Vadrouille culinaire en Turquie (2) : les boissons 

Après mon article sur le kahvalti (petit-déjeuner) turc, voici un petit aperçu des boissons locales 🙂

Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous peuvent penser (et moi la première), le Türk kahve (café turc) n’est pas la boisson la plus courante et consommée en Turquie. Ce Türk kahve, fort et épais, se boit en quelques gorgées. Il est servi avec un petit verre d’eau, à boire avant, pour nettoyer le palais et profiter de ses saveurs. Un petit loukoum accompagne également souvent votre café.
Türk kahve

En ayant goûté un je n’ai pas trouvé ça mauvais, plutôt amusant à déguster.

La boisson chaude nationale est en fait le çay (thé). Il est servi dans ces petits verres en verre avec une jolie petite cuillère. Ce çay est souvent assez fort, mais vous pouvez le diluer avec un peu d’eau chaude ou l’adoucir avec du sucre.
çayPour ma part j’en ai dégusté un certain nombre et à chaque voir il était bien bon.

L’ayran est une boisson rafraîchissante totalement nouvelle pour moi, c’est un mélange de yaourt frais (de chèvre ou de brebis), d’eau et de sel. Les turcs en boivent souvent lors du repas pour accompagner leur kebabs. J’avoue en avoir bu pas mal pendant ce séjour car je suis tombée amoureuse de cette boisson et je vais bien vite essayer de la faire.
AyranEtant donné la consommation des turcs elle est totalement industrialisée et vous en trouverez dans toutes les supérettes, mais vous en trouverez facilement du fait maison qui s’est avéré vraiment délicieux ; et comme j’aimais beaucoup la petite tasse dans laquelle il était servi j’en ai négocié une dans un des restaurants où je l’ai dégusté.
Ayran 2

Concernant l’alcool (bah oui quand même il ne faut pas se laisser abattre et songer à l’apéro !), la bira (bière) turque la plus courante est l’Efès. Une bière blonde plutôt douce que vous trouvez dans toutes les supérettes et qui est servie dans tous les bars. Nous en avons même trouver en canette d’1 litre (du jamais vu pour nous en France).
Bière turque Efès

En ce qui concerne les sarap (vins), ils sont assez chers. Nous avons essentiellement goûté des kirmizi sarap (vins rouges), dont un de la région de Cappadoce qui s’est avéré être le meilleur de ceux que nous avons goûté.
Vin de Cappados

L’alcool national reste le raki, un alcool à l’anis, mais je ne peux pas vraiment vous en parler car n’aimant pas ça nous n’en n’avons pas consommé.

Et voilà pour les boissons. Et pour très vite je prépare le meilleur de la Turquie : tout le miam que nous avons pu déguster là-bas !!

Crêpes légères et moelleuses à la bière

Et oui c’était bien la Chandeleur hier et j’espère que vous avez tous pu faire sauter les crêpes. Au cas où vous ne les auriez pas encore faites, voici une recette toute simple qui vous donnera des crêpes légères, moelleuses, parfumées.
IMG_0966

Pour une vingtaine de crêpes :

250g de farine
1 pincée de sel
3 gros oeufs
15g de sucre
60cL de lait
15cL de bière blonde
1cs d’huile de tournesol
huile pour la cuisson

Versez la farine dans un saladier, ajoutez le sel, les oeufs et le sucre. Mélangez délicatement avec un fouet et délayez progressivement avec le lait ; terminez en ajoutant la bière. La pâte doit être bien lisse. Ajoutez enfin la cuillère à soupe d’huile d’olive. Laissez reposer 1h au frais.

Au bout d’une heure sortez la pâte à crêpe (rajoutez un peu de lait si elle a trop épaissie, mais pour moi ça allait). Huilez légèrement, à l’aide d’un sopalin, une poêle et cuisez les crêpes une à une.

Tartinez-les de la garniture de votre choix, ici par exemple avec ma sauce caramel au café, mais vous avez aussi l’option ananas caramélisé et sauce caramel, ou encore une confiture maison, ou une sauce caramel à la fleur de sel.

Crêpes à la flamande pour la Ronde Interblog #34

Pour ma cinquième participation à la Ronde Interblog, j’ai eu le plaisir de choisir une recette chez Jojo, du blog Nuage de Lait. Et c’est Jessica qui est venue piochée chez moi (et je vais aller bien vite découvrir quelle recette elle a bien pu choisir).

Après avoir parcouru une bonne partie du blog de Jojo, j’ai fini par jeter mon dévolu sur ses crêpes flamandes. Depuis le temps que mon fiancé m’en réclamait c’était l’occasion de lui faire plaisir ! Et ça a été le cas car ces crêpes à la bière étaient très bonnes. Je les ai décliner en version salée (sans rhum) et en version sucrée accompagnées de pommes caramélisées !
IMG_9492

Pour une dizaine de crêpes :

2 œufs
165g de farine
33cL de bière blonde (1664 ici)
1 pincée de sel
60g de beurre fondu
un bouchon de rhum brun

Mélangez la farine et le sel puis ajoutez un peu de bière et le rhum (sauf si vous voulez utiliser un peu de pâte en crêpes salées).
Incorporez un à un les oeufs battus. Ajoutez ensuite le beurre fondu puis le reste de bière.
Laissez reposer un peu (une nuit ici mais 1h suffit).

Graissez une poêle à crêpes avec un morceau de beurre, faites-la chauffer, puis versez une petite louche de pâte. Tournez la poêle pour bien étaler la pâte sur toute la surface de la poêle et laissez cuire à feu moyen-fort 2  minutes environ ; retournez la crêpes puis laissez cuire sur l’autre face.
Servez aussitôt avec la garniture de votre choix (sucre, confiture, Nutella, ou encore ces pommes caramélisées)…

Cake fondant carotte, Maroilles et bière

Un cake original et « parfumé » avec ce Maroilles. Et une association parfaite entre la carotte et le Maroilles. Et comme il me fallait quelque chose de simple et pratique à manger en pique-nique dans le train c’était idéal. 

Pour une cake :

285g de carottes (poids épluchées)
1 oignon
200g de Maroilles
2 œufs
10cL de bière blonde
150g de farine
1 sachet de levure
1cc de piment d’espelette
1 pincée de sel
huile d’olive

Épluchez l’oignon et coupez-le en petits morceaux. Faites-le revenir et légèrement colorer dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Lavez et épluchez les carottes. Râpez-les au robot (je n’ai pas pris la râpe la plus fine ici et l’épaisseur était nickel). Ajoutez les carottes râpées dans la poêle et faites suer à feu moyen-fort pendant 10 minutes environ, en remuant très régulièrement. Laissez ensuite tiédir.
Préchauffez le four à 200˚C.
Une fois les carottes tièdes, ajoutez la farine, la levure, le piment d’espelette et le sel préalablement mélangés et enrobez bien les carottes de cette poudre. Ajoutez ensuite les œufs, puis la bière et enfin le Maroilles coupé en morceaux. Mélangez et versez cet appareil dans un moule à cake. Enfournez pour 15 minutes à 200˚C, puis baissez le four à 180˚C pour 30 minutes. Et là, si vous avez le ventre vide, les effluves sont insupportables dans tout l’appartement !!! Patience…
Ce cake se déguste de préférence tiède pour avoir le Maroilles coulant, mais il était également très bon dégusté à température ambiante dans le train Paris-Bordeaux !

Merci encore Clorane pour ce petit délice.