Mousseline d’artichauts et saumon fumé

Une petite entrée rapide à préparer et délicieuse qui a ravie les papilles de mon chéri. A déguster avec un petit verre de champagne…
Mousseline d'artichaut au saumon fumé

Pour 2 verrines :

6 coeurs d’artichaut surgelés
1 échalote
90g de fromage blanc
10g de parmesan râpé
le jus d’1/2 citron
sel, poivre
saumon fumé

Faites cuire les fonds d’artichaut dans une casserole d’eau bouillante puis égouttez-les.
Epluchez et émincez l’échalote.
Placez dans le bol du robot mixeur tous les ingrédients sauf le saumon fumé et mixez jusqu’à l’obtention d’une purée-mousseline.
Versez la préparation dans deux verrines et réservez au frais.

Au moment de servir dressez sur chaque verrine une tranche de saumon fumé et servez.

Mousseline d’artichaut et dés de saumon frais

Une petite entrée qui fera son effet pour un repas de fêtes ou avec vos invités. Ce sont les verrines que j’ai préparé pour notre dîner en amoureux de réveillon du 31.
IMG_0887

Pour 4 verrines :

400g de fonds d’artichauts (en conserve ici – poids égoutté)
1 échalote
1 yaourt nature (125g)
20g de parmesan râpé
le jus d’1/2 citron + pour le saumon
160g de saumon cru
sel, piment d’espelette

Egouttez les fonds d’artichauts. Coupez-les en 4 et placez-les dans le bol du mixeur. Ajoutez le yaourt, l’échalote émincée, le parmesan, le jus de citron, une pincée de sel et de piment d’espelette. Mixez le tout pour obtenir une purée.
Répartissez cette purée dans des verrines et réservez au frais.
Quelques minutes avant de servir découpez le saumon en petits cubes, salez et citronnez. Répartissez ces dés de saumon sur la mousseline d’artichauts et servez.

Tartinade d’artichaut au parmesan et pignons de pin

Ayant acheté deux beaux artichauts au marché, je les ai cuits à la vapeur pour que mon fiancé et moi en dégustions les feuilles trempées dans une vinaigrette et j’ai décidé de conserver les cœurs pour confectionner une tartinade. J’avais en effet aperçu sur la blogosphère plusieurs recettes de tartinade à base d’artichauts qui m’avaient donné bien envie de m’y mettre aussi. Pour cette première j’ai décidé de l’agrémentée de pignons de pin réduits en poudre. Cette tartinade était bien bonne, légère, fraîche, idéale pour un petit apéro, à tartiner sur des toasts ou des blinis (ceux au tahiné s’y prêteraient parfaitement, mais ici je l’ai tartiné sur mes blinis de courgettes et saumon fumé que j’avais préparés le même jour).

Verdict : tartinade adoptée et à décliner avec bien d’autres graines et ingrédients à marier à l’artichaut (des olives pourquoi pas).

Pour un petit bol de tartinade :

2 beaux fonds d’artichauts (frais ici mais en surgelé cela conviendrait également par contre je pense qu’ils sont plus petits donc il faudrait en prévoir plus)
20g de pignons de pin grillés réduits en poudre
20g de parmesan
1 échalote
60g de fromage blanc à 0% de MG
20g de crème liquide à 5% de MG
le jus d’1/2 citron
1cc d’huile d’olive
sel, poivre

Faites cuire les fonds d’artichauts à la cocotte-minute pendant 15 minutes environ (comme j’avais les artichauts entiers ici j’ai fait cuire le tout à la cocotte-minute pendant 20 minutes). Égouttez-les ensuite et passez-les sous l’eau froide.
Laissez refroidir puis coupez-les en gros morceaux.
Épluchez et émincez grossièrement l’échalote.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur (vous pouvez également écraser le tout à la fourchette) avec une pincée de sel et de poivre et mixez le tout jusqu’à obtenir la consistance d’une tartinade. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Réservez au frais 1h au minimum, puis servez sur des toasts ou blinis maison.

Artichauts à la romaine

Lors de notre petit voyage à Rome (une surprise de mon fiancé pour nos vacances d’avril, d’ailleurs si vous cherchez de bonnes adresses pour remplir vos estomacs gourmands n’hésitez pas à consulter ma page Escapades Gourmandes…), nous avions pu goûter une spécialité délicieuse que sont les artichauts à la romaine. Il s’agit d’artichauts marinés dans l’huile et herbes qui sont bien tendres et sur lesquels on peut du coup tout manger (les feuilles et la tige !).
J’ai essayé ici de reproduire un semblant de cette recette, les saveurs sont bien là, par contre la cuisson et peut-être la découpe des artichauts est un peu à revoir (car certaines feuilles étaient encore trop dures pour être mangées entières). Mais nous nous sommes tout de même bien régalés et ça nous a fait un petit souvenir d’Italie…

Pour une entrée pour 2 personnes :

4 petits artichauts (si vous trouvez des poivrades c’est l’idéal)
2 gousse d’ail
2cs de persil haché
1cs de thym
3cs d’huile d’olive
5cL d’eau
sel, poivre
eau citronnée

Lavez les artichauts. Éliminez les feuilles extérieures, plus dures (environ 2 couches). Coupez les tiges en conservant 1cm sur chaque artichaut. Nettoyer les tiges coupées et placez-les dans l’eau citronnée (pour éviter qu’elles noircissent).
Coupez le bout des feuilles d’artichauts sur 1 à 2 cm environ. Écartez les feuilles des artichauts et, à l’aide d’une petite cuillère (à dent pour faciliter), éliminez les poils au niveau du cœur. Passez les artichauts sous l’eau (en ciblant bien les cœur pour éliminer les quelques poils restants puis placez les artichauts dans l’eau citronnée.

Hachez l’ail, le persil et le thym et mélangez ces trois ingrédients ensemble avec une pincée de sel.
Sortez de l’eau citronnée les artichauts et leurs tiges et égouttez-les. Remplissez alors le cœur de chaque artichaut avec une cuillerée du mélange d’herbes aillé.
Dans une casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, disposez les artichauts farcis, tête vers le bas, et comblez les vides entre deux pièces par des morceaux de tiges; arrosez-les d’un filet d’huile et de sel et chauffez à feu vif pendant une minute environ. Ajoutez ensuite de l’eau jusqu’à la mi-hauteur de la tête des artichauts, couvrez la casserole et laissez cuire à feu moyen entre 30 à 40 minutes. Les artichauts doivent être bien tendres. Servez ces artichauts à la romaine chauds ou tièdes, en entrée ou en accompagnement, comme le font les italiens.

Terrine tiède à la fourme d’Ambert, artichaut, pomme et jambon cru

J’ai trouvé cette idée de recette sur le site de la fourme d’Ambert. Par contre j’ai dû modifier la plupart des quantités et le temps de cuisson car ça ne convenait pas du tout. Le résultat avec mes modifs était assez concluant, pas présentable du tout mais très bon, avec ce mariage de saveurs !!!

Pour 6 personnes (en entrée) :

200g de fourme d’Ambert
3 tranches de jambon cru
1 pomme (Golden ici)
20g de pignons de pin grillés
20g de noix
1 cœur d’artichaut
2cc de thym
100g de crème liquide à 3% de MG
150g de lait
2 œufs
sel, poivre

 Faites cuire l’artichaut à la cocotte-minute pendant 10 minutes environ. Laissez refroidir, puis retirez les feuilles d’artichaut pour récupérer le cœur que vous couperez en petits morceaux.
Lavez la pomme, coupez-la en fins quartiers et faites-la cuire au four 15-20 minutes à 160˚C.
Chemisez un moule à cake en silicone des tranches de jambon cru. Préparez l’appareil à flan en battant les œufs, le lait, la crème, le thym, les noix et pignons mixés légèrement, du sel et du poivre.
Découpez la fourme en petits morceaux.
Préchauffez le four à 150˚C.
Répartissez les ingrédients dans le moule à cake : déposez des morceaux de fourme, d’artichauts et de pommes, renouvelez l’opération puis versez l’appareil à flan. Cuisez la terrine au bain-marie au four pendant 1h30 au moins. Laissez refroidir à température ambiante, puis réfrigérez toute une nuit. Le lendemain, coupez des tranches épaisses de terrine et enfournez pour une dizaine de minutes au four à 180˚C. Servez chaud avec une salade d’endives.

C’est pour la cuisson que j’ai eu le plus de mal car la recette indiquait une cuisson au bain-marie 1h à 120˚C, j’ai déjà du laisser 1h30. Et le lendemain comme la terrine était beaucoup trop liquide j’ai du recuire au moins 30 minutes à 180˚C. Mais bon une fois que la cuisson a été bonne le résultat était très bon.