deux disques assez grands pour dépasser du bord du moule de 5cm environ. Garnissez le moule à la tarte  (en conservant le papier sulfu) de l’un des disques de pâte en roulant sur lui-même le débord. Piquez le fond à la fourchette, couvrez de papier sulfurisé et de haricots secs. Enfournez pour 15 minutes. Ôtez le papier sulfurisé et les haricots secs et replacez au four 5 minutes. Sortez la fond de tarte et laissez refroidir.
Une fois la garniture et le fond de tarte refroidis, remplissez le fond de tarte de la garniture.

Préparez les croisillons de pâte.
Sur une feuille de papier sulfurisé farinée, coupez le second disque de pâte en 8 bandes larges et séparez les bandes en 2 groupes. Un groupe de 4 sera posé sur la tarte dans un sens et le second sera posé à la perpendiculaire, de telle sorte que les bandes s’entrecroisent. Posez d’abord 4 bandes à égale distance les unes des autres. Passez la première perpendiculaire alternativement sur et sous les 4 bandes déjà posées. Renouvelez l’opération avec les 3 autres bandes perpendiculaires, en alternant la manière de démarrer l’entrelace : tantôt par dessus la première bande, tantôt par en dessous. Pincez les bords pour les sceller.
Il est essentiel que la garniture soit froide pour cette opération, sinon la chaleur rendra les bandes de pâte trop molles pour être manipulées.

Préchauffez le four à 180°C.
Badigeonnez la pâte du mélange de jaune d’oeufs-eau, à l’aide d’un pinceau (ou d’une cuillère à soupe ici, mais ce n’est pas le top). Enfournez et laissez cuire pendant 45 minutes.
Laissez refroidir au moins 4 heures avant de découper.
Dégustez avec une chantilly vanillée maison pour encore plus de gourmandise…
Apple cherry blueberry pie 2

Muffins rhubarbe cerise

Le thème de l’Escapade en cuisine de juin ne pouvait que me plaire : « les fruits s’invitent dans vos assiettes »… Pour ce mois-ci j’avais la chance de découvrir le blog de Delphine et c’est Christine qui venait piocher une recette chez moi.
Muffin rhubarbe cerise

J’ai opté pour des muffins bien gourmands, qui initialement étaient aux fraises et rhubarbe. Mais comme en revenant du marché j’avais trouvé de belles cerises, j’ai opté pour un mariage cerise/rhubarbe.

Verdict : des muffins moelleux et goûteux, avec un petit côté croustillant apporté par un petit crumble sur le dessus.

Pour 6 muffins :
Pour le crumble :
4 cuillères à soupe de beurre ramolli (30g)
2cs (20g) de farine
2cs (30g) de cassonade
Ingrédients secs :
160 g de farine
1/2cc de levure chimique
55g de sucre
Ingrédients liquides :
100mL de crème fraîche semi-épaisse ici
20mL d’huile d’olive
2 oeufs
1cc d’extrait de vanille
200g de cerises dénoyautées
175g de rhubarbe coupée en dés

Préchauffez le four à 220 °C.

Préparez le crumble en mélangeant les ingrédients à la main ou à l’aide d’une fourchette. Réservez.
Mélangez tous les ingrédients secs ensemble. Ajoutez les morceaux de cerises et de rhubarbe.
Mélangez le reste des ingrédients liquides ensemble. Combinez les deux préparations sans trop travailler la pâte.
Remplissez les moules à muffins de pâte puis terminez par le crumble sur le dessus.
Enfournez les muffins et laissez cuire 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Clafoutis aux cerises et poudre d’amande

Voici une autre proposition de clafoutis, inspiré quelque peu de celui de Christophe Michalak. Le résultat est agréable avec ce petit goût d’amande, mais je reste plus séduite sur ma première recette de clafoutis, le vrai, avec juste des oeufs et du lait.
Clafoutis cerises amande

Pour 3 clafoutis individuels :

250g de cerises
1 oeuf
75mL de crème semi-épaisse
75mL de lait
30g de poudre d’amande
50g de sucre
10g de maïzena

Préchauffez le four  à 180°C.

Fouettez ensemble l’œuf et le sucre, ajoutez la crème et lait puis délicatement la maïzena et la poudre d’amande en fouettant. L’appareil doit être homogène, évitez de trop le travailler.

Déposez les cerises lavées (non dénoyautées pour moi) dans trois ramequins individuels (à crème brûlée pour moi) puis versez-y l’appareil à clafoutis. Enfournez pendant 25 minutes. Laissez tiédir et dégustez.

Tartelettes aux cerises et crumble de pistache

Je n’ai qu’un mot pour décrire cette recette qui vient de Lilo : un DÉLICE. Très gourmande et fruitée on n’en fait qu’une bouchée…
IMG_0187

À décliner avec tout un tas d’autres fruits, notamment des abricots et pêches qui se marient à merveille avec les pistaches ; mais pourquoi pas églamenet agrémenter le crumble d’autres fruits secs (amande, noisette, noix, cacahuète, pignon…).

Pour 2 tartelettes (assez copieuses) :

une demi pâte sablée
Pour la garniture :
1/2 blanc d’œuf
25g de pistaches non salées
10g de sucre
400g de cerises
Pour la pâte à crumble :
50g de farine
20g de cassonade
30g de pistaches non salées
50g de beurre

Au rouleau à pâtisserie étalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé, découpez deux cercles de la taille de vos moules à tartelette (des moules à crèmes brûlées pour moi) et foncez les moules des fonds de tarte. Placez-les ensuite au réfrigérateur pendant 30 minutes.
Pendant ce temps, lavez, équeutez et dénoyautez les cerises. Réservez.

Sortez les fonds de tarte et badigeonnez-les au pinceau avec le blanc d’œuf. Placez au réfrigérateur pendant 1 heure environ (ou 20 minutes au congélateur, cela fonctionne également).

Préchauffez le four à 200˚C.
Préparez la pâte à crumble pendant ce temps. Mixez toutes les pistaches (55g) puis divisez-les en deux tas pour obtenir 25g pour la garniture et 30g pour le crumble. Brassez dans un saladier la farine, la cassonade et 30g de poudre de pistache. Ajoutez le beurre découpé en morceaux, puis travaillez le mélange du bout des doigts. Mettez la pâte à crumble au réfrigérateur.

Sortez les fonds de tarte du réfrigérateur, saupoudrez-les avec les 25g de poudre de pistache mélangé au sucre en poudre. Ajoutez les cerises dénoyautées et enfournez pendant 20 minutes..

Sortez ensuite les tartelettes du four, émiettez la pâte à crumble dessus et faites cuire de nouveau pendant 15 minutes, à 200°C.
Laissez ensuite refroidir sur le plan de travail, et dégustez tiède ou complètement refroidi.

Cobbler pistaché aux cerises, framboises et pêches

En parcourant divers blog j’ai découvert récemment le cobbler. En effet ce nom restait inconnu pour moi, pourtant grande gourmande de sucré. Et pour ce premier cobbler je me suis inspirée de la recette proposée par Nadège (sur son blog très sympathique « Mon show…colat », en adaptant à ma sauce les fruits ajoutés.

Pour 4 personnes :

150g de framboises surgelées
150g de cerises dénoyautées
280g de pêches en morceaux
20cL de crème liquide (5% de MG)
130 g de farine
35g de sucre en poudre
100g de pâte de pistache maison

Préchauffez le four à 210°C.
Répartissez les fruits dans un petit plat à gratin et mélangez pour homogénéiser leur répartition : j’ai coupé les cerises en morceaux (pour les dénoyauter) et les pêches en petits morceaux (non épluchées pour moi).
Mélangez la farine avec le sucre. Incorporez la crème liquide et la pâte de pistache (tiédie si besoin pour la détendre un peu). Mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte collante.
Recouvrez les fruits de cette pâte, en une couche régulière.
Enfournez à mi-hauteur pour environ 1h, en surveillant la cuisson.
En fin de cuisson, passez sous le grill si le dessus n’est pas doré (mais pour moi il l‘était suffisamment, et j’ai même trouvé qu’il avait trop cuit donc si c’était à refaire je cuirai le cobbler 45 à 50 minutes plutôt qu’une heure).
Dégustez tiède ou froid, avec un peu de crème fraîche ou de fromage blanc par exemple.

Clafoutis aux cerises

Je me souviens des clafoutis aux cerises que ma maman faisait quand nous étions petits (mes frère et soeur et moi-même) : nous avions un magnifique cerisier qui donnait plein de cerises et nous passions des week-ends entiers à les cueillir. Mais ce type de cerises étant très acide, il était plus appréciable de les déguster en clafoutis. Et alors là c’était tellement bon !!!

Ici j’ai fait ce clafoutis avec les cerises que j’ai trouvées sur le marché (bien rouge et assez fermes). Par contre je n’avais pas du tout envie de m’embêter à les dénoyauter et ayant lu que les noyaux donnaient du goût au clafoutis j’ai décidé de les laisser (ce qui permet aussi d’obtenir un beau clafoutis avec des cerises entières).

Pour un beau clafoutis (de 6 personnes environ) :

600g de cerises
1 gousse de vanille
130g de farine
80g de sucre
4 oeufs
40cL de lait
30g de beurre 1/2 sel

Préchauffez le four à 210˚C.
Fendez la gousse de vanille, grattez-la pour récupérer les graines et faites infuser l’ensemble (gousse fendue + graines) dans le lait que vous faites chauffer à feu très doux (les grains de vanille doivent bien se mélanger au lait).
Lavez les cerises et équeutez-les (inutile de les dénoyauter). Répartissez-les ensuite dans un moule à manquer (non beurré pour moi car il est en silicone).
Faites fondre le beurre (au micro-onde ou dans une casserole).
Battez les oeufs en omelette et ajoutez le sucre en continuant de battre. Ajoutez ensuite progressivement la farine tout en battant énergiquement (attention à la formation de grumeaux !). Incorporez le beurre fondu et enfin le lait (vous pouvez laisser la gousse de vanille pour la cuisson du clafoutis, elle continuera à libérer ses arômes).
Versez enfin l’appareil dans le moule à manquer sur les cerises. Enfournez pour 30 minutes, diminuez la température à 200˚C au bout de 25 minutes (pour vérifier la cuisson, la pointe d’un couteau plantée doit ressortir sèche).


Vous pouvez déguster ce clafoutis tiède ou froid. Et très sincèrement le fait d’avoir laissé les noyaux ne m’a pas dérangé au moment de manger le clafoutis, au contraire ça permet de bien prendre le temps de le déguster !

Moelleux abricots pistache amande

Après avoir réaliser ma pâte de pistache maison, il fallait absolument que je fasse un petit dessert pour l’utiliser. J’avais également des blancs d’oeufs à utiliser ; je me suis donc lancée dans une recette de moelleux, adaptée à partir de celle trouvée sur le site « Les Foodies ».

Pour 12 moelleux individuels :

5 blancs d’oeufs
180g de poudre d’amandes
65g de farine
2cc de levure chimique
80g de sucre
80g de beurre (1/2 sel pour moi)
90g de pâte de pistache (maison) soit environ 2cs (mais j’y suis allée un peu fort car j’adore ça, 1cs devrait suffire)
3 gros abricots
quelques cerises (facultatif)

Préchauffez le four à 180˚C.
Faites fondre le beurre et y « délayez » la pâte de pistache.
Dans un saladier mélangez tous les ingrédients secs (poudre d’amandes, farine, levure et sucre). Ajoutez les blancs d’oeufs et mélangez. Ajoutez enfin le beurre fondu et la pâte de pistache et mélangez bien.
Lavez les abricots et coupez-les en petits morceaux.
Déposez une cuillère à café de pâte au fond de chaque moule (en silicone pour moi donc non beurré), puis ajoutez des morceaux d’abricots et recouvrez ensuite de pâte. Sur certains moelleux j’ai déposé une cerise coupée en deux pour faire joli (mais la pistache se marie également très bien avec les cerises, donc ça peut être une variante de la recette).
Enfournez ensuite pour 15 minutes (un peu plus si nécessaire car les abricots rendent de l’eau, pour vérifier la cuisson la lame d’un couteau plantée doit ressortir sèche).

Laissez refroidir avant de démouler sous peine d’obtenir de la « bouillie » de moelleux car ils ne se tiennent pas très très bien.

Jus de cerise, ananas, orange

Pour ce smoothie également si vous avez une centrifugeuse elle peut être utile.

Pour 2 verres environ :
1/4 d’ananas
200g de cerises (poids dénoyautées)
1 orange

Lavez et épluchez les fruits, coupez-les en morceaux, dénoyautez les cerises et mettez le tout dans la cuve du mixeur/blender. Mixez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de morceau et servez immédiatement (pour conserver toutes les vitamines !!!).

Crumble de fruits rouges

En passant

Initialement je souhaitais faire un crumble fruits rouges – rhubarbe (car mon fiancé voulait de la rhubarbe) mais malheureusement mon maraîcher n’avait plus de rhubarbe (eh oui pour lui la rhubarbe est terminée pour cette année). Je me suis donc rabattue sur un crumble aux fruits rouges tout simplement (avec tout de même quelques morceaux de rhubarbe car j’avais congelé un bâton la dernière fois que j’avais fait mon crumble fraise, rhubarbe et speculoos ; ouf sauvée mon fiancé ne fera pas trop la tête).

Alors voilà la liste des ingrédients pour une dizaine de crumble individuels :

 100g de biscuits sablés vanillés (que vous pouvez remplacer par des biscuits secs ou des speculoos)
65g de noisettes en poudre
75g de farine
30g de sucre (comme d’hab vous pouvez en mettre un peu plus car j’ai diminué les doses initiales)
125g de beurre

520g de fraises
140g de framboises
25 cerises (désolée je ne les ai pas pesées, j’ai juste compté au fur et à mesure que je les ajoutais)
1 bâton de rhubarbe
sucre (facultatif, moi je n’en ai pas mis)

Préparez la pâte à crumble : au mixeur (ou à la main) réduisez les biscuits en poudre. (Si les noisettes sont entières, réduisez-les également en poudre). Mélangez la poudre de biscuits, la poudre de noisette, la farine et le sucre. Ajoutez le beurre coupé en morceaux et malaxez la pâte jusqu’à obtenir un mélange sableux (il ne faut pas trop travailler la pâte). Placez ensuite le crumble au frais.

Préchauffez votre four à 200˚C.
Lavez les fruits. Coupez la rhubarbe en morceaux (d’1cm environ) et faites-la ramollir 5-10 minutes à feu moyen dans une casserole (attention les morceaux doivent rester entiers, on ne doit pas faire de la compote).
Équeutez les fraises et coupez-les en 2 (ou plus si elles sont très grosses). Dénoyautez les cerises.
Dans des ramequins allant au four (ou dans un grand plat) répartissez les fruits (équitablement, qu’il y ait un peu de chaque dans tous les ramequins ! ). Si vous le souhaitez vous pouvez saupoudrer les fruits d’un peu de sucre (pour avoir fait sans, je trouvais le crumble suffisamment sucré grâce aux fruits eux-mêmes).
Répartissez ensuite la pâte à crumble sur les fruits et enfournez pour 35 minutes. Au bout de 10 minutes de cuisson baissez la température du four à 180˚C. A la fin de la cuisson vous pouvez rajouter 2-3 minutes de grill pour bien dorer le crumble.

Dégustez tiède… Bon appétit !