Fondant chocolat betterave

Encore l’utilisation d’un légume dans un dessert, et comme le plus souvent je l’ai associé à du chocolat !!! Et oui décidemment je suis accro à cette douceur !
IMG_9729

La betterave apporte comme à chaque fois un fondant très appréciable et elle permet ici de remplacer quasiment toute la matière grasse.
J’ai pris l’inspiration chez Fimère et je l’en remercie.

Pour 6-8 personnes :

200g de chocolat noir
4 œufs
120g de sucre
10g de miel liquide
80g de farine
1/2 sachet de levure
50g d’amandes en poudre
25g de pur cacao en poudre
300g de betteraves cuites mixées en purée
5cL de café fort
1cs d’huile neutre

Préchauffez le four à 150°C.

Faites fondre le chocolat doucement au bain-marie ou au micro-onde.
Battez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le miel, puis la farine, le cacao, et la poudre d’amande.
Incorporez ensuite délicatement la purée de betterave, le chocolat fondu, le café et l’huile.
Versez la préparation dans le moule à manquer (en silicone) et laissez cuire 40 minutes (le temps de cuisson dépendra de l’épaisseur de votre gâteau, comme le mien était assez fin, il a cuit rapidement).
Laissez complètement refroidir pour démouler et servez frais.

Miam quel délice, et à consommer sans presque aucun complexe, puisque sans matière grasse ajoutée !

Délice aux noix et son glaçage café

Plein de noix dans le frigo et pas d’idée originale jusqu’alors pour les utiliser. En fouillant je me suis souvenue d’une recette de délice aux noix qui m’avait intriguée.
Ce gâteau est fondant, avec une alliance parfaite entre les noix et le glaçage au café. A dégustez après un bon petit repas ou tout simplement pour le goûter.
IMG_9605

Pour 6 petits délices :

125g de biscuits à la cuillère
60g de beurre ramolli
20g de sucre en poudre
40g de cerneaux de noix concassés
1 jaune d’œuf
3cs de café très fort
1/2cc d’extrait de café
Pour le glaçage au café :
1 blanc d’œuf
40g de sucre glace
1mL de café fort
qqs gouttes d’extrait de café

Réduisez les biscuits en poudre au mixeur. Mélangez-les ensuite avec le sucre dans un saladier.
Ajoutez le beurre et travaillez à la fourchette pour obtenir un mélange sableux.
Incorporez le jaune d’œufs, les noix et le café.
Versez le mélange dans des petits moules en silicone en tassant bien (ou un grand moule – si vous n’avez pas de moule en silicone tapissez votre moule de film alimentaire pour vous faciliter le démoulage).

Placez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Pour le glaçage :
Mélangez le sucre glace, le blanc d’œuf, le café et l’extrait de café. Réservez au frais.

Au moment de servir, démoulez les gâteaux et dressez-les sur des petites assiettes. Nappez de glaçage et dégustez.

Crèmes brûlées café caramel

Pour moi qui adore les crèmes brûlées mais qui veut toujours tester de nouvelles recettes, il est important que je trouve des idées pour les décliner à de nouvelles saveurs, parfums, épices…
IMG_9556

Pour cette fois-ci je suis allée trouver l’inspiration chez Sandra, en déclinant ses crèmes brûlées au café et caramel. Un délice très très gourmand que je vous recommande.

Pour 6 crèmes :

100g de crème liquide (1)
280g de lait
20g de grains de café soluble
40g de sucre (a)
120g d’eau
375g de crème liquide (2)
6 jaunes d’œuf
37g de sucre (b)
cassonade pour brûler

Versez la crème (1) et le lait dans une casserole, portez à petite ébullition et dissolvez-y les grains de café. Une fois le café dissout, éteignez le feu et réservez.

 Préchauffez le four à 150°C et préparez un grand moule pouvant accueillir les ramequins à crèmes brûlées pour une cuisson au bain-marie.

Dans une grande casserole à fond épais, versez le sucre (a) et chauffez à feu moyen pour que le sucre se liquéfie et se transforme en caramel. Laissez chauffer jusqu’à ce qu’il prenne une coloration caramel ambré. Il ne faut surtout pas mélanger à la cuillère, il faut simplement remuer la casserole pour homogénéiser.

Hors du feu et avec précaution, ajoutez petit à petit la moitié de la crème liquide (2) – attention aux éclaboussures – puis replacez la casserole sur feu doux en mélangeant jusqu’à dissolution complète du caramel (qui aura durcit légèrement au contact de la crème).
Ajoutez le reste de crème, et le  mélange lait-crème infusée au café puis mélangez pour obtenir une sauce homogène.

Dans un saladier battez les jaunes d’œufs et le sucre (b) et fouettez 1 ou 2 minutes juste le temps d’avoir un appareil homogène. Versez en filet la crème café-caramel chaude tout en continuant à fouetter pour éviter que les œufs « cuisent ».

Répartissez la préparation dans des ramequins à crème brûlée.
Placez-les dans le grand plat rempli d’eau (l’eau doit arriver à mi-hauteur des ramequins).
Enfournez et laissez cuire 45 à 50 minutes : les bords de la crème doivent être pris mais le centre doit rester tremblotant.

Laissez refroidir puis réfrigérez au moins 3 heures.
Au moment de servir, saupoudrez de cassonade et caramélisez le tout au chalumeau.

Moelleux au café cœur fondant pralinoise noisette

J’avais noté cette recette sur le blog de Boopcook et m’étais dit que je devrais la tenter. Le résultat est pas mal, mais j’ai été un peu déçue de la texture (un peu caoutchouteux, du fait de la maïzena je pense) et ces moelleux étaient malheureusement bien trop gras. Donc une recette à affiner à mon sens, avec moins de beurre et un peu moins de Maïzena.

Sinon j’avais quelque peu adapté la recette, au niveau du cœur coulant, car il me restait des coeurs pralinoise-noisette de ma recette de moelleux à la crème de marron, coeur fondant noisette et pralinoise qui d’après moi se marieraient parfaitement dans ces moelleux au café.

Pour 6 moelleux :

Pour la pâte à moelleux :
100g de beurre (mais 75g devraient largement suffire)
4 œufs
1cc d’extrait de café
1cs de café liquide (à base de lyophilisé ici)
40g de sucre
20g de Maïzena (10 ou 15g devraient suffire)
40g de farine
Pour le cœur :
6 cœurs pralinoise-noisette

Préchauffez le four à 200°C.

Faites fondre le beurre 20 secondes au micro-onde, ajoutez le sucre et mélangez, ajoutez l’extrait de café ainsi que le café liquide, mélangez bien de sorte que la préparation soit homogène.
Ajoutez les œufs un à un, en fouettant entre chaque ajout, puis incorporez la farine et la Maïzena.

Versez un tiers de la pâte dans des moules à muffins (en silicone ici), puis déposez 1 « glaçon » de cœur pralinoise-noisette et recouvrez enfin du reste de pâte.
Enfournez et laissez cuire 13 minutes.
Démoulez et dégustez aussitôt.

Pâte sucrée au café

J’avais emprunté cette recette chez Eryn, pour faire mes tartelettes tiramisu. Je l’ai trouvé très originale et bien parfumée au café, à réutiliser pour d’autres recette de tarte. En plus je la trouve très jolie une fois étalée, avec des marbrures un peu, jugez-en par vous même.

Pour une grande tarte :

150g de farine
20g de café lyophilisé
90g de beurre mou en dés
20g de sucre glace
1 jaune d’œuf
10g d’eau froide

Au robot, mixez le café lyophilisé en poudre très fine. Dans un saladier, mélangez la farine, le café en poudre fine et le sucre glace. Ajoutez le beurre mou en dés, sablez du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’un gros grain relativement humide de couleur foncée. Ajoutez alors le jaune d’œuf et l’eau, travaillez rapidement à la main. Formez ensuite une boule de pâte, emballez-la dans du film étirable et réfrigérez pendant 15 minutes (au moins, mais elle peut également être préparée la veille).

Une fois le temps de repos de la pâte, écoulé sortez la pâte du frigo et étalez-la finement au rouleau à pâtisserie sur le plan de travail fariné. Foncez-en le moule à tarte.
En fonction de la recette, prévoyez ou non une cuisson à blanc de la tarte, dans un four préchauffé à 180˚C, pendant 16 minutes (dont 3 minutes sans les haricots secs).

Tarte et tartelettes façon tiramisu, au cacao ou aux fraises (ou les deux !)

J’avais vu cette recette chez Chef Nini et elle m’avait donné bien envie. Ayant un pot de mascarpone en train de se morfondre dans mon bac à fromage je me suis dit que c’était l’occasion de tester. Mais du coup en cherchant sur la blogosphère je suis finalement tombée sur la recette d’Eryn, un peu plus gourmande et qui m’a du coup encore plus conquise, donc je suis partie sur sa base.

Le résultat est bien bon : la pâte sucrée au café est très originale et assez corsée, à réutiliser pour d’autres recettes de tarte, le fondant aux amandes étaient bon mais il n’y en avait pas assez à mon goût (parce que j’adore les amandes !!!) et la mousse mascarpone ressemble bien à celle d’un tiramisu. J’ai improvisé mes tartelettes en y ajoutant des fraises et j’ai vraiment bien aimé, car cette note fruitée permet quand même d’ « alléger » la tarte.

Pour 6 tartelettes ou 2 tartelettes et une tarte de taille moyenne :

Pour la pâte sucrée au café :
150g de farine
20g de café lyophilisé
90g de beurre mou en dés
20g de sucre glace
1 jaune d’œuf (le blanc sera utiliser dans le fondant amandes)
10g d’eau froide

Pour le fondant amandes & Rhum :
60 g de poudre d’amandes
30g de sucre
30g de beurre mou en dés
1 blanc d’œuf
15g de rhum brun

Pour la mousse mascarpone :
250 g de mascarpone froid
2 œufs
40g de sucre
2 feuilles de gélatine
2cs d’eau chaude
10g de sucre glace

Pour la décoration :
quelques fraises et/ou
cacao amer pour tamiser

Commencez par préparer la pâte sucrée au café.
Au robot, mixez le café lyophilisé en poudre très fine. Dans un saladier, mélangez la farine, le café en poudre fine et le sucre glace. Ajoutez le beurre mou en dés, sablez du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’un gros grain relativement humide de couleur foncée. Ajoutez alors le jaune d’œuf et l’eau, travaillez rapidement à la main. Formez ensuite une boule de pâte, emballez-la dans du film étirable et réfrigérez pendant 15 minutes (au moins, mais elle peut également être préparée la veille).

Préchauffez le four à 180°C.
Une fois le temps de repos de la pâte, écoulé sortez la pâte du frigo et étalez-la finement au rouleau à pâtisserie sur le plan de travail fariné (si vous optez pour une présentation en tartelette, découpez des disques de pâte). En fonction du type de moule que vous utiliserez, beurrez et farinez-les (s’ils ne sont pas en silicone) ou prévoyez des feuilles de papier sulfurisé pour étaler la pâte dessus (le démoulage n’en sera que plus simple). Foncez les moules à tartelettes (ou le moule à tarte) des fonds de tarte. Enfournez les fonds de tartelettes (préalablement recouverts de papier sulfurisé et de haricots secs pour ne pas qu’ils gonflent ou se craquèlent) pour une cuisson à blanc pendant 13 minutes. Sortez alors les fonds de tarte retirez les haricots secs et le papier sulfurisé et ré-enfournez 3 minutes à découvert. Retirez ensuite les fonds de tarte du four et baissez la température sur 160°C.

Pendant la cuisson des fonds de tarte, préparez le fondant amandes & Rhum. Dans un saladier, mélangez la poudre d’amandes avec le sucre, le rhum et le beurre mou jusqu’à consistance épaisse et homogène. Parallèlement, battez le blanc d’œuf en neige ferme, puis incorporez-le délicatement à la spatule à la préparation aux amandes.
Répartissez équitablement le fondant aux amandes sur les fonds de tartelettes et enfournez à 160°C pendant 10 minutes. Éteignez ensuite le four, entrouvrez la porte et laissez les tartelettes reposer 10 minutes dedans. Retirez enfin les tartelettes du four, démoulez-les délicatement et laissez totalement refroidir sur une grille.

Préparez ensuite la mousse de mascarpone. Mettez à tremper la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide (eau + glaçon c’est le mieux). Dans un saladier, battez les jaunes d’œuf et le sucre pendant 2 minutes. Ajoutez le mascarpone froid et fouettez de nouveau 2 minutes. Chauffez les 2cs d’eau dans un petit bol au micro-ondes (sans bouillir !), et dissolvez-y la gélatine bien essorée, mélangez jusqu’à l’obtention d’un liquide (il ne doit pas rester de morceau de gélatine). Incorporez au mascarpone très rapidement (sinon la gélatine va prendre en refroidissant) et fouettez pour homogénéiser le tout.
Battez les blancs d’œufs en neige très ferme. Quand ils sont montés, incorporez-y progressivement le sucre glace tout en fouettant jusqu’à obtention d’une meringue lisse, ferme et brillante. Incorporez ensuite très délicatement les blancs à la préparation au mascarpone, en soulevant bien la masse.
Versez cette mousse dans une poche à douille et garnissez-en les tartelettes. Réfrigérer plusieurs heures (ici 1 nuit).


Avant de servir les tartelettes, tamisez dessus le cacao ou bien répartissez des quartiers de fraises.

Petites crèmes au café

Pour utiliser les jaunes d’oeufs restant de mes fondants à la pâte d’amande, j’avais fait des crèmes au chocolat et d’autres au café (pour mon oncle qui n’aime pas le chocolat !), donc voici la recette.

Pour 2 crèmes au café :

10cL de lait 1/2 écrémé (bio ici)
5cL de crème liquide entière (bio ici), de la crème à 15% MG conviendrait également
20g de sucre
l’équivalent d’une petite tasse de café fort
2 jaunes d’oeufs

Préchauffez le four à 150˚C.
Faites bouillir la crème et le lait. Ajoutez le café fort.
Dans un saladier battez les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Versez ensuite le mélange lait-crème-café sur les jaunes d’oeufs. Mélangez bien et versez l’appareil dans des ramequins individuels allant au four (150˚C). Placez les ramequins dans un plat et remplissez d’eau bouillante jusqu’aux 3/4 des ramequins.
Enfournez pour une cuisson au bain-marie pendant au moins 50 minutes. Moi j’ai laissé 40min et malheureusement les crèmes étaient encore bien trop liquides après la réfrigération donc je vous préconise de les laisser 50 minutes voire 1h. Par contre n’augmentez pas la température du four.
À la sortie du four laissez refroidir les crèmes à température ambiante puis réfrigérez-les au moins 3-4 heures.