Pannacotta au concombre, coriandre & citron vert

Une petite entrée fraîcheur pour accompagner ces beaux jours tant attendus. Rapide à préparer, légères pour commencer un repas, délicates en bouche avec les notes de coriandre, je vous laisse découvrir ces pannacottas.
Pannacotta concombre, coriandre, citron vert

Pour 6 verrines :

1 concombre
10cL de crème semi-épaisse (parce que j’en avais d’ouverte mais avec de la liquide ça marche aussi)
20cL de lait
200g de fromage blanc
1cc rase d’agar agar
une dizaine de branches de coriandre
3cs de citron vert
1/2m de piment vert coupé très finement
sel, poivre

Lavez la coriandre et récupérez les feuilles.

Épluchez et râpez le concombre avec la coriandre. Egouttez-le dans une passoire et le pressant entre vos mains.

Placez le lait, la crème, le fromage blanc et du sel dans une casserole. Délayez-y l’agar agar, ajoutez le piment, puis portez à ébullition pendant 30 secondes environ. Retirez du feu.
Mélangez le tout avec le concombre égoutté et poivrez.
Versez la préparation dans des verrines et placez au frais 2 heures environ.

Servez bien frais.

Cheesecake aux asperges vertes

L’année dernière je vous avais proposé plusieurs versions de cheesecakes salés et sans cuisson, dont mon préféré était celui au concombre, miel et pignon (il faudra que je songe à le refaire, il était tellement frais et léger…un délice).
Cette version est un peu plus copieuse avec des asperges vertes mixées en purée dans l’appareil fromager.
Cheesecake asperges vertes

Pour 4 cheesecakes individuels :

100g de crackers maison
50g de beurre fondu
200g d’asperges vertes crues
150g de fromage frais
200g de fromage blanc (à 0% de MG)
2cs de citron
1/2cc d’agar agar
1/2cc de moutarde
sel, poivre

Au robot réduisez les crackers en poudre. Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez. Répartissez ce mélange dans des ramequins individuels. Tassez bien à l’aide d’une cuillère ou du fond d’un verre. Placez au frais pendant le reste de la préparation.

Dans une casserole d’eau bouillante, faites cuire pendant une dizaine de minutes les asperges coupées en tronçons de 5cm environ. Egouttez-les ensuite et réduisez-les en purée au robot.
Détendez le fromage frais et le fromage blanc en les fouettant vivement (au robot pour mois). Ajoutez la moutarde et la purée d’asperge. Salez et poivrez à votre convenance.
Faites bouillir le jus de citron avec l’agar-agar. Ajoutez ce jus à la préparation précédente.
Répartissez la préparation au fromage blanc dans les moules et réfrigérez au moins 3 heures.
Dégustez bien frais.

Panna cottas au pesto d’épinard

J’avais beaucoup apprécié mes premières expériences de panna cottas salées, au brocoli et tomates confites, et une autre au caviar d’aubergine. Avec mon pesto d’épinards réalisé en début du mois j’avais bien envie de tester en panna cotta. Un petit plaisir à déguster en apéro-entrée.
IMG_0731

Pour 4 panacottas :

25cL de crème liquide entière
15cL de lait
2cs de pesto d’épinard (aux amandes, pistaches et pignons)
1g d’agar-agar
60g de parmesan râpé
sel, piment d’espelette

Versez dans une casserole la crème, le lait, le pesto placez-la sur feu vif.
Ajoutez l’agar-agar et laissez mijoter à petits bouillons pendant 30 secondes. Ajoutez alors le parmesan.
Versez le mélange dans des verrines et laissez refroidir. Placez ensuite au frais pendant 2 heures.
Servez froid, avec des petits biscuits salés, par exemple des biscuits au thym, sésame et emmental.

Cheesecake à la ricotta et pesto d’épinards frais

Encore une petite douceur salée, j’aime tellement ces petits cheesecakes salés sans cuisson ,c’est frais et on peut les décliner avec plein d’ingrédients. Et pour cette fois-ci c’est avec mon pesto d’épinard et c’était un délice.
IMG_0679

Pour 4 cheesecakes moyens:
Pour la base :
100g de crackers maison au pavot et sésame
40g de beurre
Pour la garniture :
250g de ricotta
100g de fromage blanc 0%
200g de pesto d’épinard
2cs de jus de citron
1/2cc d’agar agar
sel, poivre

Au robot réduisez les crackers en poudre. Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez. Répartissez ce mélange dans des ramequins individuels. Tassez bien à l’aide d’une cuillère ou du fond d’un verre. Placez au frais pendant le reste de la préparation.

Détendez la ricotta et le fromage blanc en les fouettant vivement. Ajoutez le pesto d’épinard. Salez et poivrez à votre convenance.
Faites bouillir le jus de citron avec l’agar-agar. Ajoutez ce jus à la préparation précédente.
Répartissez la préparation au fromage blanc dans les moules et réfrigérez au moins 3 heures.

Panna cotta au caviar d’aubergines et son pesto de tomates confites

Pour changer des soupes froides d’été mais rester dans les douceurs fraîches, ces panna cottas sauront titiller vos papilles avec ce mariage de saveurs.
IMG_0256

Pour 4 petites pannas cottas :

1 aubergine
1 gousse d’ail
2 branches de thym
1cc de cumin
2cc de graines de sésame dorées
30g de pignons de pin
sel, poivre
30cL de crème liquide à 5% de MG
2g d’Agar Agar
4cs de pesto de tomates confites maison (pesto rosso)

Préchauffez le four à 200°C.

Lavez l’aubergine et placez-la sur une feuille de papier alu avec la gousse d’ail, le thym et du sel. Refermez bien la feuille d’alu et enfournez pour 45 minutes. Laissez ensuite tiédir puis prélevez la chair de l’aubergine à l’aide d’une cuillère.
Dans un mixeur, placez la chair des aubergines, le cumin, les graines de sésame et les pignons. Salez et poivrez puis mixez finement. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement.

Dans une casserole faites chauffer la crème avec l’agar agar et porter à ébullition pendant  30sec. Retirez la crème du feu et versez-la sur la purée d’aubergine. Mélangez, doucement pour ne pas faire entrer d’air, jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Versez l’appareil dans des verrines ou dans des moules à muffins (en silicone ici ce qui facilite la phase pour démouler).
Laissez refroidir les panna cottas puis placez-les au réfrigérateur au moins 3 heures.

Préparez le pesto de tomates confites selon la recette.

Servez les panna cottas démoulées ou non, accompagnées du pesto de tomates confites, et pourquoi pas d’un crackers maison.

Panna cottas à l’amande amère et pignons de pin caramélisés

\Voici des panna cottas toutes simples, mais délicieuses : entre l’arôme d’amande amère qui parfume très subtilement la crème , et ces pignons caramélisés qui apportent de la gourmandise et du croquant, l’association est parfaite.
IMG_9631

Pour 4 panna cottas :

35cL de crème liquide à 5% de MG
15cL de lait
20g de sucre en poudre
1g d’agar agar (l’équivalent d’une demi cuillère à café environ)
1cc d’extrait d’amande amère
Pour les pignons caramélisés :
40g de sucre
40g de pignons de pins

Dans une casserole mélangez le lait, la crème fraîche, le sucre, l’amande amère et l’agar agar. Faites chauffer, portez à ébullition et laissez bouillir pendant 30 à 40 secondes.
Retirez ensuite du feu, mélangez bien et versez dans des verrines. Laissez refroidir puis placez au frigo pour 4 heures.

Préparez le croquant aux pignons. Faites fondre le sucre dans une casserole (sans remuer à la cuillère, juste en inclinant la casserole si besoin d’homogénéiser). Lorsque le caramel prend une belle couleur blonde, ajoutez les pignons de pin et mélangez-les au caramel pour bien les enrober. Versez ce croustillant sur du papier sulfurisé et placez-le au réfrigérateur.

Pour servir les panna cottas, concassez le croustillant aux pignons sur les panna cottas, et dégustez.

Panna cotta au lait de coco

Après mes premières expériences de  pannacotta globalement réussies (alors que je n’étais pas fan de ces douceurs, du fait de l’aspect gélatineux), j’ai eu envie de les décliner à d’autres parfums. En voici délicieusement parfumée au lait de coco pour un voyage dans les îles…
IMG_9401

Pour 6 pana cottas :

35cL de crème fraîche liquide (5% de MG ici)
30cL de lait de coco
1 gousse de vanille
2g d’agar-agar (l’équivalent d’une cuillère à café rase)
40g de miel

Dans une casserole, faites chauffer la crème et le lait de coco.
Fendez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, grattez-la (à l’aide d’un petit couteau) pour en récupérer les graines et ajoutez-les dans la casserole.
Portez le tout à ébullition.
Une fois le mélange bouillant, retirez la casserole du feu, ajoutez l’agar-agar et mélangez au fouet.
Ajoutez le miel, mélangez à nouveau et portez de nouveau à ébullition.
Retirez ensuite du feu, versez dans des verrines et placez-les au frais au moins 3 heures.

Dégustez ces panna cottas bien froides, une fois qu’elles auront pris au frais.

Panna cottas au Nutella

Houlala, comment ne pas résister à ces petites douceurs que sont les panna cottas, et si c’est au Nutella en plus, plus rien ne me retient !
Attention simplement au dosage de l’agar-agar car un soupçon en trop et vos panna cottas seront trop prises !
IMG_9449
Allez je ne vous fais pas saliver plus longtemps, voici la recette.

Pour 2 panna cottas :

20cL de crème liquide à 5% de MG
80g de Nutella
1/2cc d’agar-agar

Dans une casserole, délayez l’agar-agar dans la crème liquide puis ajoutez le Nutella. Mettez à chauffer à feu doux pour faire fondre le Nutella, en remuant régulièrement.
Portez à petits bouillons puis laissez frémir 30 secondes.
Versez dans deux verrines et laissez refroidir à température ambiante puis placez au frais pendant environ 4h.

Dégustez bien frais. Humm un délice pour les amateurs de Nutella…

Panna cottas au brocoli et tomates confites

Après ma première expérience de panna cotta sucrée, en voici une en version salée, qui m’avait fait de l’œil chez Carole. Cette version m’a beaucoup plu, ainsi qu’à mes invités, c’était très original, bien frais, onctueux mais absolument pas gélatineux (ce que je n’aime pas du tout). Je vous les recommande et j’essayerai de les décliner bien vite à d’autres saveurs.
IMG_9040

Pour 6 panna cottas :

20cL de crème liquide à 5% de MG
30cL de lait
375g de brocoli cuit (1 petit brocoli ou une moitié d’un gros)
50g de tomates confites (maison ici)
2g d’agar-agar
1 feuille de laurier
1 pincée de paprika
sel, poivre
quelques crackers salés au thym (maison) pour la déco

Lavez le brocoli et cuisez les sommités 5 minutes environ dans l’eau bouillante salée (la lame d’un couteau plantée dans un sommité doit s’enfoncer très facilement pour pouvoir réduire le brocoli en purée). Une fois cuit égouttez le brocoli.
Mixez les bouquets de brocoli au robot (vous pouvez en gardez quelques-uns pour la déco finale) et réservez cette purée.

Préparez la panna cotta : faites chauffer le lait et la crème dans une casserole jusqu’à légers frémissements. Retirez ensuite du feu et ajoutez le laurier et le paprika. Salez et poivrez. Laissez infuser une dizaine de minutes puis retirez la feuille de laurier et laissez refroidir.
Ajoutez ensuite l’agar agar, mélangez et portez le mélange à ébullition pendant une vingtaine de secondes.
Versez ce mélange sur les brocolis mixés et mélangez, doucement pour ne pas faire entrer d’air, jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

Versez la préparation dans des verrines et laissez refroidir.
Réservez ensuite au frais pendant au moins 2h, le temps que la panna cotta prenne.

Servez bien frais avec un morceau de brocoli en déco et/ou un cracker salé.