Tartelettes sans cuisson chocolat, coco & banane (vegan)

De délicieuses tartelettes healthy et vegan qu’en dites-vous ?
La recette est très inspirée de celle de Lili ici, répertoriée depuis un moment dans ma TO DO LIST des recettes vegan à tester. C’est le juste équilibre entre le sucre, la noix de coco, le chocolat, la banane. A refaire sans hésitation !!
Pour 4 tartelettes de 10cm de diamètre :
Pour la pâte :
110g de dattes dénoyautées
30g de noix de coco râpée
30g de poudre d’amande
10g de graines de sésame
5g de flocons d’avoine
10g de cacao non sucré
5g d’huile de noix de coco
1 pincée de fleur de sel
Pour l’appareil :
1 banane mûre
125g de chocolat noir à pâtisser
150mL de lait de coco
1 pincée de fleur de sel

Si vos dattes sont un peu sèches prévoyez de les faire tremper une vingtaine de minutes dans de l’eau tiède, puis de les égoutter. Ici les dattes que j’ai utilisées étaient très très moelleuses donc je n’ai pas eu besoin.

Dans le bol de votre robot placez les dattes dénoyautées, avec la noix de coco râpée, la poudre d’amande, les graines de sésame, les flocons d’avoine, le cacao en poudre, l’huile de noix de coco et le sel. Mixez le tout, en plusieurs fois (afin d’éviter la surchauffe de votre robot), jusqu’à obtenir une pâte qui colle aux doigts.
Répartissez la pâte dans vos moules à tartelettes (ou bien dans un grand moule à tarte). Si vous voulez pouvoir démouler les tartelettes, prévoyez du papier sulfurisé au fond de vos moules avant de répartir la pâte. Avec vos doigts (car la pâte colle assez), aplatissez la pâte uniformément au fond des moules, en la faisant remonter un peu sur les bords. Placez les moules au congélateur, le temps de préparer l’appareil.

Passez à la préparation de l’appareil. Faites fondre le chocolat au micro-onde (ou bain marie). Dans le bol du robot, placez le chocolat fondu, la banane, le lait de coco et la fleur de sel et battez jusqu’à obtenir une crème bien lisse.
Versez cet appareil sur la pâte aux dattes et replacez les tartelettes au congélateur environ 4 heures. Placez-les ensuite au réfrigérateur.
Sortez, à température ambiante, les tartelettes 10 à 15 minutes avant de les dégustez. Saupoudrez-les de noix de coco râpée et graines de sésame, ou même décorez-les de quelques rondelles de bananes.
Conservez ces tartelettes au réfrigérateur.

Et pour d’autres tartelettes sans cuisson, je vous invite à découvrir cette tartelette crue vegan au cacao & noisettes qui était un délice aussi.

Fondantissime brownie cacao & patate douce (vegan)

Je croyais avoir atteint le sumum du fondant avec ce dernier brownie chocolat-patate douce que je vous ai proposé il y a quelques jours, mais après une autre tentative ici j’ai finalement jeté mon dévolu sur cette recette pour décrocher la première place du podium ! A refaire encore et encore et encore…
La photo ne vous dévoile pas le fondant de ces brownies mais je vous donne ma parole qu’ils le sont totalement et du coup totalement addictifs !

Pour 5 petits brownies individuels :

200g de patate douce cuite (220g crue)
20g d’amandes broyées finement (ou de poudre d’amande)
1cs d’huile de coco
4cs de lait (végétal ou non)
1⁄2cc d’extrait de vanille
50g de cacao amer en poudre
15g de sucre de coco ou vergeiose
1cc de levure chimique
1 pincée de sel
20g de chocolat noir pâtissier concassé grossièrement + 10g pour le topping
25g de noisettes torréfiées concassées + 10g pour le topping

Epluchez la patate et faites-la cuire coupée en morceaux dans une casserole d’eau bouillante pendant environ 15 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien tendre. Egouttez-la et réservez.
Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, ou comme moi dans le bol du mixeur, placez la papate douce cuite, et tous les ingrédients, à l’exception du chocolat et des noisettes. Mixez jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés.
En dehors du mixeur ajoutez le chocolat en pépites et les noisettes (sauf ceux du topping) et mélangez.
Répartissez la préparation dans les moules à muffins (en silicone ici) ou dans un moule à gâteau pour une version grand format. Parsemez sur le dessus les pépites de chocolat et noisettes conservées pour le topping.
Enfournez pour 15 à 18 minutes, les brownies restent très fondants avec une pâte un peu collante c’est normal.
Laissez tiédir avant de démouler et dégustez tiède ou froid.

 

 

Brownie chocolat & beurre de cacahuète (vegan)

Encore un petite plaisir chocolaté pour assouvir une envie soudaine !!
Ces brownies (individuels ou non) sont simples et rapides à préparer. Après 15 à 18 minutes au four vous n’aurez plus qu’à vous en délecter…
Pour 2 brownies indivudels :

30g de chocolat noir
30g de farine semi-complète ici
10g de cacao amer
1cs de beurre de cacahuète smooth MyProtein
1cs d’huile de coco fondu
1/4cc de bicarbonate alimentaire
70mL de lait végétal
1cc de vanille liquide
10g de surce cassonade
30g de chocolat noir réduits en pépites
20g de noisettes & amandes concassées

Préchauffez le four à 165°C.
Faites fondre le chocolat au micro-onde (avec l’huile de coco si elle n’est pas déjà fondue).
Ajoutez le beurre de cacahuète, l’huile de coco (si ce n’est pas déjà fait) et le sucre et mélangez. Incorporez la farine, le bicarbonate, le cacao et mélangez. Ajoutez le lait et la vanille et mélangez pour obtenir une préparation souple. Terminez en ajoutant les pépites de chocolat, noisettes et amandes.
Répartissez la préparation dans deux ramequins allant au four (ou des moules à muffins en silicone ici) et enfournez pour 15 à 18 minutes selon si vous voulez cu plus ou moins fondant au centre.
Dégustez tiède ou refroidi. 

Moelleux vegan au chocolat & beurre d’amande

Encore et toujours du chocolat !! Et oui car avec le chocolat la vie est plus belle !!
Pour aujourd’hui ce sera un moelleux au chocolat vegan (ou non si vous utilisez du lait de vache), sans gluten ici et pour la matière grasse c’est du bon beurre d’amande de MyProtein que je vous propose d’utiliser. Simple et rapide, efficace et bon !
Pour un gros moelleux individuel :

35g de beurre d’amande MyProtein
10g de sirop d’agave
5cL de lait végétal (de votre choix)
1cs de cacao en poudre (10g environ)
20g de chocolat noir
1 pincée de bicarbonate alimentaire
1cs rase de farine d’epeautre
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le chocolat au micro-onde et réservez.
Mélangez les ingrédients dans l’ordre donné ci-dessus jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Versez la préparation dans un ramequin allant au four et faites cuire 15 à 20 minutes (en fonction du fondant souhaité).
Dégustez tiède ou froid.

Marbré léger potimarron & cacao

Toujours pour finir les derniers potimarrons de la saison, c’est en douceur sucrée que j’ai décidé de le décliner, et après le succès de mes scones potimarron, pépites de chocolat & noix de pécan c’est en cake marbré que je vous le propose, avec le duo courge-chocolat qui fonctionne toujours.
Pour un moule à cake :

250g de purée potimarron
20g de cacao non sucré
50g de poudre d »amande (ou noisette si vous avez)
130g de farine
50g de farine de sarasin
1 sachet de levure chimique
60g de sucre + 5g pour la pâte au cacao
1 œuf
80g de lait écrémé + 10g pour la pâte au cacao
80g compote sans sucre ajouté
1 cuillère à soupe huile d’olive
1 pincée de sel

Lavez, épépinez et couper le potimarron en cubes. Faites-le cuire à la vapeur ou à l’eau bouillante environ 15 minutes jusqu’à ce qu’il soit fondant.
Egouttezle puis réduisez-le en purée avec une fourchette ou au mixeur. Ajoutez le lait, la compote, l’huile et l’oeuf et mélangez le tout.
Dans un saladier, mélangez les farines, la poudre d’amande, la levure et le sel.
Incorporez progressivement ce mélange sec dans la première préparation au potimarron et mélangez.
Versez la moitié de la pâte dans le premier saladier. Ajoutez-y le cacao, le complément de sucre et de lait et mélangez.

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un moule à cake beurré, versez une couche de pâte au cacao et lissez. Ajoutez une couche de pâte au potimarron, lissez de nouveau. Continuez ainsi en alternant les deux pâtes jusqu’à épuisement. Il n’est pas nécessaire de faire de couches régulières.
Avec un couteau, faites des mouvements circulaires dans la pâte afin de créer un effet marbré.
Faites cuire 45 minutes environ. Laissez tiédir et dégustez tiède ou refroidi.
Ce marbré se conserve très bien 3 jours, emballé dans du film alimentaire et un torchon propre.

Babka ou Kranz (recette pas à pas) : délicieuse brioche d’Europe de l’Est

La babka a le vent en poupe depuis quelques mois, avec la cuisine d’Europe de l’Est qui perce et trouve sa place en France ; et du coup on la retrouvre dans de nombreuses boulangeries parisiennes (notamment celle de Mamiche que je n’ai pas encore eu l’occasion de goûter mais qui semble faire fureur).
Celà faisait un bon bout de temps que je voulais la tester, mais à chaque fois, à l’idée du temps assez long à passer en cuisine pour la confectionner, je ne m’y étais jamais aventurée ! Du coup le moment était assez bien choisi ici avec ce confinement, et je me suis donc lancée le week-end dernier. Et, sans prétention, je suis assez fière de moi car elle est très jolie et bien bonne ; et j’ai vraiment pris plaisir à réaliser cette recette.
J’ai testé deux versions pour la finalisation, une première juste dorée à l’oeuf, et une seconde avec un sirop d’imbibage que l’on met sur la brioche à l’issu de la cuisson, jai beaucoup aimé cette dernère version où la brioche n’est pas sèche du tout. Les puristes préfèreront sûrement la pemière version.
Pour la petite histoire, la recette de babka d’origine chrétienne est plutôt un gâteau, servi le dimanche de Pâques en Pologne, qui est recouvert d’un glaçage à la vanille ou au chocolat et décoré de fruits confits et amandes. Alors que la recette d’origine juive est une autre version, appelé Kranz, les fruits confits et le nappage sont remplacés par de la cannelle ou du chocolat.

Ingrédients pour 2 brioches de 550 g :
Pâte à brioche :
250g de farine banche T55
250g de farine bio semi-complète
50g de sucre
150g de lait
5g de sel fin
110g de beurre doux ou demi-sel pour moi
2 œufs entiers
18g de levure fraîche (ou 9g de levure sèche)
Appareil à babka :
120g de beurre demi-sel
60g de sucre
30g de cacao en poudre
100g de chocolat noir
Dorure :
1 œuf
1 à 2cs de lait
Pour la version avec sirop :
80mL d’eau
60g de sucre

Commencez par préparer la pâte à brioche.

Dans la cuve d’un robot pâtissier, pesez le sel, le sucre, puis par dessus la farine et la levure (si il s’agit de levure fraîche, émiettez-la bien). Ajoutez le lait et les œufs. Avec le crochet, lancez le robot à vitesse lente jusqu’à ce que le mélange soit homogène – pour moi c’était au robot Magimix avec l’ustensile double-lame plastique.

Ajoutez ensuite le beurre coupé en dès et relancez le robot à vitesse moyenne 5 minutes. Quand la pâte se décolle des bords de la cuve, prenez une petite boule de pâte et vérifiez le réseau glutineux (étirez la pâte avec les doigts : elle doit être élastique et ne pas se déchirer).

Formez une boule, couvrez d’un linge et laissez pousser 1h30 à température ambiante.

Reprenez la pâte, dégazez-la (chasser l’air de la pâte en faisant pression dessus), formez un bloc, filmez, et placez au frais toute une nuit.

Le lendemain préparez l’appareil à babka.

Dans la cuve du robot, battez le beurre ramolli et le sucre.
Faites fondre le chocolat noir au micro-ondes par tranche de 30 secondes.
Quand le beurre a bien crémé, ajoutez dans la cuve le cacao en poudre au fur et à mesure, puis le chocolat fondu.
Réservez l’appareil à température ambiante quand le tout est bien homogène.

Passons maintenant aux étapes de façonnage, pousse et cuisson de la brioche.

Après la nuit de pousse au frigo, sortez la pâte à brioche et coupez-la en 3 pâtons de 300-310g chacun environ.

Farinez votre plan de travail et étalez chaque pâton un par un, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, sur environ 27 cm de long et 16 cm de large.
Répartissez l’appareil à babka au chocolat sur les 3 pâtons et étalez-le à la spatule.

Roulez chaque pâton tartiné sur lui-même en serrant bien.
Après avoir former 3 boudins, placez-les au frais 5 à 10 minutes.
A l’issu de ce nouveau temps de pause, coupez chaque boudin en deux dans la longueur.
Placez trois « demi-boudins » les uns à côtés des autres et faites des tresses avec ces trois bandes. Rabattre les extrémités par le dessous pour maintenir le tout ensemble. Procédez de même avec les 3 autres bandes.
Placez les deux brioches soit directement dans les moules à cake avec un papier cuisson en dessous, soit sur une planche et laissez à pousser à température ambiante 2 heures.

Une fois ces 2 heures écoulées, préchauffez le four à 160°C.

Préparez la dorure en battant l’oeuf entier avec un peu de lait (un demi bouchon) ; réservez au frais.

Avec un pinceau ou à l’aide d’une cuillère à café, dorez le dessus des brioches et enfournez 1h à 1h05 à 165°C (ou 1h15 à 160°C). Au bout de 40 minutes, recouvrez de papier aluminium le dessus des brioches pour que la coloration ne soit trop forte.
A la sortie du four, laissez bien refroidir au moins une heure avant de déguster.

Si vous optez pour la version avec sirop, préparez le sirop pendant la cuisson des babkas en portant à ébullition l’eau et le sucre dans une casserole. Réservez.
A la fin de la cuisson des babkas, sortez-les du four et versez le sirop dessus pour les imbibez. Laissez tiédir et dégustez tiède ou refroidi. Cette version de brioche se conserve très bien car elle ne se déssèche pas.

Cake ultra moelleux au cacao

En ce dimanche de Pâques il fallait bien avoir du chocolat (bien que chez moi le chocolat ce soit tous les jours !!).
C’est un cake très moelleux au cacao que je voulais tester depuis longtemps que je vous propose ici, je l’avais aperçu sur plusieurs blogs ; la recette initiale viendrait de Claire Damon, ici elle est un peu remaniée mais toujours aussi gourmande.
Ce cake étant bien moelleux il a l’avantage aussi de très bien se conserver tout en gardant son moelleux.
Pour un petit moule à cake (n’hésitez pas à doubler les quantités) :

1 oeuf
50g de cassonade
50g d’huile de noisette
50g de lait de coco
90g de lait
35g de cacao amer
80g de farine
1/2cc de levure chimique

Préchauffez le four à 200°C.
Placez dans le bol du robot, muni de l’ustensile double-lame, l’oeuf et le sucre et battez pendant 5 minutes. Ajoutez tout doucement et petit à petit l’huile pour faire une émulsion. Ajoutez ensuite le lait et lait de coco.
Dans un autre bol mélangez et tamisez farine, cacao et levure.
En dehors du robot, incorporez rapidement à la spatule le mélange sec dans la première préparation.
Versez dans un moule à cake beurré, baissez le four à 150°C et enfournez pour 25 minutes (car je n’avais qu’un grand moule à cake d’environ 20-25cm donc le cake était assez plat ; si vous utilisez un plus petit moule il faudra sûrement prolonger la cuisson d’une dizaine de minute ; la lame d’un couteau planté dans le cake soit ressortir sèche).
Laissez refroidir le cake pour le démouler et servez.

Moelleux au chocolat, tahini & graines de sésame (vegan ou non)

Encore du chocolat ?! Et oui ce confinement n’aide pas au sevrage, et bien au contraire il nous faut du réconfort !!
Celà fait un long moment que je voulais tester cette association chocolat-tahini, que j’avais vu dans des recettes de muffins, mais aussi de cookies.
Mais tout d’abord savez-vous tous ce qu’est le tahini ?
Le tahini, tahin, tahina, téhina ou tahiné, est une crème de sésame, préparation orientale faite à partir de graines de sésame broyées, avec un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte lisse. Pour trouver une préparation très lisse (dans laquelle la partie « huile » extraite des graines broyées n’a pas été retirée) je vous invite plutôt à vous rendre en épicerie orientale. Le tahin que l’on trouve en boutique BIO est plus compact car ici il s’agit plus d’une pâte de sésame de laquelle a été extraite l’huile.
Le tahini est très riche en calcium et en phosphore. Il a un goût de noisette et c’est un condiment très employé dans la cuisine orientale.
On l’utilise souvent pour préparer des sauces d’accompagnement (de falafels par exemple), mais aussi pour réaliser un houmous.
En Turquie le tahin est aussi proposé sur les tables de petit-déjeuners (petit retour sur les superbes petit-déjeuners dégustés lors de mon voyage).
Et ici c’est donc une première en version sucrée que j’ai voulu testé et le résultat est très concluant. De petits muffins moelleux, avec un petit goût noisette et sésame très agréable.

Pour 6 moelleux :

80g de farine blanche
20g farine de seigle
1/4 cc de levure chimique
60g de cassonade
65g de chocolat noir
120mL de lait (végétal ou non)
1cs d’huile de sésame
80g de tahini
60g de compote sans sucre ajouté
40g de cacao amer
1cs de graines de sésame
60g de chocolat noir concassé en pépites

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le chocolat au micro-onde. Ajoutez le tahin, puis le lait et mélangez bien. Ajoutez ensuite le sucre et la compote.
Dans un autre récipient tamisez les farines, la levure chimique et le cacao et incorporez le tout dans la préparation chocolatée. Ajoutez enfin les graines de sésame et les pépites de chocolat et mélangez bien.
Répartissez la préparation dans des moules à muffins (en silicone ici) et enfournez à 180°C pendant 20-25 minutes ; vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau dans un muffins, elle doit ressortir légèrement humide.
Dégustez tièdes pour garder le fondant des pépites de chocolat.

Brownies cru vegan (style energy ball)

Celà faisait un bon moment que je voulais tester une recette de brownie sans cuisson et vegan et bien c’est chose faite. Pour le résultat, je ne dirai pas que l’on retrouve un brownie (ni en texture, ni en goût), c’est très gourmand et bien bon, mais celà me fait beaucoup plus penser aux energy balls (c’est d’ailleurs la base des recettes). Je suis contente d’avoir testé mais ce n’est pas ce que je rechercherai si j’ai envie de brownie et/ou de goût chocolat.

Pour 2 portions :

50g de noix de pécan
30g de dattes
1,5cs de cacao amer
3cs d’eau

Placez tous les ingrédients dans le bol d’un robot et mixez jusqu’à obtenir uns pâte molle. Formez un rectangle avec la pâte et placez-le dans un film étirable. Entreposez au congélateur 15 minutes puis découpez et dégustez (ou placez au frais le temps de le manger).

Tartelettes crues vegan au cacao & noisette

De délicieuses tartelettes vegan, avec que du bon. J’étais tombée sur cette recette chez Sarrasine et elle m’a immédiatement séduite. Je vous la recommande.

Pour 2 tartelettes :
Pour les fonds de tarte :
30g de noisettes préalablement toastées (15 min à 150°C)
30g d’amandes
2 dattes (10g)
Pour la crème :
5cc de cacao maigre non sucré
50g de noisettes préalablement toastées
3 dattes medjool
2cs de purée de noisette
50mL d’eau

Préparez le fond de tarte : mixez les noisettes et les amandes afin d’obtenir une poudre. Ajoutez les dattes coupées en morceaux et mixez encore jusqu’à obtenir une pâte légèrement collante.
Répartissez dans 2 cercles inox de 7cm, et tassez bien pour obtenir une couche d’épaisseur homogène.
Préparez la crème : mixez le cacao, les dattes coupées en morceaux, la purée de noisette et l’eau, afin d’obtenir une belle crème.
Mixez un tout petit peu les noisettes, afin d’obtenir des morceaux grossiers. Mélangez-les avec 2/3 de la crème au cacao et répartissez sur les deux fonds de tarte. Recouvrez ensuite avec la crème restante.
Laissez figer au réfrigérateur durant 2h minimum.