Cuisses de poulet laquées à l’orange, miel et moutarde

Hier je vous proposais ma recette piochée chez Virginie pour la Ronde Interblog et je vous expliquais qu’ayant eu tellement de mal à choisir, j’avais réalisé une deuxième recette de chez elle (et je pense qu’il y en aura bien vite d’autres…). Et bien la voici, ces cuisses de poulet sont croustillantes à l’extérieur (si vous mangez la peau grillée et laquée) et tendres et moelleuses à l’intérieur, et la sauce est très parfumée. Originale et simple, que demander de plus ?

IMG_0020

Bon ne regardez pas la tête du plat s’il vous plaît, j’ai mis 3 heures pour le ravoir !

Pour 4 personnes :

4 cuisses de poulet (250g chacune environ)
3cs de moutarde (45g)
3cs de miel (20g)
1cs de sauce soja
le jus d’une orange (85g)
sel, poivre
Pour préparer la sauce :
1cs de farine ou maïzena
25cL d’eau et 1 cube de bouillon de volaille (bio ici)

Pressez l’orange afin de récolter le jus.
Dans un bol, mélangez la moutarde, le miel, la sauce de soja et le jus d’orange. Ajoutez 1 petite pincée de sel et du poivre et mélangez bien au fouet.
Placez le poulet dans un grand plat allant au four, saler et poivre. Enduisez chaque cuisse de marinade. Versez le reste de marinade uniformément sur les cuisses et laissez au frais 2h minimum, en retournant les cuisses à mi-temps (pour ma part j’ai laissé mariner 4 heures).

Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez le plat avec le poulet et la marinade pendant 1h30 à 1h45 en arrosant les cuisses de marinade régulièrement et en les retournant à mi-cuisson.

En fin de cuisson récupérez la marinade dans un bol.
Versez le bouillon de volaille  dans une casserole et délayez-y la farine (ou maïzena pour moi). Ajoutez la marinade et laissez épaissir en remuant (une dizaine de minutes environ).
Servez le poulet bien chaud, nappez de sauce et accompagnez des pommes de terre cuites au four par exemple.

Dos de cabillaud en viennoise de parmesan

Une recette toute simple pour agrémenter un poisson blanc. Malheureusement je n’a pas de photo à vous proposer, nous avons tout dévorer trop vite !

Pour 2 personnes :

2 portions de dos de cabillaud
30g de beurre
10g de parmesan
25g de chapelure maison
sel, poivre

Dans le bol du mixeur placez le beurre, le parmesan et la chapelure et mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Déposez cette viennoise sur une feuille de papier sulfurisé et aplatissez le tout sur 1/2cm en rectangle, en plaçant une autre feuille de papier sulfurisé dessus et en étalant au rouleau à pâtisserie. Placez la viennoise au congélateur pendant 15 minutes ou au frais pendant au moins 30 minutes.

Préchauffez le four à 180°C.
Placez les portions de poisson dans un petit plat légèrement huilé. Salez et poivrez.
Sortez la viennoise et découpez-la en deux rectangles. Déposez un rectangle sur chaque morceau de poisson.
Enfournez et laisse cuire 18 à 25 minutes en fonction de l’épaisseur du poisson.
Servez avec un riz pilaf et un filet de citron.

Puddings aux filets de hareng fumé

Depuis que j’ai découvert la simplicité et le délice que sont les puddings salés, je ne m’en lasse pas (je n’en suis pas au même point que les financiers salés que je décline tous les week-ends, mais pas loin).
IMG_9507

Pour 6 puddings :

170g de pain rassis
210 g de lait
4 œufs
100g de gruyère râpé
200g de filets de harengs fumés
200g de pommes de terre écrasées
1cc de moutarde
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.

Émiettez le pain et faites-le tremper dans le lait quelques minutes pour le ramollir. Placez ensuite le tout dans le bol du mixeur et mixez grossièrement. Ajoutez les œufs, les pommes de terre écrasées et la moutarde et mixez de nouveau. Hors du mixeur, ajoutez le gruyère et le hareng coupé en petits dés. Assaisonnez de sel et de poivre.

Versez la préparation dans des moules à muffins (en silicone ici) et enfournez pour 25 à 30 minutes (la lame d’un couteau plantée dans un pudding doit ressortir juste humide).
Servez chaud, soit pour l’apéro, coupé en cube, soit en entrée ou plat complet avec une salade.

Paupiettes de porc aux carottes

En voici un plat réconfortant pour ce début de printemps encore un peu frais. À accompagner de tagliatelles, pommes de terre ou riz blanc, ces paupiettes feront le bonheur des estomacs affamés, des petits comme des grands.
IMG_9721

Pour 5 personnes (si vous comptez 2 paupiettes par personne) :

10 paupiettes de porc
2 tomates
5 carottes
1 oignon
1 échalote
5cL de vin blanc
huile d’olive
thym
laurier
sel, poivre

Épluchez et émincez finement les oignons et échalotes. Faites-les revenir dans une sauteuse avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Lavez les carottes, épluchez-les et coupez-les en fines rondelles. Ajoutez-les dans la sauteuse et faites-les revenir à feu moyen-fort pendant 5 à 10 minutes en remuant de temps en temps.
Ajoutez ensuite les paupiettes et faites-les revenir sur chaque face à feu moyen-fort. Une fois qu’elles sont bien colorées, ajoutez les tomates coupées en dés et le vin blanc. Baissez le feu, salez, poivrez et ajoutez du thym et du laurier. Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 20 minutes au moins. S’il n’y a pas assez de liquide, ajoutez un peu d’eau.

Servez les paupiettes bien chaudes avec des pâtes ou des pommes de terre.

Poulet tandoori

Voici une petite recette pour vous faire voyager…
Très simple à réaliser je vous la recommande.
IMG_9390

Pour 2-3 personnes :

400g de blanc de poulet
Pour la marinade :
1 gousse d’ail
2 oignons
5g de gingembre frais finement râpé
3cs de jus de citron
1 yaourt nature (125g)
2cs d’épices à tandoori
1cc de curcuma
sel, poivre
huile d’olive

La veille ou 6 heures avant la dégustation, préparez la marinade en mélangeant l’ail pilé, les oignons mixés et le gingembre râpé. Arrosez de jus de citron, incorporez le yaourt et toutes les épices. Salez et poivrez.

Ajoutez le poulet coupé en lanières et laissez mariner au minimum 6 heures.

Faites chauffer une poêle avec un filet d’huile d’olive, ajoutez le poulet égoutté et faites-le griller. Ajoutez ensuite la marinade et laissez mijoter 5 à 10 minutes.

Servez chaud avec un riz pilaf ou de la semoule.

Lasagnes au poulet, poireau et pesto

Pour changer des lasagnes à la bolognaise, des lasagnes aux épinards, porc et roquefort, ou encore végétariennes aux légumes du soleil, ah oui il y avait aussi la version aux asperges vertes et saumon fumé, un délice ; voici une version très sympathique au poulet et poireaux, le tout relevé par ce petit goût de pesto…
IMG_9354Très bonnes je vous les recommande.

Pour 4 personnes :

500g de blancs de poulet
6 poireaux
50g + 20g de pesto
20cL de crème fraîche liquide
huile d’olive
sel, poivre
une douzaine de feuilles de lasagne
Pour le gratiné :
50g de gruyère râpé
20g de chapelure
2cs de crème fraîche

Nettoyez les poireaux et coupez-les en fines rondelles. Faites-les cuire dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Salez, poivrez et réservez.
Coupez les blancs de poulet en petits morceaux et faites-les cuire dans une poêle avec un filet d’huile d’olive. Salez, poivrez. Une fois le poulet cuit (comptez une dizaine de minutes) baissez le feu et ajoutez 50g de pesto. Mélangez et réservez.

Mélangez la crème fraîche liquide avec les 20g de pesto restants.

Préchauffez le four à 180°C.

Passez maintenant au montage des lasagnes.
Versez dans le fond d’un plat à gratin une fine couche de crème au pesto.
Déposez ensuite dans l’ordre suivant :
– une couche de feuilles de lasagne la moitié de la poêlée de poireaux et la moitié du poulet
– et de nouveau une couche de feuilles de lasagne la moitié de la poêlée de poireaux et la moitié du poulet
– terminez par un rectangle de pâte, étalez un peu de crème fraîche sur le dessus, saupoudrez de gruyère râpé et de chapelure.

Enfournez et faites cuire 25 minutes. Terminez la cuisson par deux minutes en mode grill pour gratiner.
Servez bien chaud.

Filet de perche en crumble de pain d’épice et clémentine

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas proposé une recette de poisson, toute simple mais qui fera son effet, et qui permettra d’agrémenter de manière originale un poisson blanc. L’association des épices du pain d’épice et de la clémentine est très  réussie.
P1050027

Pour 6 personnes :

900g de filet de perche (que vous portionnerez en 6)
50g de pain d’épice (de préférence un bon pain d’épices et riche en épices)
10g de pain de mie
25g de beurre 1/2 sel froid
75g de zestes de clémentines bio
sel, poivre

Placez dans le bol du mixeur tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une sorte de chapelure ou viennoise. Étalez cette viennoise sur une feuille de papier sulfurisé, formez un rectangle sur 2-3mm d’épaisseur environ. Placez cette viennoise au frais pendant 30 minutes à 1h (ou au congélateur pendant15-20 minutes) pour qu’elle soit compacte.

Préchauffez le four à 200˚C.
Placez les filets de perche sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque de cuisson. Sortez la viennoise et découpez des rectangles de la taille des filets de poisson. Déposez un morceau de viennoise sur chaque filet. Enfournez pour 20 à 25 minutes, en fonction de l’épaisseur des filets de poisson.
Servez aussitôt, avec un filet de citron et accompagné de riz pilaf par exemple, ou comme ici avec de la courge spaghetti revenue à la poêle avec une échalote.

Tagliatelles (ou spaghettis) à la bolognaise

Pour changer de mes fantaisies et folies culinaires (comme la crème brûlée au panais d’hier), je reviens aux basiques et intemporels.
Je vous propose donc ici ma recette de spaghettis à la bolognaise – sauf que je me suis aperçue au dernier moment que je n’avais plus de spaghettis, ballot, j’ai donc utilisé des tagliatelles, pas bien grave en soi.
IMG_8989

Pour 2 ou 3 personnes :

500g de spaghettis ou tagliatelles
250g de bœuf haché
1 oignon
3 petites carottes
200g de sauce tomate maison
1 petite boîte de concentré de tomate
facultatif : 10cL de bouillon de légumes (ou de bœuf, ou encore de l‘eau)
huile d’olive
sel, poivre

Épluchez l’oignon et émincez-le finement. Faites-le revenir dans une sauteuse avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Lavez les carottes, épluchez-les et coupez-les en fines rondelles. Rajoutez-les aux oignons et faites-les cuire 5 minutes à feu moyen (en mélangeant régulièrement pour ne pas qu’elles colorent). Ajoutez ensuite la viande hachée et une pincée de sel et mélangez. Saisissez-la pendant 3 minutes puis baissez le feu. Ajoutez alors la sauce tomate maison et le concentré de tomate. Laissez mijoter à feu doux à couvert pendant 20 minutes environ. Si besoin mouillez avec le bouillon.

Pendant que la viande mijote, faites cuire les pâtes tel qu’indiqué sur le paquet puis égouttez-les.
Quelques minutes avant de passer à table ajoutez les spaghettis dans la sauce à la viande, poivrez et mélangez ; laissez mijoter de nouveau 5 minutes.
Servez ensuite bien chaud.

Lapin à la moutarde

En voici un bon petit plat d’hiver. Un bon petit lapin mijoté à la moutarde. Je ne vous fais pas saliver plus longtemps et je vous donne ma version.
IMG_9017

Pour 6 personnes :

1,6kg de lapin (un lapin et une cuisse en plus)
4 cuillères à soupe de moutarde forte environ
10cL de vin blanc sec
1 échalote grossièrement hachée
1 oignon finement émincé
1 gousse d’ail finement émincée
le jus d’un citron
1 branches de thym sec
5 feuilles de laurier
1cs de persil ciselé
10cL d’eau
2 cuillères à soupe de crème fraîche (facultatif)
2cs d’huile d’olive
sel, poivre

Enduisez les morceaux de lapin de moutarde à l’aide d’une cuillère à soupe.
Dans une large sauteuse mettez à chauffer à feu moyen l’huile. Faites dorer les morceaux de lapin dans la sauteuse à feu moyen. Procédez en plusieurs fois si besoin. Une fois le lapin doré, retirez du feu et réservez dans un plat.

Placez alors dans la sauteuse l’échalote, l’oignon et l’ail, et faites revenir quelques minutes. Ajoutez ensuite le vin blanc, le thym, le laurier le sel et le poivre. Montez le feu et grattez tous les sucs collés au fond de la sauteuse avec une cuillère en bois.

Remettez les morceaux de lapin dans la sauteuse et baissez le feu. Ajoutez le persil, couvrez et laissez mijoter tranquillement pendant 45 minutes (si à ce moment il n’y a plus assez de liquide rajoutez de l’eau). Lorsque la viande est cuite, débarrassez sur une assiette.

Ajoutez alors 1 à 2 cuillères à soupe de moutarde et la crème fraîche. Mélangez pour bien émulsionner et remettez les morceaux de lapin, laissez-les s’enrober de sauce.
Servez sans attendre, avec des pâtes fraîches, une purée maison ou encore un gâteau de pommes de terre (la recette prochainement…).

Gâteau de pommes de terre au saumon pour la ronde Interblog #33

Pour cette 33ème Ronde j’ai eu la chance d’aller piocher chez Jessy et c’est Myriam qui est venu chez moi.
Mais comme je n’ai su choisir entre deux recettes de Jessy, j’en ai réalisées deux que je vous propose ici !
IMG_9291

Ces petits gâteaux de pommes de terre au saumon sont divins.

Pour 6 petits gâteaux (réalisés dans des moules à muffins) :

150 g de saumon frais
300 g de pommes de terre
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
30g de crème fraiche liquide (5% de MG)
20g de parmesan râpé
origan
sel, poivre

Lavez les pommes de terre et épluchez-les. Taillez-les en très fines rondelles.
Faites-les dorer-griller à la poêle dans l’huile d’olive pendant 5 minutes de chaque côté. Assaisonnez de sel et poivre et parsemez d’origan. Ajoutez 15g de parmesan et 20g de crème.

Taillez le saumon en petits morceaux et mélangez-les avec le reste de parmesan et de crème. Assaisonnez.

Préchauffez le four à 180˚C.
Au fond des moules individuels (à muffins ici), disposez une couche de lamelles pommes de terre puis une couche de dés de saumon, puis renouvelez l’opération avec une couche de pommes de terre, une couche de saumon et enfin une dernière couche de pommes de terre.

Enfournez pour 10 à 15 minutes (en fonction de la cuisson que vous voulez pour le saumon). Démoulez délicatement les gâteaux et servez aussitôt, idéal pour une petite entrée ou en plat complet accompagnés d’une salade verte.