Carrés décadents aux pommes, sauce caramel, crumble aux flocons d’avoine

Des petits carrés que j’avais repérés très récemment et une recette que je ne pouvais conserver bien longtemps de côté avant de la tester. Et ce ne sont pas les ruptures en beurre qui auraient pu freiner mon entrain !
Ces carrés sont tout simplement une tuerie. A déguster au choix chaud avec le caramel qui fond et le tout qui s’écroule pour une texture ultra fondante en bouche, ou bien froid avec un biscuit et un crumble bien croustillant.

Pour un grand plat de 20*30cm :
Pour la base :
170g de beurre salé fondu
40g de sucre
1cc de vanille en poudre
190g de farine
Pour la garniture :
6 petites pommes lavées et coupées en lamelles fines
2cs de farine
2cs de sucre
1cc de cannelle
sauce caramel maison
Pour la sauce caramel :
140g de sucre
10cL de crème liquide entière
20g de beurre demi-sel
une pincée de fleur de sel
Pour le crumble :
60g de flocons d’avoine
60g de sucre
1cc de cannelle
45g de farine
90g de beurre froid

Préparez la sauce caramel : faites fondre le sucre dans une casserole à feu moyen sans remuer mais en inclinant la casserole si nécessaire. Faites tiédir la crème.
Une fois que le sucre a une belle couleur dorée, ajoutez la crème liquide hors du feu et mélangez. Replacez sur le feu pour dissoudre tous les morceaux, ajoutez le morceau de beurre et la fleur de sel. réservez.

Préchauffez le four à 150°C.

Préparez la pâte de base en mélangeant le beurre fondu, le sucre, la vanille. Ajoutez la farine et incorporez-la bien. Étalez ce mélange au fond du moule et enfournez pendant 15 minutes.
Pendant ce temps, préparez la garniture. Mélangez les lamelles de pomme à la farine, au sucre et à la cannelle et réservez.
Préparez le crumble en mélangeant tous les ingrédients avec les doigts. Réservez au frais.
Sortez la pâte du four et montez la température à 180°C.
Déposez les pommes sur la pâte, puis étalez le caramel au beurre salé sur les pommes. Emiettez le crumble sur les pommes.
Enfournez pendant 35 minutes à 180°C.
Laissez le gâteau refroidir légèrement avant de le servir.

Comme expliquer en introduction vous pouvez le déguster chaud ou froid : dans tous les cas c’est un délice !

Cheesecake aux pommes, caramel, crumble aux flocons d’avoine

Un cheesecake bien gourmand avec ces pommes caramélisées, cette crème onctueuse au Philadelphia et ce croquant apporté par le crumble.

Pour 8 personnes :
Pour les pommes au caramel au beurre salé :
3 pommes de taille moyenne
10g de beurre
150g de sauce caramel au beurre salé
Pour le cheesecake :
300g de fromage frais type Philadelphia, à température ambiante
80g de sucre
2 oeufs
15cL de crème liquide entière
Pour le fond de speculoos :
80g de beurre ramolli
180g de biscuits speculoos
Pour le crumble :
50g de flocons d’avoine
50g de farine
1/2cc de levure chimique
25g de cassonade
90g de beurre

Pour les pommes au caramel au beurre salé : lavez, épépinez et coupez les pommes en fines lamelles. Déposez-les dans une poêle avec le beurre et faites-les revenir jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres, environ 10 minutes. Ajoutez la sauce caramel au beurre salé et mélangez pour bien enrober les pommes de caramel. Réservez.

Pour le fond de speculoos : réduisez les biscuits en miettes au mixeur, puis ajoutez le beurre mou.
Placez une feuille de papier sulfurisé dans le fond d’un moule à manquer et foncez la pâte de biscuits speculoos, en veillant à ce que la pâte granuleuse soit équitablement répartie et bien plate, et qu’elle remonte un peu sur les bords. Réservez au congélateur entre 10 et 20 minutes.

Pour le cheesecake : fouettez ensemble le fromage Philadelphia avec les oeufs, le sucre et la crème liquide.

Pour le crumble : dans le bol du robot muni d’une lame, réduisez les flocons d’avoine en une poudre grossière. Toujours dans le bol du robot ajoutez la farine, la levure, la cassonade ainsi que le beurre froid coupé en petits cubes. Mixez à moyenne vitesse jusqu’à l’obtention d’une pâte un peu poudreuse.

Préchauffez le four à 200°C.
Le montage : déposez les lamelles de pommes caramélisées sur le fond de speculoos. Répartissez par dessus le mélange crémeux du cheesecake. Emiettez enfin le crumble à la surface du reste de la préparation.
Enfournez pour une heure.
Laissez refroidir puis placez au frais au moins 6 heures. Démoulez à l’aide du papier sulfurisé et découpez en carrés.

Muffins aux dés de pomme et sauce caramel

Pour l’Escapade du mois d’août un thème encore bien gourmand : les muffins ! Cette escapade m’a permis de découvrir les recettes de Caro et c’est Piroma qui venait piocher chez moi.

Mon choix s’est porté sur des muffins initialement aux poires et carambars ; mais avec mes fonds de placard j’ai remplacé les poires au sirop par des pommes et les carambars par de la sauce caramel maison.
Résultat : conquise ! Juste un peu costaud à mon goût, à refaire en remplaçant une partie de la farine par de la poudre d’amande comme j’ai l’habitude de le faire pour mes recettes de muffins.
Muffins aux pommes & sauce caramel

Pour 8 muffins :

100g de beurre
2 oeufs
50g de sucre
10cL de lait
125g de fromage blanc
280g de farine
1/2 sachet de levure chimique
125g de sauce caramel
2 pommes
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le beurre au micro-onde.
Dans un saladier battez les oeufs en omelette, ajoutez le sucre et le beurre fondu. Mélangez puis incorporez le lait et le fromage blanc.
Versez la farine, la levure et la pincée de sel et mélangez.
Lavez les pommes et coupez-les en petits cubes. Ajoutez-les dans l’appareil à muffins. Terminez en ajoutant la sauce caramel et mélangez juste grossièrement.
Versez la pâte dans des moules à muffins (en silicone ici) et enfournez pour 20 à 25 minutes en fonction de la taille des muffins.

Dégustez tiède ou froid.

Le « Pomoffee »

Je vous imagine déjà avec de grands yeux à vous demander « mais qu’est-ce qu’elle nous a encore inventé là Bora ??? ».

Je n’ai pas vraiment inventé quoi que ce soit mais je me suis demandé dernièrement « pourquoi ne pas décliner le célèbre et si bon Banoffe ? « . Et c’est ce que je me suis empressée de faire en remplaçant les bananes par une compotée de pomme, les speculoos par des graham crakers et la confiture de lait par une sauce au caramel fleur de sel. Que vous dire de plus, à part que c’était bien gourmand (mais pas autant que le Banoffe quand même, qui reste dans mon Top Five des tueries en dessert !!!).

Le " Pomoffe"

Pour 4 à 6 banoffees individuels :

150g de biscuits graham crakers réduits en poudre (maison ou du commerce)
60g de beurre
100 à 200g de sauce caramel à la fleur de sel
4 pommes
1cc de cannelle en poudre
1cm de gingembre frais râpé finement
20cL de crème fraîche liquide entière
15g de sucre glace (pour la chantilly)

Lavez les pommes, coupez-les en cubes et faites-les compoter à couvert, à feu doux, dans une casserole à fond épais, avec la cannelle et le gingembre râpé. Mélangez régulièrement et couvrez à chaque fois. L’opération peut prendre au moins 30 minutes. Laissez ensuite tiédir ou totalement refroidir.

Préparez la sauce caramel à la fleur de sel à l’avance, selon la recette.

Faites fondre le beurre et mélangez-le aux biscuits écrasés. Tassez le mélange au fond des 4 ou 6 cercles posés sur des assiettes et laissez refroidir. Si comme moi vous n’avez pas de cercles, vous pouvez prendre des moules à tartelettes ou à crème brûlées ici (c’est pour cela qu’ils étaient très larges), dans ce cas tassez le mélange au fond des moules tapissez de papier sulfurisé et laissez durcir au réfrigérateur. Au moment de l’assemblage, vous démoulerez avec précaution vos « tartelettes ».

Placez la crème entière au congélateur, ainsi que les accessoires du batteur. Au bout de 30 minutes, fouettez la crème en chantilly assez ferme. Une fois qu’elle est prise ajoutez le sucre glace et fouettez de nouveau 10 secondes.

Toutes ces étapes peuvent être réalisées à l’avance, les ingrédients placés au frais ensuite, pour n’avoir qu’à dresser au moment de servir.

Pour le dressage des assiettes, déposez les disques de base biscuitée dans des assiettes. Recouvrez de compotée de pomme. Répartissez ensuite la sauce caramel sur les pommes, puis terminez par la crème chantilly.
Dégustez aussitôt !

Tarte snickers : cacahuètes, caramel & chocolat

Et oui l’envie de junk-food reprend parfois le dessus et parmi les barres chocolatées du commerce s’il y en a bien une à laquelle j’avais du mal à résister étant plus jeune (et peut-être même encore maintenant) c’est le snickers. Alors pourquoi pas la décliner en version tarte maison. Une tuerie tout simplement !
Tarte snickers

Pour 6 personnes :

une pâte sablée ou brisée (moi j’ai repris ma recette ici car avec ces proportions je fais deux fonds de tarte)
180 à 200g de sauce caramel maison
75g de cacahuètes non salées grossièrement concassées
Pour la ganache au chocolat :
20cL de crème liquide
250g de chocolat noir

Préparez la pâte sucrée selon la recette et réservez au frais 30 minutes.
Préchauffez le four à 180°C.
Etalez le fond de tarte sur une feuille de papier sulfurisé fariné. Foncez-en un moule à tarte, piquez le fond, déposez une feuille de papier sulfurisé et des haricots secs et enfournez pour une cuisson à blanc pendant 20 minutes. Laissez refroidir.

Préparez la sauce caramel selon la recette et étalez-en 180g sur le fond de tarte refroidi. Parsemez les cacahuètes concassées sur le dessus et réservez 30 minutes au frigo.

Préparez la ganache au chocolat : incorporez en 3 fois la crème bouillante au chocolat fondu au bain-marie ou au micro-onde.
Versez la ganache sur la tarte, lissez la surface et réservez au réfrigérateur une ou deux heures.

Dégustez enfin !!

Crème glacée sans sorbetière, à la sauce caramel et noix de cajou

Oui avec cette canicule vous avez bien le droit de vous laissez tenter par une petite glace. Mais comme moi vous n’avez pas de sorbetière ?! Pas de soucis avec cette recette il n’y en a pas besoin.
Vous obtiendrez un glace ultra crémeuse que vous pouvez agrémenter des toppings de votre choix.
Glace crémeuse, sauce caramel & noix de cajou

Dans la plupart des recettes qui sont déjà sur le web on utilise du lait concentré sucré pour réaliser cette glace. Comme je trouve ce lait beaucoup trop sucré je préfère toujours utiliser du non sucré et sucrer à ma convenance, ici avec du sirop d’agave, vous pouvez également opter pour du miel ou encore du sirop d’érable.

Pour 6-8 personnes :

40cL de crème entière liquide
250g de lait concentré entier non sucré
3cs de sirop d’agave
150g de sauce caramel maison
75g de noix de cajou

Une trentaine de minutes avant de réaliser la recette placez le bol du robot et la crème chantilly au congélateur.
Fouettez la crème jusqu’à obtenir une texture de chantilly bien ferme.
Versez cette chantilly dans un saladier et ajoutez délicatement le lait concentré, en l’incorporant à l’aide d’une spatule. Ajoutez également le sirop d’agave et les noix de cajou concassées.
Versez une partie de la crème glacée dans un tupperware (ou tout autre récipient qui ferme hermétiquement), nappez de sauce caramel, recouvrez de crème glacée, puis de nouveau de sauce caramel et enfin une dernière couche de glace.
Placez au congélateur environ 6 heures, et vous obtiendrez une glace fondante, crémeuse et gourmande….

Sortez la glace du congélateur une trentaine de minutes avant de la déguster pour qu’elle ne soit pas trop givrée.

Moelleux au chocolat coeur fondant de caramel

Houlala quelle gourmandise  ces moelleux. Avec le restant de sauce caramel préparée pour mes « Caramelita bars » j’ai improvisé ces moelleux au chocolat en leur incorporant un insert de caramel qui coule après la cuisson…
IMG_1089

Pour 4 moelleux :

2 oeufs
60g de sucre en poudre
110g de beurre
110g de chocolat noir
60g de farine de blé
4 carrés de sauce caramel

Répartissez de la sauce au caramel dans 4 inserts de bacs à glaçon et placez le tout au congélateur pendant une heure au moins.

Pendant ce temps préparez les fondants au chocolat.

Préchauffez le four à 200°C.

Battez les oeufs avec le sucre pour obtenir une texture mousseuse. Faites fondre le beurre et le chocolat au micro-onde.
Incorporez le chocolat fondu, puis la farine au premier mélange.
Dans des moules en silicone versez la préparation aux 3/4 des moules, enfoncez un palet de caramel durci au centre et recouvrez du restant de préparation chocolatée.

Enfournez pendant 12 minutes et dégustez chaud pour que le centre soit bien coulant…

« Caramelita bars » de Bernard, revisitées par Bora

Quelle tuerie ces bouchées au chocolat, caramel, flocons d’avoine et fruits secs. Pour revisiter la recette de Bernard, j’y ai ajouté un mélange de fruits à coque pour le croquant (pistaches et amandes), et des abricots secs pour apporter un peu de moelleux. Verdict : addictif !!! Mais attention à ne pas en abuser quand même sous peine d’avoir un peu mal au bidon car c’est très très riche…
IMG_1055

Pour un moule de 15cm sur 20cm environ :
Pour la base :
160g de beurre
100g de sucre vergeoise brune
175g de farine
100g de flocons d’avoine
1/4 de cc de bicarbonate de sodium
Couche chocolatée-caramélisée :
100g de noix de pécan
250g de caramel (recette de la sauce ici)
100g d’amandes et pistaches concassées
50g d’abricots secs coupés en petits dés
150g de chocolat concassé en pépites
Pour la pâte croustillante du dessus :
15g de sucre
20g de vergeoise brune
70g de beurre
70g de farine
35g de flocons d’avoine

Préchauffez votre four à 180°C.
Mélangez les ingrédients de la base : le beurre très mou et la vergeoise brune. Ajoutez la farine, le bicarbonate et les flocons d’avoine.  Mélangez rapidement avec une spatule pour obtenir une pâte homogène.  Répartissez la pâte dans un moule (garni de papier sulfurisé ou non, moi j’ai fait sans). Aplatissez légèrement la pâte (sans pour autant l’écraser totalement) pour avoir une hauteur homogène. Enfournez et laissez cuire 15 minutes.

Réalisez la sauce caramel, puis versez-lasur la pâte cuite (si la sauce était froide, elle va fondre en un instant). Ajoutez les pistaches et amandes concassées, les abricots secs coupés en petits dés et les pépites de chocolat.

Préparez la pâte croustillante de la même façon que la pâte de base (vous pouvez la préparer à l’avance et la placer au frais). Parsemez sur le tout, de gros morceaux comme un crumble.

Enfournez de nouveau et laissez cuire 20 à 25 minutes. Le dessus doit être légèrement doré.

Coupez des parts plus ou moins généreuses en fonction de votre gourmandise…

Tarte snickers… caramel au beurre salé, noix de cajou et ganache chocolat

Avis aux ultra gourmands et amateurs de snickers, mais pas industriels bien sûr.
Cette tarte est tout simplement une tuerie, ultra gourmande, riche et qui tient plus qu’au corps !!! Prévoyez un petit footing ou un tour à la salle de sport derrière ! Mais quelle tuerie, elle en vaut la peine je vous l’assure !

Pour 6 personnes :

une pâte brisée maison
75g de noix de cajou grossièrement concassées
Pour le caramel :
105g de sucre
20g de miel
20g de beurre demi-sel
105g de crème liquide entière
Pour la ganache au chocolat :
100g de crème liquide à 5% de MG + 50g de crème liquide entière (il est possible de mettre la même crème pour tout)
200g de chocolat noir de bonne qualité

Préchauffez le four à 180°C.
Étalez la pâte brisée sur le plan de travail fariné et foncez-en un moule à tarte. Piquez le fond de tarte avec une fourchette. Enfournez ce fond de tarte et cuisez-le à blanc pendant 20 minutes (15 minutes avec des haricots secs dessus, puis 5 minutes sans les haricots secs). Laissez ensuite refroidir à température ambiante.

Préparez un caramel à sec avec le sucre : placez le sucre dans une casserole à feu moyen et laissez-le fondre. Lorsque le sucre est fondu ajoutez  le miel. Colorez légèrement ce caramel (juste assez pour qu’il ne soit pas amer mais qu’il ait quand même une belle couleur légèrement foncée). Hors du feu ajoutez le beurre en dés puis la crème fraîche préalablement chauffée et mélangez. Reportez le tout sur un feu doux pour obtenir une sauce caramel bien lisse. Retirez ensuite du feu et réservez à température ambiante.

Sur le fond de tarte tiédi ou refroidi, versez la sauce caramel au beurre salé et lissez-la bien sur toute la surface. Répartissez ensuite dessus les noix de cajou concassées.

Préparez la ganache au chocolat.
Portez la crème fraîche à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat cassé en morceaux. Mélangez bien en partant du centre (à l’aide d’une cuillère en bois ou d’une maryse) pour réaliser l’émulsion.
Versez cette ganache sur le fond de tarte, sur la sauce caramel aux noix de cajou.

Réfrigérez la tarte au moins 3 heures. C’est là le plus dur pour vous : Attendre… Patience.

Humm… que vous dire, une tuerie !

Madeleines au caramel au beurre salé

J’aime beaucoup les madeleines mais je ne pense pas à en faire si souvent que cela. Du coup ces temps-ci je me suis rattrapée puisque j’ai préparé ces madeleines au caramel et très vite je vous proposerai celles au Nutella !!!

Ces madeleines au caramel sont un délice, moelleuses à souhaits et préparées avec une sauce caramel à la fleur de sel que vous confectionnerez pour l’occasion. Je vous assure n’hésitez plus et laissez-vous tenter.
Il faut juste penser à préparer la pâte un peu avant car elle doit reposer au moins 2h.

Pour une vingtaine de madeleines :

2 œufs
80g de beurre
120g de farine
30g de sucre
140g de sauce caramel à la fleur de sel (les ingrédients ci-dessous)
4 g de levure chimique
2 pincées de bicarbonate de soude
huile de tournesol (pour les moules)
Pour la sauce caramel (140g) :
100 g de sucre
1cs d’eau
10cL de crème liquide à 5% de MG
10g de beurre
1 pincée de fleur de sel

Commencez par préparer la sauce caramel.
Dans une casserole portez à ébullition la crème liquide. Coupez le beurre en dés. Pendant ce temps, dans une autre casserole, faites fondre l’eau et le sucre à feu moyen, sans remuer, jusqu’à ce que la coloration soit de la couleur ambrée souhaitée (plus elle est foncée plus elle sera amère ; dans cette recette de madeleine, vous pouvez forcer un peu le goût). Retirez alors du feu.
Hors du feu ajoutez le beurre en dés, remuez avec une spatule en bois, puis la fleur de sel. Ajoutez ensuite dans le caramel la crème liquide bouillante en remuant. Reportez le tout à petite ébullition et laissez frémir environ 2-3 minutes (la sauce doit rester assez liquide pour son utilisation ici). Retirez ensuite du feu et réservez.

Cette sauce caramel peut être préparée à l’avance, elle se conserve alors très bien dans un pot à confiture, quelques jours au réfrigérateur.

Procédez maintenant à la préparation de l’appareil à madeleine.
Faites fondre le beurre dans une casserole (ou au micro-onde). Fouettez les œufs et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux. Ajoutez alors le beurre fondu refroidi ainsi que la sauce caramel. Mélangez, puis ajoutez la farine, préalablement mélangée au bicarbonate et à la levure.

Laissez ensuite reposer la pâte au frigo au moins deux heures, voire une nuit (c’est le mieux en terme de résultat, notamment pour obtenir une belle bosse sur les madeleines).

Préchauffez le four à 220°C.

Sortez l’appareil à madeleines du frigo et mélangez.
A l’aide d’un sopalin imbibé d’huile, huilez les empreintes à madeleines. Remplissez-les de pâte aux 3/4. Enfournez les madeleines et laissez cuire 4 minutes à 220°C, puis réduisez à 180° pour 5 minutes.
Laisser tiédir pour démouler, puis dégustez tiède ou froide.

Ces madeleines se conservent parfaitement pendant 3 jours dans une boîte hermétique.