Pain d’épices très très moelleux à la farine de châtaigne

Toujours un peu en retard dans la publication de mes recettes, en voici une que j’avais réalisée à Noël ! Et oui le pain d’épices c’est bien connu ça va bien avec l’esprit de Noël.
Ce pain d’épices était vraiment délicieux, une texture ultra moelleuse (pas une texture pain, donc si vous recherchez un pain d’épices plus sec passez votre chemin) et un parfum d’épices et châtaigne qui donne envie de re-croquer dedans bien vite.

Pour un moule à cake de 20cm environ :

100g de farine 5 céréales (orge, seigle, avoine, riz, millet)
130g de farine de châtaigne
1 œuf
230g de miel parfumé (miel de montagne par exemple)
20g de sucre
50g d’huile de coco
75mL d’eau
75mL lait végétal (amande ici)
1cc de bicarbonate de soude
Epices : 2cc de mélanges d’épices à pain d’épices, 1cc de cannelle en poudre, 1/2cc de gingembre en poudre
1cs de fleur d’oranger (facultatif)

Préchauffez le four à 165°C.
Dans une casserole faites fondre l’huile de coco et le miel.
Battez l’œuf avec le mélange huile de coco/miel tiède, pendant 1 minutes.
Ajoutez l’eau et le lait, les farines, le bicarbonate, le sucre, les épices, la fleur d’oranger.
Battez jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Versez la préparation dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez. Laissez cuire 40 minutes (surveillez la cuisson, la lame d’un couteau plantée au centre doit ressortir juste sèche, mais attention à ne pas faire trop cuire sinon le pain sera plus sec).

Laissez refroidir le pain d’épices avant de le démouler et emballez-le dans du film étirable puis dans un torchon propre pour le conserver et que les épices se développent dans tout le pain. Ce pain d’épices se conserve parfaitement 4-5 jours emballés ainsi, et il est toujours meilleur le lendemain, voire surlendemain car les épices sont encore plus fortes.

Carrés décadents aux pommes, sauce caramel, crumble aux flocons d’avoine

Des petits carrés que j’avais repérés très récemment et une recette que je ne pouvais conserver bien longtemps de côté avant de la tester. Et ce ne sont pas les ruptures en beurre qui auraient pu freiner mon entrain !
Ces carrés sont tout simplement une tuerie. A déguster au choix chaud avec le caramel qui fond et le tout qui s’écroule pour une texture ultra fondante en bouche, ou bien froid avec un biscuit et un crumble bien croustillant.

Pour un grand plat de 20*30cm :
Pour la base :
170g de beurre salé fondu
40g de sucre
1cc de vanille en poudre
190g de farine
Pour la garniture :
6 petites pommes lavées et coupées en lamelles fines
2cs de farine
2cs de sucre
1cc de cannelle
sauce caramel maison
Pour la sauce caramel :
140g de sucre
10cL de crème liquide entière
20g de beurre demi-sel
une pincée de fleur de sel
Pour le crumble :
60g de flocons d’avoine
60g de sucre
1cc de cannelle
45g de farine
90g de beurre froid

Préparez la sauce caramel : faites fondre le sucre dans une casserole à feu moyen sans remuer mais en inclinant la casserole si nécessaire. Faites tiédir la crème.
Une fois que le sucre a une belle couleur dorée, ajoutez la crème liquide hors du feu et mélangez. Replacez sur le feu pour dissoudre tous les morceaux, ajoutez le morceau de beurre et la fleur de sel. réservez.

Préchauffez le four à 150°C.

Préparez la pâte de base en mélangeant le beurre fondu, le sucre, la vanille. Ajoutez la farine et incorporez-la bien. Étalez ce mélange au fond du moule et enfournez pendant 15 minutes.
Pendant ce temps, préparez la garniture. Mélangez les lamelles de pomme à la farine, au sucre et à la cannelle et réservez.
Préparez le crumble en mélangeant tous les ingrédients avec les doigts. Réservez au frais.
Sortez la pâte du four et montez la température à 180°C.
Déposez les pommes sur la pâte, puis étalez le caramel au beurre salé sur les pommes. Emiettez le crumble sur les pommes.
Enfournez pendant 35 minutes à 180°C.
Laissez le gâteau refroidir légèrement avant de le servir.

Comme expliquer en introduction vous pouvez le déguster chaud ou froid : dans tous les cas c’est un délice !

Cookies à la patate douce, beurre de cacahuètes, flocons d’avoine et pépites chocolat

Deux amies en visite surprise chez moi et une envie de gâteau ou biscuit light.
Une patate douce qui s’ennuyait au frigo et c’était parti pour la cuisiner en sucrée (comme souvent dernièrement !).
Un mariage patate douce et beurre de cacahuète au top, et avec le chocolat fondant des pépites c’est tout simplement à tomber. Par contre ils sont très très mous je vous préviens : point de croquant ici et ils ne se tiennent donc pas très bien. J’avais moi-même rajouté un peu de maïzena, et si c’était à refaire j’en rajouterai peut-être le double.

Pour une quinzaine de cookies :

300g de patate douce cuite à l’eau ou vapeur
50g de flocons d’avoine
45g de beurre de cacahuètes (crunchy ici, avec des morceaux de cacahuètes)
1 oeuf
1 cs de miel
1/2cc de vanille
1/2cc de cannelle
1/4cc de gingembre
1/8cc de sel
1/2cc de levure
1/2cc de bicarbonate de soude
2cc de maïzena
60g de pépites de chocolat noir

Épluchez les patates douces, découpez-les en cubes et faites-les cuire à l’eau bouillante environ 10 minutes. Quand la fourchette passe facilement à travers c’est que c’est cuit. Egouttez-les.

Préchauffez le four à 180°C.
Réduisez la patate douce en purée (avec une fourchette ou au robot).
Ajoutez les flocons d’avoine, la maïzena, les épices, le sel, la levure, le bicarbonate de soude, le beurre de cacahuètes (passez-le au micro-onde avant pour l’assouplir) et mélangez.
Ajoutez l’oeuf, la vanille, le miel et mélangez à nouveau.
Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez doucement juste pour les incorporez à la préparation.
Disposez environ 1 cuillère à soupe de préparation par cookie sur une feuille de cuisson et aplatissez légèrement.
Enfournez sur la grille du four pendant 20 minutes.
Laissez tiédir légèrement sur une grille et dégustez sans attendre.

Carrot cake healthy, aux noix et graines de courge

Une version healthy du carrot cake ça existe, et c’est tout aussi gourmand je vous le promets. A tester d’urgence, ils sont ultra moelleux !

Pour 6 gâteaux individuels ou un moule à cake :

150g de farine
50g de flocons d’avoine mixés (réduits en farine)
1cc de bicarbonate de soude
1cc de levure chimique
1 pincée de sel
1cs de cannelle
1cc de gingembre en poudre
1cm de gingembre frais râpé très finement
80g de miel
1cs d’huile de coco bio
80mL de lait ou yaourt maison pour moi (car très liquide)
1 oeuf
100g de compote non sucrée
200g de carottes râpées
40g de noix concassées
20g de graines de courge

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez la farine, les flocons d’avoine, le bicarbonate et la levure. Ajoutez le sel et les épices. Faites fondre le miel et l’huile de coco dans un bol au micro-ondes, puis ajoutez-les. Mélangez, puis ajoutez le lait (ou yaourt), la compote et l’oeuf. Incorporez bien le tout. Ajoutez les carottes, les noix et les graines de courge.
Versez dans un moule à cake en silicone ou des moules à muffins, puis enfournez pendant 20 minutes en version individuel (35 à 30 minutes je pense pour une version cake).
Laissez les cakes refroidir complètement avant de les démouler.

Cake light et énergétique aux pommes, flocons d’avoine, amandes et noix

Je vous avais proposé il y a un bon moment un gâteau dans le même esprit, assez complet avec des fruits secs, peu de matière grasse et de sucre. Ici une version encore plus light puisqu’il n’y a pas de matière grasse ajoutée et quasiment pas de sucre ajouté (hormis celui des fruits et une lichette de miel).
A déguster tiède de préférence, pour votre goûter ou petit-déjeuner.
Pour les becs sucrés rajoutez un peu de sucre.

Pour un  moule à cake :

100g de yaourt (maison ici au lait de soja et chèvre)
130g de compote pomme/poire maison
130g pots de farine
3 œufs
1 sachet de levure chimique
125g de flocons d’avoine
40g d’amandes effilées grillées
40g de noix concassées
2 pommes coupées en dés
1cc de cannelle

Préchauffez le four à 200°C.
Fouettez les oeufs et le miel, ajoutez la compote et le yaourt. Mêlez la farine et la levure et incorporez-les au mélange en les tamisant. Ajoutez les flocons d’avoine, préalablement moulus grossièrement, puis la cannelle, les amandes et les noix. Mélangez bien l’ensemble.
Lavez les pommes, coupez-les en petits cubes et ajoutez-les à la pâte, remuez bien avant de verser dans un moule à cake.

Faites cuire 35 à 40 minutes (suivant le moule choisi), le cake est cuit lorsqu’il est doré, gonflé et qu’une pique en bois plantée à coeur en ressort propre. Laissez tiédir avant de le démouler.

Pancakes au potimarron et crème de coco

Après mes pancakes au potiron et ceux à la courge déjà proposés les années passées, en voici ici au potimarron et crème de coco (pour finir la conserve ouverte !). A déguster aussi bien avec du sucré (moi je fais fondre un morceau de chocolat noir dessus j’étale ensuite, en gourmande et chocolat addicte que je suis) que du salé (un oeuf mollet ou sur le plat et quelques pousses d’épinard par exemple).
Pancakes au potimarron & crème de coco
Pour une dizaine de pancakes environ :

500g de potimarron cuit (ou autre courge)
2 œufs
150g de crème de coco
100g d’eau
150g de farine
50g de farine de sarrasin
1cc de bicarbonate de soude
1/2cc de cannelle en poudre
1 pincée de muscade en poudre
1cs de sirop d’agave
huile de coco

Lavez le potimarron, coupez-le en morceaux et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 10-15 minutes jusqu’à ce qu’ils s’écrasent. Égouttez-les puis écrasez-la à la fourchette pour obtenir une purée.

Battez les oeufs avec la crème de coco et l’eau. Incorporez ensuite les farines, le bicarbonate, les épices et l’agave. Ajoutez enfin la purée de potimarron et mélangez.

Faites chauffer une poêle, huilez-la légèrement avec l’huile de coco et déposez y une louche de pâte (attention la pâte est assez liquide et s’étale). Faites cuire jusqu’à ce que des petites bulles apparaissent sur le dessus puis retournez le pancakes ; laissez cuire 3-4 minutes de l’autre côté.
Servez chaud avec l’accompagnement de votre choix.

The perfect Carrot Cake

Je suis de retour mes internautes !!! Je n’ai pas été très assidue je l’avoue ces derniers temps ; entre les fêtes, quelques week-ends assez occupés et la tête ailleurs parfois, je ne vous ai rien donné à vous mettre sous la dent depuis plus d’un mois. Alors me voici avec une recette que j’ai beaucoup (beaucoup) apprécié et dont je suis assez fière parce que pour une fois je n’ai pas fait les choses à moitié aussi bien dans la recette que dans la présentation. J’avais préparé ce Carrot cake pour le partager avec mes amis pour notre dîner de  réveillon.

The perfect Carrot cakeJe vous ai déjà proposé plusieurs Carrot cake : vous pouvez retrouver ici celui de Marc Grossman, ou encore là une version muffin avec du cacao, de la noix de coco et des noix de pécan, et par là un très moelleux avec des noix.
Mais je crois que celui-ci est le meilleur, je le referai avec plaisir et avec le glaçage en plus (moi qui ne suis pas très glaçage, du coup je les zappe souvent, et bien là c’était vraiment une bonne surprise !).

Pour un moule à manquer de 25cm de diamètre (au moins 8 personnes) :

135g de farine blanche
75g de farine de sarrasin
1cc de levure chimique
1cc de bicarbonate de soude
1cc de cannelle
1cc de gingembre en poudre
1 pincée de sel
100g de sucre blanc
1 sachet de sucre vanillé
25g de cassonade
80ml d’huile d’olive
3 oeufs
70mL de jus d’orange fraichement pressé
68ml de lait et 1 cuillère à thé de jus de citron
340g de carottes râpées
60g de noix
Pour le glaçage:
300g de Philadelphia
80g de beurre
45g de cassonade
1 sachet de sucre vanillé

Préchauffez le four à 190°C.

Mélangez les farines, la levure, le bicarbonate, le sel et les épices. Battez au fouet (ou mixez au robot) les sucres l’huile, puis ajoutez les oeufs un à un et mixez jusqu’à ce que la pâte augmente de volume et soit plus claire. Ajoutez ensuite les farine en trois fois en alternant avec le lait additionné du jus de citron et le jus d’orange. Mélangez bien.

Ajoutez enfin les carottes et les noix.
Versez la pâte dans un moule (en silicone ici) et enfournez pendant 45 minutes à 1h environ, ou jusqu’à ce que la pointe d’un couteau plantée au centre du gâteau ressorte sans traces de pâte. Laissez le gâteau refroidir complètement.

Pendant que le gâteau cuit, mixez au robot le Philadelphia et le beurre (les deux à température ambiante) avec le sucre et le sucre vanillé. Le glaçage doit être bien lisse. Réservez-le au frigo jusqu’au refroidissement du gâteau.

Une fois le gâteau refroidi, coupez-le en deux dans la hauteur à l’aide d’un bon couteau. Étalez le glaçage sur la moitié inférieure, recouvrez avec la partie supérieure et tartinez l’ensemble du gâteau avec le reste du glaçage. Décorez avec les noix et mettez au frais.

Servez bien frais de préférence.

Cake pomme-cannelle à l’ancienne

Encore un gâteau aux pommes me direz-vous. Et vous avez raison mais en automne-hiver, on a vite fait le tour entre les pommes, les poires, les bananes, les kiwis. Ah si il y a les kakis quand même, c’est si bon, mais j’avoue ne jamais encore les avoir décliné en dessert.
Ce cake n’a pas fait long feu au boulot lorsque je l’ai ramené à mon équipe de cuisine !!! Délicieusement parfumé à la cannelle, et légèrement caramélisé sur le dessus. Simple et rapide à préparer n’hésitez pas une seconde.
Cake pomme-cannelle à l'ancienne

Pour un moule à cake (8 personnes) :

3 œufs
1 gousse de vanille
50g de sucre
250g de farine
1/2 sachet de levure chimique
140g de beurre fondu
1 pincée de sel
3 pommes
50g de cassonade
4 cuillères à soupe de beurre fondu
1cc de cannelle en poudre

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier battez les œufs, les graines de la gousse de vanille et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.
Ajoutez la farine et la levure en les tamisant, mélangez avec une spatule, puis ajoutez le beurre fondu et le sel et mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et brillante.
Lavez les pommes et épépinez-les, puis coupez-les en fines lamelles. Dans un petit bol, mélangez à la fourchette, la cassonade, le beurre fondu et la cannelle.

Dans un moule à cake (en silicone ici), déposez un fond de pâte à cake, puis une couche de lamelles de pommes et à l’aide d’un pinceau ou d’une cuillère, badigeonnez du mélange à la cannelle.
Recouvrez à nouveau de pâte puis de lamelles de pommes et du mélange à la cannelle.
Enfournez pour environ 35 à 40 minutes (un conseil pas plus car j’ai voulu rallonger juste de quelques minutes et j’ai trouvé cela dommage).

Dégustez tiède ou froid. S’il en reste un peu conservez-le dans de l’aluminium.

Gâteau moelleux aux pommes, ricotta, amande, noisette

Un gâteau aux pommes oui mais pas n’importe lequel : sans beurre ni crème, la matière grasse est apportée par la purée de noisette et la ricotta. Quant aux farines j’ai fait un mix farine blanche et farine de sarrasin.
Le résultat : un gâteau moelleux mais léger, parfumé, un rien gourmand avec les noisettes concassées et les quelques pépites de chocolat sur le dessus.
Je ne vous en dis pas plus, à vous de tester, ce n’est que du bonheur. Et j’oubliais, la recette est très largement inspirée de celle de Lyne, avec ses photos toutes plus alléchantes les unes que les autres je n’ai su résister bien longtemps.
Gâteau moelleux aux pommes, ricotta, amande, noisette

Pour 6-8 personnes :

100g de farine blanche
80g de farine de sarrasin
70g de poudre d’amande blanche
30g de fécule de maïs
1/2cc de bicarbonate de soude
2cc rases de levure chimique
3 et 1/2 pommes (voire 4 pour ne pas en perdre)
1cs de cannelle en poudre
250g de ricotta
2 oeufs
30g de cassonade
30g de purée d’amande blanche
35g de noisettes concassées pour le dessus
2cs pleines de chocolat noir concassé en pépites

Dans un saladier, mélangez les farines, la poudre d’amande, la fécule de maïs, le bicarbonate de soude et la levure. Mélangez brièvement avec une cuillère en bois. Réservez.
Lavez les pommes, et coupez-en 3 en petits dés après avoir ôté le trognon. Mélangez-les en les enrobant de la cannelle en poudre. Réservez.

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un autre saladier, fouettez la ricotta et les oeufs. Ajoutez le sucre et la purée d’amande et mélangez.
Incorporez les dés de pommes épicés aux farines en mélangeant bien le tout.
Versez ensuite les farines mélangées aux dés de pomme sur la préparation à base de ricotta. Mélangez bien afin que les fruits soient répartis uniformément dans la pâte.
Versez la pâte dans un moule à manquer (en silicone ici). Coupez la (demi) pomme restante en fines tranches et enfoncez-les légèrement à mi-hauteur dans la pâte.
Parsemez les pépites de chocolat et les noisettes concassées.
Enfournez pendant 40 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau en l’enfonçant délicatement dans le gâteau. Elle doit en ressortir sèche.
Laissez tiédir avant de le démouler et dégustez tiède ou froid.

Moelleux aux poires parfumé à la cannelle

Un gâteau aux poires tout simplement. A déguster rapidement ou à bien emballer dans un alu pour qu’il conserve tout son moelleux.
Moelleux aux poires parfumé à la cannelle

Pour 8 personnes :

200g de farine
80g de sucre
2cc de levure chimique
15cL de lait
1 œuf
70g de beurre
1cc d’extrait de vanille
4 poires mûres
1/2cc de cannelle
2cc de cassonade

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez la farine, le sucre et la levure. Ajoutez le beurre mou, mélangez, puis incorporez le lait et l’œuf. Versez la vanille. Mélangez quelques minutes au batteur ou au fouet. Versez la pâte dans un moule à manquer (en silicone ici).
Lavez les poires et coupez-les en cubes. Disposez les morceaux de poires sur l’ensemble du gâteau et saupoudrez d’un peu de cannelle et de cassonade.
Enfournez pour 30 minutes. Laissez refroidir avant de déguster.