Gnocchi de céleri rave à la fourme d’Ambert, parmesan et noix

Comme promis, après mes gnocchis de céleri rave accompagnés d’une sauce aux bolets, cèpes, parmesan et noisettes, les voici mais avec une sauce à la fourme d’Ambert et aux noix. Toujours un délice.
Gnocchis de céleri, sauce à la fourme d'Ambert, parmesan et noix

Pour la recette des gnocchis je vous renvoie par ici
Pour la sauce (pour une portion) :
40g de fourme d’Ambert
40g de lait
40g de parmesan
1 échalote
quelques noix concassées pour le dressage
parmesan en copeaux pour le dressage
huile d’olive
sel, poivre

La sauce : épluchez et émincez les échalotes et l’ail, versez-les dans une casserole avec un filet d’huile d’olive.
Faites rissoler à feu moyen en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que l’échalote devienne translucide. Ajoutez les la fourme coupée en petits dés et le lait et laissez fondre 5 minutes environ. Ajoutez le parmesan et laissez de nouveau 5 minutes à feu très doux en mélangeant régulièrement.

Servez cette sauce sur les gnocchis bien chauds. Parsemez sur le dessus les cerneaux de noix et les copeaux de parmesan.

Gnocchi de céleri rave aux cèpes, bolets, crème de parmesan et noisettes grillées

Après mes expériences plutôt concluantes de gnocchis de patate douce aux zestes de citron et épices et ensuite ceux à la châtaigne avec une crème de gorgonzola et poire, me voilà partie dans une nouvelle recette : au céleri. Le tout accompagné ici d’une sauce aux champignons (cèpes et bolets) et parmesan. Et comme il m’en restait que j’ai congelé je vous proposerai bientôt une sauce à la fourme d’Ambert…
Toutes ces idées et recettes sont inspirées de Sylvia dont j’ai découvert le blog récemment qui me plaît beaucoup : j’y ai déjà noté plein de bonnes choses à tester bien vite !
Gnocchi céleri,champignons, parmesan,

Pour une cinquantaine de gnocchis (4 personnes environ) :

500g de pommes de terre
500g de céleri rave
300g de farine
Pour la sauce :
200g de champignons mélangés surgelés (cèpes et bolets ici)
2 échalotes
2 gousses d’ail
30 à 40cL de lait
100g de parmesan
noisettes grillées
huile d’olive

Le céleri rave : portez à ébullition de l’eau salée dans une casserole. Entre temps, épluchez le céleri rave et coupez-le en dés.
Dés l’ébullition de l’eau, versez-y les dés de céleri rave et faites-les cuire 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Puis égouttez-les et laissez-les refroidir. Ensuite passez-les dans un moulin à légumes (ou au mixeur) pour les réduire en purée.
Versez la purée de céleri-rave obtenue dans une passoire avec une assiette creuse en dessous et laissez-la dégorger à ce qu’elle perd un maximum d’eau.

Les pommes de terre : lavez et épluchez les pommes de terre, coupez-les en deux et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 10-15 minutes, jusqu’à ce qu’elles seront tendres (vérifiez-en la cuisson en les transperçant avec la pointe d’un couteau, si elle s’enfonce les pommes de terre sont cuites).
Une fois cuites égouttez-les et laissez-les tiédir. Puis écrasez-les dans un saladier avec un presse-purée.

Les gnocchi : versez la purée de pomme de terre et la purée de céleri-rave dans un saladier, ajoutez-y la farine puis pétrissez le tout avec vos mains, jusqu’à ce obtenir une pâte lisse.
Farinez légèrement votre plan de travail, puis peu à peu prélevez des bouts de pâte, transférez-les sur le plan de travail et avec vos mains farinées roulez-les un par en des boudins d’environs 1,5 cm de diamètre.
Avec un couteau coupez ensuite les boudins de pâte dans le sens de la largeur pour obtenir des morceaux de 2 cm de longueur.
Si vous en avez la patience et le temps déposez chaque morceau sur les dents d’une fourchette et roulez-le pour obtenir les fameuses rayures des gnocchi.
Au fur et à mesure, déposez les gnocchi ainsi obtenus sur un torchon propre et légèrement fariné (prévoir plusieurs torchons).

La sauce : épluchez et émincez les échalotes et l’ail, versez-les dans une casserole avec un filet d’huile d’olive.
Faites rissoler à feu moyen en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que l’échalote devienne translucide. Ajoutez les champignons surgelés et faites revenir une dizaine de minutes.
Une fois les champignons bien décongelés, ajoutez le lait et le parmesan et laissez réduire et épaissir légèrement la sauce en mélangeant de temps en temps.

Cuisson des gnocchi et finition du plat : faites bouillir un grand volume d’eau dans une casserole.
Dès l’ébullition, salez l’eau et versez-y les gnocchi peu à peu (pas tous ensemble pour ne pas le faire coller).
Quand ils remontent à la surface de l’eau (environ 1 à 2 minutes), récupérez-les au fur et à mesure avec une écumoire et disposez-les dans la poêle avec la sauce aux cèpes.
Quand tous les gnocchi seront dans la poêle, allumez le feu (doux) et remuez délicatement les gnocchi pour les faire bien amalgamer à la sauce.

Répartissez les gnocchi dans des assiettes, saupoudrez-les avec les noisettes grillées et des copeaux de parmesan et servez aussitôt, bien chaud.

Crèmes aux oeufs salées au céleri et jambon Serrano

Je ne les compte plus les recettes de crèmes aux oeufs salées que j’ai pu faire… en effet elles sont simples et rapides à faire et à décliner selon toutes vos envies. Et parfaites pour les gens comme moi qui mangent peu de viande mais ont besoin de protéines (surtout au retour de mes bonnes séances sportives).
Crème aux oeufs céleri, Serrano

Pour 4 crèmes aux oeufs :

3 oeufs
30cL de lait
60g d’emmental râpé
80g de céleri rôti au four (pendant 45 minutes)
2 tranches de jambon Serrano
sel, poivre

Préchauffez le four 170°C.
Posez un plat creux contenant de l’eau bouillante (2 cm environ) sur la grille du four.

Battez les oeufs dans un saladier. Ajoutez du sel, du poivre et mélangez.
Portez le lait à ébullition, retirez du feu et ajoutez le fromage. Tournez à la spatule et replacez à feu doux, le temps que le fromage fonde.
Versez le lait chaud sur les oeufs battus et mélangez au fouet.

Dans 4 ramequins répartissez les cubes de céleri, le Serrano effiloché, puis le mélange aux oeufs. Disposez-les dans le bain-marie préchauffé dans le four et faites cuire une vingtaine de minutes.
Servez chaud.

Tortils complets bio au céleri, jambon Serrano et noisettes 

Une belle recette d’automne pour agrémenter vos pâtes, qui ravira les appétits des petits comme des grands. J’y aurai bien ajouté ici un peu de fromage type bleu, comme du gorgonzola, mais je n’en avais malheureusement pas sous la main. A refaire bien vite alors selon cette nouvelle version.
Tortils jambon Serrano noisette

Pour une personne :

100g de pâtes tortils complets bio ici, mais toute sorte de pâtes conviendra
100g de céleri boule rôti au four
2 tanches de jambon Serrano très fines
une petite poignée de noisettes
3cs de crème fraîche liquide (à votre convenance)
sel, poivre

Pour le céleri boule, épluchez-le et découpez-le en petits cubes. Faites-les rôtir au four avec du sel et une cuillère d’huile d’olive, à 200°C pendant 45 minutes environ (jusqu’à ce qu’ils soient tendres).

Faites cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée, avec un filet d’huile d’olive, en respectant le temps de cuisson al dente inscrit sur le paquet. Egouttez-les, puis replacez-les dans la casserole sur feu doux, en ajoutant la crème fraîche et les petits dés de céleri cuit. Salez et poivrez à votre convenance, ajoutez les noisettes concassées (en en réservant quelques-unes pour la déco).

Dressez les pâtes dans une assiette. Effilochez le jambon Serrano sur les pâtes et saupoudrez du reste de noisettes. Dégustez aussitôt bien chaud, avec une salade verte et une vinaigrette à l’huile de noisette.

Puddings au chorizo, céleri, parmesan

Des petits puddings pour écouler vos restes de pain. Rien de plus simple et on peut vraiment les décliner avec tout ce que l’on veut : version hareng-pomme de terre, version poisson-pesto d’oseille. Et donc pour aujourd’hui une version avec du chorizo et un restant de céleri cuit. Un petit plaisir, même pour mon papa qui d’habitude n’est pas très fan des bouchées, cakes et autres choses à grignoter. Et ainsi vous ferez manger des légumes ni vu ni connu.
IMG_9453

Pour 6 puddings :

170g de pain rassis
210 g de lait
3 œufs
100g de parmesan
80g de chorizo
160g de purée de céleri (200g de céleri cru)
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.

Émiettez le pain et faites-le tremper dans le lait quelques minutes pour le ramollir. Placez ensuite le tout dans le bol du mixeur et mixez grossièrement.

Ajoutez les œufs et la purée de céleri et mixez de nouveau. Hors du mixeur, ajoutez le parmesan et le chorizo coupé en petits dés. Assaisonnez de sel et de poivre.
Versez la préparation dans des moules à muffins (en silicone ici) et enfournez pour 25 à 30 minutes (la lame d’un couteau plantée dans un pudding doit ressortir juste humide).
Servez chaud, soit pour l’apéro, coupé en cube, soit en entrée ou plat complet avec une salade.

Royale de céleri au pesto

Après le duo très réussi céleri-pesto en version financier salé, je n’ai pu m’empêcher de le décliner en version royale (mon petit plaisir de recette à faire et à déguster).
IMG_9690

Pour 6 royales :

500g de céleri-rave cru (400g poids épluché)
1 œuf
3 jaunes d’œuf
150cL de lait
1 cube de bouillon de légume bio
1L d’eau
50g de pesto
30g de parmesan râpé + 4cc pour gratiner

Épluchez et coupez le céleri en cubes et lavez-les.
Dans une casserole, portez à ébullition 1L d’eau, dissolvez-y le cube de bouillon et faites cuire le céleri pendant 10 à 15 minutes (jusqu’à ce qu’il soit très tendre et s’écrase facilement en purée).
Égouttez ensuite le céleri en conservant 120g de bouillon.
Au robot mixez le céleri jusqu’à l’obtention d’une purée très fine.

Préchauffez le four à 160°C et préparez un bain marie pour y cuire les crèmes.

Dans un saladier, battez les jaunes d’œuf et l’oeuf entier. Ajoutez le lait tout en continuant de battre. Ajoutez ensuite la purée de célri, une pincée de sel et de poivre et mélangez. Incorporez alors le parmesan, le pesto et le bouillon de cuisson conservé. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Répartissez le mélange dans des ramequins et laissez cuire au bain marie pendant 35 minutes.
Laissez ensuite refroidir puis entreposez au frigo au moins 3h.

Juste avant de servir, parsemez les crèmes de parmesan râpé et faites gratiner les crèmes 5 minutes sous le grill du four.

Financiers au céleri, pignon et pesto

Des petits financiers (en forme de cannelés car je n’ai pas les moules à financiers) qui ressemblent à ceux au chou fleur et pesto, mais avec ce petit goût de céleri qui apporte une autre touche d’originalité. Délicieux et très appréciés (n’est-ce pas belle-maman !).
IMG_9716

Pour une trentaine de petits financiers :

9 blancs d’œufs
350g de céleri cru
120g de pignons de pin
60g de farine complète
60g de farine blanche
65g de parmesan râpé
100g de gruyère râpé
70g de pesto
40g d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180˚C.

Lavez le céleri et râpez-le finement au robot.
Dans un saladier mélangez les pignons réduits en poudre, le parmesan, le gruyère et les farines. Ajoutez l’huile et le pesto et mélangez.
Battez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel puis incorporez-les délicatement à la préparation précédente.
Répartissez la préparation dans des moules à financier (ou à cannelés ici) et enfournez pour 20-25 minutes environ.

Dégustez tiède.

Velouté de chou fleur et céleri au curcuma

La soupe de la semaine sera épicée : un duo chou fleur-céleri relevé par du curcuma. Vraiment très bonne et qui réchauffera vos bidons par ces froides soirées d’hiver.
IMG_9509

Pour 4 bols :

 1 chou fleur
200g de céleri boule
1 oignon émincé
1cc de curcuma
1/2L de lait
1L de bouillon de légumes (1/2 cube bouillon de légumes bio pour 1L d’eau)
sel, poivre

Lavez et épluchez le chou fleur et le céleri. Coupez-les en morceaux.
Portez à ébullition le lait et l’eau et diluez-y le demi cube de bouillon et une pincée de gros sel. Ajoutez les légumes et laissez cuire à petits bouillons pendant une vingtaine de minutes (jusqu’à ce que les légumes s’écrasent en purée).

Mixez la soupe au blender ou à la girafe, ajoutez le curcuma et du poivre, mélangez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Servez bien chaud.

Velouté de châtaigne au céleri et carotte

Un velouté parfait par ces froides soirées d’hiver. Gourmand mais équilibré. Un délice.
IMG_9431

Pour 6 personnes :

500g de châtaignes en conserve
200g de céleri-rave
400g de carottes
1 cube de bouillon de volaille
1/2 oignon émincé
1L d’eau
25cL de lait
huile d’olive
sel, poivre

Lavez le céleri et les carottes et épluchez-les.
Faites revenir légèrement l’oignon dans une grande casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Coupez la chair du céleri en dés et faites-le revenir 5 minutes avec l’oignon.
Ajoutez les châtaignes et les carottes en rondelles.
Continuez à faire dorer pendant 5 minutes, puis versez de l’eau à hauteur.
Ajoutez le cube de bouillon. Salez légèrement et poivrez.
Faites cuire pendant 30 minutes environ (jusqu’à ce que le céleri et les carottes soient tendres).
Mixez les légumes avec un mixeur plongeant, rajoutez du jus (eau ou lait en fonction de ce qu’il vous reste) et mixez à nouveau.

Servez bien chaud avec une noisette de crème fraîche.

Paillassons de pommes de terre, carottes, céleri

Vous connaissez sûrement les galettes ou paillassons de pommes de terre. Et bien ici on y associe des légumes, ni vu ni connu, et le mélange de goût est très sympathique.
Paillassons carotte, céleri, pommes de terre

Pour 8 paillassons :

540g de pommes de terre
400g de carottes
400g de céleri
huile d’olive
sel, poivre

Laves tous les légumes et épluchez-les. Râpez-les au robot (avec la râpe la plus fine). Mélangez bien tous les légumes râpés et salez. Formez des galettes avec vos petites menottes.
Faites chauffer 1cs d’huile dans la poêle et déposez-y les galettes. Laissez cuire pendant 3 à 5 minutes à feu fort pour les saisir, puis retournez-les pour laissez de nouveau 3 minutes. Baissez ensuite le feu et laissez cuire quelques minutes. Une fois que les galettes sont bien dorées de chaque côté, déposez-les sur du papier absorbant.
Servez ensuite ces galettes bien chaudes avec un tour de moulin à poivre.