Crème onctueuse au café

Je vous recommande à tous ces délicieuses crèmes au café, et même à tous ceux qui n’apprécient pas tant le café, ou ceux qui n’en boivent pas (pour preuve je ne bois pas de café et je suis tombée en extase devant ces crèmes, tant elles sont fondantes, onctueuses, crémeuses… Un délice je vous assure.
IMG_9908

Pour 4 crèmes :

20cL de crème fraîche liquide (à 5% de MG ici)
20cL de lait
8cL de café fort (café soluble ici)
5 jaunes d’œuf
50g de sucre
1/2cc de maïzena
1 gousse de vanille

Dans une casserole faites chauffer à la limite de l’ébullition le lait, la crème et la vanille fendue et grattée et ses graines récupérées. Ajoutez alors le café et laissez infuser quelques minutes.

Préchauffez le four à 120˚C et préparez un bain-marie pour les petites crèmes.

Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajoutez ensuite la maïzena, puis le mélange infusé. Reversez le tout dans la casserole et faites épaissir à feu moyen en fouettant régulièrement (pendant 5 à 10 minutes). Versez la préparation dans des ramequins allant au four et déposez-les dans le plat pour la cuisson au bain-marie. Enfournez et faites cuire au bain-marie pendant 40 minutes.
Laissez refroidir les crèmes à température ambiante puis placez-les au frais au moins 3 heures.

Dégustez ces crèmes bien froides, avec des biscuits secs par exemple.

Flan coco brésilien ou Quindim

Une recette toute simple qui vous fera voyager dans les îles ou au Brésil. Un petit plaisir pour les papilles, à déguster seul ou avec une salade de fruits exotiques et pourquoi pas une sauce chocolat pour les plus gourmands…
IMG_9843

Pour 6 personnes :

150g de noix de coco râpée
3 œufs entiers
6 jaunes d’œufs
15g de beurre
100g de sucre
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le beurre au micro-onde. Fouettez les œufs entiers et les jaunes avec le sucre, puis ajoutez le beurre fondu, la noix de coco râpée et le sel.

Beurrez un moule plutôt petit mais haut et saupoudrez le de sucre. Pour ma part c’était malheureusement un moule à manquer de 20cm de diamètre, et en silicone donc non beurré ni sucré.
Versez la préparation dans le moule et enfournez au bain-marie pour 20 minutes environ, il faut que le gâteau soit doré. Pour un gâteau plus épais prévoyez peut-être 30 minutes.

Laissez refroidir puis dégustez.

Crèmes brûlées à la noix de coco et gingembre

Des crèmes brûlées qui vous feront voyager au cœur des Îles, riches en saveurs et tellement gourmandes sous cette couche craquante. Merci à Fimère, du blog « Aux délices gourmets« .
IMG_9574

 Pour 4 crèmes:

30cL de crème semi-épaisse (je n’avais plus que ça mais le résultat était très bon)
20cL de lait
30g de noix de coco râpée
12g de gingembre frais finement râpé
4 jaunes d’œufs
25g de sucre
cassonade pour caraméliser

 Dans une casserole, sur feu doux, portez presque au point d’ébullition la crème, le lait, la noix de coco et le gingembre. Retirez du feu et laissez infuser à couvert pendant 15 minutes environ.
Passez ensuite le tout au chinois en pressant bien contre les parois pour extraire tout le jus.
(J’ai conservé le résidu, qui n’est autre que de la noix de coco et du gingembre, pour déguster avec de l’ananas frais).

Battez les jaunes d’œufs et le sucre pendant 5 minutes environ. Ajoutez progressivement la crème chaude.
Posez le saladier sur une casserole d’eau frémissante et remuez 10 minutes au bain-marie, jusqu’à ce que la crème ait légèrement épaissi et nappe la cuillère.

Préchauffez le four à 150˚C.
Versez la préparation dans 4 ramequins à crème brûlée et faites cuire dans un bain-marie au four pendant 25 minutes. Laissez refroidir puis réfrigérez au moins 3h.

Au moment de servir, saupoudrez de cassonade et caramélisez au chalumeau.

Tarte à la ganache chocolat et crème brûlée vanillée

Quelle tuerie cette tarte. Pour les gourmandes comme moi ça ne pouvait que me plaire !! Mais alors on oublie le décompte des calories et on savoure chaque bouchée !!! Car il y en a à savourer : sous cette couche craquante caramélisée se cache une crème vanillée onctueuse qui surmonte une ganache fondante au chocolat…
IMG_9791

Pour 6 à 8 personnes :
Pour la pâte sablée aux pignons de pin :
120g de beurre ramolli
25g de sucre glace
25g de poudre de pignons de pin (pouvant être remplacée par de la poudre d’amande ou de noisette)
1 œuf
240g de farine
Pour la ganache au chocolat : 
175g de chocolat noir
200g de crème liquide à 5% de MG
Pour la crème brûlée : 
20cL de lait
30cL de crème liquide
1 gousse de vanille
50g de sucre
4 jaunes d’œuf
20g de farine
20g de maïzena
25g de beurre
cassonade pour brûler

 
Commencez par préparer la pâte à tarte.
Malaxez le beurre en pommade, ajoutez le sucre glace, la poudre de pignons et une pincée de sel. Mélangez puis incorporez l’œuf. 
Ajoutez ensuite la farine et mélangez. 
Formez une boule, filmez-la et conservez au frigo toute une nuit.
Le lendemain faites cuire la pâte a blanc, 15 min à 180°C, avec des haricots secs dessus, puis 5 minutes sans les haricots secs. Sortez du four et laissez tiédir.

Préparez la ganache au chocolat en portant à ébullition la crème fraîche. Versez la ensuite en trois fois sur le chocolat râpé en remuant jusqu’à ce obtenir une ganache lisse et brillante. Versez cette ganache sur le fond de tarte tiédi et laissez refroidir.

Pour la crème vanillée, faites chauffer le lait et la crème. Fendez la gousse de vanille dans la longueur pour en récupérer les graines avec la pointe d’un couteau ; placez ces graines dans un saladier avec les jaunes d’œuf, le sucre, la farine et la maïzena. Fouettez le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène, puis versez le lait chaud dessus tout en continuant à fouetter.
Reversez ce mélange dans la casserole et laissez cuire à feu moyen en remuant à la spatule jusqu’à ce que la crème épaississe mais sans la faire bouillir. Ajoutez alors le beurre en petits morceaux, mélangez et laissez refroidir.
Quand la crème a refroidi répartissez-la sur la ganache au chocolat.
Placez la tarte au frais au moins une heure.

Au moment de servir, saupoudrez la cassonade sur la crème faites-la caraméliser au chalumeau. Servez aussitôt.

Tarte aux pommes croustillante à la crème de cannelle

Cette recette fait le tour de la blogosphère, et aujourd’hui je comprends pourquoi. C’est un délice !!!
Un mariage de texture entre le fondant de l’appareil, le croustillant des amandes caramélisées et l’acidité sucrée des pommes, le tout réhaussé par la note de cannelle. Rien à redire, je vous la recommande.
IMG_9644

Pour 8 personnes

une pâte sablée à la poudre d’amande ici (mais une version nature conviendra parfaitement)
5 petites pommes
65g de sucre
25cL de lait
3 jaunes d’œufs
35g de Maïzena
2cc de cannelle
Pour le croustillant :
60g d’amandes effilées
20g de beurre
2csde sucre (20g)

Étalez la pâte sablée sur le plan de travail et foncez un moule à tarte. Placez-la au frais pendant la préparation de la garniture.

Préchauffez le four à 180˚C.

Lavez les pommes et coupez-les en fines lamelles.
Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs et le sucre. Versez le lait petit à petit puis incorporez la maïzena. Mélangez bien le tout. Ajoutez enfin la cannelle et mélangez une dernière fois.

Disposez les lamelles de pommes sur le fond de tarte piqué à la fourchette, en prenant soin de les serrer. Versez la crème à la cannelle dessus puis enfournez 30 minutes.
Laissez refroidir à température ambiante.

Pour le croustillant :
Faites fondre le beurre dans une poêle. Ajoutez le sucre et les amandes effilées. Faites-les cuire, sans cesser de remuer, jusqu’à ce que celles-ci aient une jolie teinte dorée.
Répartissez aussitôt sur la tarte aux pommes.

Dégustez froide ou légèrement tiédie, un délice !

Royale de céleri au pesto

Après le duo très réussi céleri-pesto en version financier salé, je n’ai pu m’empêcher de le décliner en version royale (mon petit plaisir de recette à faire et à déguster).
IMG_9690

Pour 6 royales :

500g de céleri-rave cru (400g poids épluché)
1 œuf
3 jaunes d’œuf
150cL de lait
1 cube de bouillon de légume bio
1L d’eau
50g de pesto
30g de parmesan râpé + 4cc pour gratiner

Épluchez et coupez le céleri en cubes et lavez-les.
Dans une casserole, portez à ébullition 1L d’eau, dissolvez-y le cube de bouillon et faites cuire le céleri pendant 10 à 15 minutes (jusqu’à ce qu’il soit très tendre et s’écrase facilement en purée).
Égouttez ensuite le céleri en conservant 120g de bouillon.
Au robot mixez le céleri jusqu’à l’obtention d’une purée très fine.

Préchauffez le four à 160°C et préparez un bain marie pour y cuire les crèmes.

Dans un saladier, battez les jaunes d’œuf et l’oeuf entier. Ajoutez le lait tout en continuant de battre. Ajoutez ensuite la purée de célri, une pincée de sel et de poivre et mélangez. Incorporez alors le parmesan, le pesto et le bouillon de cuisson conservé. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Répartissez le mélange dans des ramequins et laissez cuire au bain marie pendant 35 minutes.
Laissez ensuite refroidir puis entreposez au frigo au moins 3h.

Juste avant de servir, parsemez les crèmes de parmesan râpé et faites gratiner les crèmes 5 minutes sous le grill du four.

Petits pots de crème au chocolat de Christophe Felder

Quel délice ces crèmes au chocolat, attention elles sont addictives !!!
IMG_9368

Pour 5-6 crèmes :

160g de chocolat noir
20cL de lait
20cL de crème liquide
4 jaunes d’œufs
30g de sucre

Hachez le chocolat au robot ou au couteau.
Faites bouillir le lait et la crème liquide.
Battez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à obtention d’un mélange onctueux.
Versez ce mélange dans le mélange crème/lait et faites cuire comme une crème anglaise sur feu doux, sans laisser bouillir, pendant 5 minutes, en remuant sans arrêt.
Versez cette crème chaude sur le chocolat en trois fois en mélangeant constamment.

Versez la préparation dans des petits pots, laissez refroidir puis mettez au réfrigérateur au minimum 3h pour que les crèmes prennent.

Cannelés aux champignons et comté

De délicieux petits cannelés à déguster pour l’apéro ou la mise en bouche. Fondants, gourmands, rien que du bonheur.
IMG_9580

Pour la recette je suis repartie de la même base que celle de mes cannelés figue-brebis (délicieux également… mais pas encore de saison).

Pour une vingtaine de petits cannelés et une vingtaine de gros :

50cL de lait
50g de beurre
200g de farine
2 œufs
2 jaunes d’œufs
140g de comté fraîchement râpé
250g de champignons blancs
sel, piment d’espelette
huile d’olive

Lavez les champignons et coupez-les en lamelles. Faites-les revenir dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Laissez cuire ensuite à feu moyen-doux pendant une bonne dizaine de minute pour que les champignons soient tendres et aient rendu leur eau. Égouttez-les et réservez.

Préchauffez le four à 220°C.
Pendant la cuisson des champignons, préparez l’appareil à cannelé.
Faites bouillir le lait avec le beurre. Dans un saladier battez les œufs et jaunes d’œufs puis ajoutez la moitié de la farine et mélangez. Ajoutez une partie du mélange lait-beurre pour humidifier la pâte puis rajoutez le restant de farine et mélangez. Terminez par le mélange lait-beurre restant. Salez et ajoutez une pincée de piment d’espelette.
Ajoutez enfin le comté râpé et les champignons égouttés.
Répartissez la préparation dans les moules à cannelés (en silicone ici) et enfournez pour laisser cuire 10 minutes à 220°C. Baissez ensuite la température à 180°C et laissez cuire les petits cannelés 30 minutes et les gros 45 minutes.

Ces cannelés se congèlent très bien si vous en avez préparé en grande quantité. Pour les décongeler, passez-les au four à 180°C pendant 20 minutes environ.

Crèmes brûlées café caramel

Pour moi qui adore les crèmes brûlées mais qui veut toujours tester de nouvelles recettes, il est important que je trouve des idées pour les décliner à de nouvelles saveurs, parfums, épices…
IMG_9556

Pour cette fois-ci je suis allée trouver l’inspiration chez Sandra, en déclinant ses crèmes brûlées au café et caramel. Un délice très très gourmand que je vous recommande.

Pour 6 crèmes :

100g de crème liquide (1)
280g de lait
20g de grains de café soluble
40g de sucre (a)
120g d’eau
375g de crème liquide (2)
6 jaunes d’œuf
37g de sucre (b)
cassonade pour brûler

Versez la crème (1) et le lait dans une casserole, portez à petite ébullition et dissolvez-y les grains de café. Une fois le café dissout, éteignez le feu et réservez.

 Préchauffez le four à 150°C et préparez un grand moule pouvant accueillir les ramequins à crèmes brûlées pour une cuisson au bain-marie.

Dans une grande casserole à fond épais, versez le sucre (a) et chauffez à feu moyen pour que le sucre se liquéfie et se transforme en caramel. Laissez chauffer jusqu’à ce qu’il prenne une coloration caramel ambré. Il ne faut surtout pas mélanger à la cuillère, il faut simplement remuer la casserole pour homogénéiser.

Hors du feu et avec précaution, ajoutez petit à petit la moitié de la crème liquide (2) – attention aux éclaboussures – puis replacez la casserole sur feu doux en mélangeant jusqu’à dissolution complète du caramel (qui aura durcit légèrement au contact de la crème).
Ajoutez le reste de crème, et le  mélange lait-crème infusée au café puis mélangez pour obtenir une sauce homogène.

Dans un saladier battez les jaunes d’œufs et le sucre (b) et fouettez 1 ou 2 minutes juste le temps d’avoir un appareil homogène. Versez en filet la crème café-caramel chaude tout en continuant à fouetter pour éviter que les œufs « cuisent ».

Répartissez la préparation dans des ramequins à crème brûlée.
Placez-les dans le grand plat rempli d’eau (l’eau doit arriver à mi-hauteur des ramequins).
Enfournez et laissez cuire 45 à 50 minutes : les bords de la crème doivent être pris mais le centre doit rester tremblotant.

Laissez refroidir puis réfrigérez au moins 3 heures.
Au moment de servir, saupoudrez de cassonade et caramélisez le tout au chalumeau.

Royales de mâche au sésame

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas proposé une petite royale (sorte de crème brûlée salée), et bien en voilà une avant qu’il ne soit trop tard et que la mâche ne soit plus du tout de saison (et oui j’ai un peu beaucoup de retard entre mes publications et la réalisation des mes recettes).
IMG_9656

Ces petites royales sont délicieuses, avec ce parfum de sésame qui nous fait voyager.

Pour 4 royales :

150g de mâche
1 œuf
2 jaunes d’œuf
10cL de lait
50g de crème fraîche à 5% de MG
20g de pâte de sésame maison
parmesan râpé pour gratiner
sel, piment d’espelette

Préchauffez le four à 150°C.
Lavez la mâche et ébouillantez-la 2 minutes dans de une casserole d’eau bouillante. Égouttez-la bien, en la pressant entre vos mains. Réduisez-la en purée au mixeur et réservez.

Préparez l’appareil à crème brûlée. Battez les œufs (entiers et jaunes) avec le lait et la crème fraîche. Ajoutez la pâte de sésame et la purée de mâche et mélangez bien jusqu’à obtenir un mélange homogène. Assaisonnez de sel et piment d’espelette.
Répartissez la préparation dans des ramequins individuels et enfournez pour laissez cuire 30 minutes.
Sortez ensuite les royales du four et laissez-les refroidir. Réfrigérez ensuite pendant 1 à 2 heures.

Au moment de servir, saupoudrez un peu de parmesan râpé sur les crèmes et passez-les sous le grill du four pour gratiner. Servez donc les royales légèrement tiédies, et pour la décoration, je vous conseille de rajouter quelques bouquets de mâche fraîche et des graines de sésame grillées.